18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | « Les Sisyphes » : un projet de film indépendant sur les violences conjugales

30/04/2020 | Un futur court-métrage plein de mystère... Avec une équipe de 9 jeunes cinéastes de Parlay Films, Nils Martin, présentera son film d’ici la fin de l'été 2020.

1

A Bordeaux, un collectif de jeunes réalisateurs s’est lancé le pari, il y a plus d’un an, d’autoproduire des films. Après une série de documentaires, l’association « Parlay Films » veut donner naissance à sa première œuvre de fiction : « Les Sisyphes ». Engagé autant sur la forme, que sur le fond, ce court métrage aborde le thème des violences conjugales et conte une histoire mystérieuse où un jeune homme se réveille tout à coup dans le désert, avec un corps à enterrer. Entre féminisme et indépendance artistique, voici l’histoire de ce projet…

Une jeune femme se fait frapper par son conjoint dans un bel appartement à Bordeaux, dans le quartier Saint-Michel. Son voisin est témoin de ces violences. Il entend les cris. Pourtant, on peut le voir hésiter entre agir, et ne rien faire. Il décide finalement de ne pas laisser sa voisine se faire massacrer. Il intervient. La porte s’ouvre. La jeune femme poignarde son agresseur dans le dos. Ce dernier cherche à porter le coup fatal sur sa compagne. Spectateur de tout cela, le jeune voisin saisit le couteau et porte un deuxième coup. L’auteur des coups meurt. Puis, ellipse temporelle. Le voisin se retrouve dans le désert, portant un cadavre emmitouflé dans un grand drap noir… Il essaye de l’enterrer, se tue à la tâche… Puis, il hallucine. Mais qui se trouve dans ce drap ? Est-ce la voisine, morte sous les coups de son amant ? Est-ce l’homme violent ?

Tout ceci n’est pas un cauchemar, mais le résumé du prochain film imaginé par Nils Martin et son équipe de production composée d’une bande de jeunes passionnés et en début de carrière : Emil Karimov, Yara Atz, Rob Lawrence, Loïc Monks, Zoé Sicard-Delage, Manu Senut, Marie Lachaud, Elise Sintot et Iseult Imbert. « Les Sisