Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/04/20 | Opération "Résilience" pour la ville de Limoges

    Lire

    Dans le cadre de l’opération militaire « Résilience », un détachement du 92e Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand va être déployé à Limoges et sa périphérie à partir du vendredi 3 avril. 27 militaires de ce régiment sont accueillis par la Ville de Limoges à la caserne Marceau. Cette opération "Résilience" aura pour but de protéger la population, de sécuriser les lieux sensibles (comme le CHU de Limoges) et d'apporter un soutien logistique (transports).

  • 02/04/20 | Lesparre-Médoc (33) installe son couvre feu

    Lire

    La commune de Lesparre-Médoc en Gironde entre en couvre-feu entre 22 heures et cinq heures à partir de ce jeudi 2 avril et jusqu'au 15 avril. C'est la sixième ville de Gironde a l'instaurer après Vendays-Montalivet, Le Verdon, Saint-Médard-de-Guizières, Villenave d'Ornon et Lège-Cap Ferret. L'arrêté municipal a été pris ce mercredi 1er avril et est réservé à tous les habitants de la commune, hormis les personnes disposant d'un justificatif professionnel pour leur trajet domicile-travail ou le personnel médical et social.

  • 02/04/20 | Coronavirus en Dordogne : l'épidémie a fait quatre décès

    Lire

    Le dernier bilan livré ce jeudi après midi par le préfet de la Dordogne fait état de quatre victimes du coronavirus en Dordogne. Quatre personnes sont décédées au centre hospitalier de Périgueux. Le préfet, Frédéric Périssat, indique en outre qu'en Dordogne, 64 cas identifiés de coronavirus ont été détectés depuis le début de l'épidémie. Onze personnes qui ont été hospitalisées ont pu rejoindre leur domicile. Dix huit personnes sont actuellement hospitalisées dont 3 en réanimation.

  • 02/04/20 | Pyrénées-Atantiques: 12 000 tests de dépistage prêts à être déployés

    Lire

    Apres consultation du Préfet des Pyrénées-Atlantiques et de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, a décidé de proposer une vaste campagne de dépistage du Covid-19 des personnels médico-sociaux du secteur de l’autonomie dans le 64. L’ensemble des établissements et structures partenaires aura la possibilité de faire tester les 12 000 professionnels du secteur. Les premiers tests, menés par une équipe spécialement formée, seront effectués dès la semaine prochaine. Objectif : "rassurer des professionnels en première ligne auprès des personnes les plus fragiles mais aussi leurs familles".

  • 02/04/20 | Les tours de La Rochelle rendent hommage à tous les aidants

    Lire

    Les Tours de La Rochelle seront éclairées en bleu tout le mois d’avril, du coucher du soleil jusqu’à 1h du matin avec 5 minutes de scintillement toutes les heures en hommage à tous ceux qui sont mobilisés face au Covid-19 : personnels soignants, pompiers, secouristes, ambulanciers, forces de l’ordre, agents de la fonction publique, éboueurs, caissières et caissiers, commerçants, livreurs, et tous ceux qui apportent leur aide. Les images sont retransmises sur: www.larochelle.fr/webcam-en-direct.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les rencontres artistiques de la forme courte en région : " Trente-Trente " en pleine expansion

11/01/2018 | Trente-trente, festival mettant à l'honneur la forme courte en Nouvelle-Aquitaine, revient, du 23 janvier au 2 février 2018, avec quelques nouveautés.

Sthyk Balossa

Le Festival Trente-trente, les rencontres artistiques de la forme courte en Nouvelle-Aquitaine, fête, cette année, sa quinzième édition. Depuis 2004, ce ne sont pas moins de 300 artistes et compagnies, qui ont collaboré à cet évènement, organisé par la Compagnie « Les Marches de l’Eté ». Le Directeur artistique et metteur en scène, Jean-Luc Terrade, nous a livré, ce mardi matin, les nouveautés 2018 et les perspectives d’avenir pour le festival Trente-trente.

Le début de présentation de l’évènement est atypique, à l’image de ce festival pluridisciplinaire, où des artistes d’horizons générationnels, esthétiques et géographiques différents se rencontrent et où les arts s’entremêlent. Le texte côtoie la musique, qui elle-même s’invite, aux côtés de la danse ou du cirque, et la performance tutoie les arts plastiques. C’est Mathieu Grenier, un vocaliste programmé au festival le samedi 27 janvier, qui nous livre une introduction, tout en chanson.  

Mathieu Grenier, l'un des vocalistes, programmé pour la 15ème édition du festival Trente-Trente

« Le plateau n’est pas le temps de la vie de tous les jours »

Le format court fait partie de l’identité de ce festival des arts contemporains. Dirigé par un metteur en scène, qui n’est autre que le directeur artistique de l’évènement, Jean-Luc Terrade propose des représentations, sur comment l’artiste perçoit notre société, avec une mise en scène déconstruite, tant au niveau de l’espace que du temps. « Le plateau n’est pas le temps de la vie de tous les jours », remarque Jean-Luc Terrade. A chaque saison, le festival amène le public à se déplacer, dans plusieurs endroits lors d'une même soirée. Cette année, l’évènenent investit 10 lieux en Nouvelle-Aquitaine, dans 5 départements : Gironde, Haute-Vienne, Charente, Dordogne et Pyrénées-Atlantiques. 

Nouveautés 2018

Pour cette quinzième édition, le festival s’est offert une nouvelle identité visuelle, notamment au niveau du nom de l’évènement, qui s’écrit désormais en toute lettre : Trente-trente. La nouveauté se fait également au niveau de la programmation artistique. Cette année, Trente-trente est en mesure de proposer une douzaine de créations, notamment autour de la forme circacienne, qui est à l’honneur pour cette nouvelle saison. Enfin, le festival met en valeur, cette année, le talent d’un plus grand nombre d’artistes régionaux ; une dizaine sont programmés, dont Thierry Escarmant (chorégraphe de la pièce CHTO), Carole Vergne ( danseuse contemporaine et artiste visuel ), Didier Lasserre (percussionniste) et Thomas Gornet (l'un des cinq auteurs de la commande d'écriture " Silence ") . Parmi les créations régionales programmées, vous retrouverez :

« L’effet blues », samedi 27 janvier, par le danseur et chorégraphe Sthyk Balossa.

Sthyk Balossa en train de

« Soupirs », jeudi 1 février, par le collectif A.a.o, librement inspiré de Schubert, mêlant musique, voix et arts visuels. 

Le collectif A.a.o dans sa réinterprétation de Schubert dans son numéro

Trente-Trente, un évènement pérenne ? 

En 2018, ce festival s’est développé sur le territoire néo-aquitain et compte désormais 5 partenaires supplémentaires : l'Espaces Pluriels à Pau, le Sirque à Nexon ( en collaboration avec le théâtre de Limoges), Un Chapiteau en Hiver à Bègles et Le Performance à Bordeaux. Les villes de Limoges, Saintes, Brive et Aubusson souhaitent rejoindre l’édition 2019 du festival. Mais ces nouveaux partenariats révèlent les problèmes financiers auxquels doit faire face Trente-Trente, bien que le Conseil Régional ait augmenté sa subvention en 2018. En un an, Trente-trente est passé de 7 à 10 soirées progrmmées. Faudra-t-il, pour pérenniser l’évènement, ajouter ou diminuer des soirées ? L’avenir de Trente-trente dépend aussi du public, « il devrait y avoir plus de gens curieux », déplore Jean-Luc Terrade. Le festival souffre aussi d’une pénurie de lieux pour accueillir ses soirées. L’appel est lancé ! 

Attention, pensez à réserver vos places, pour les différentes soirées, via le site de l'évènement : http://www.trentetrente.com

Mélodie Castan
Par Mélodie Castan

Crédit Photo : Julien Darblade

Partager sur Facebook
Vu par vous
21562
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !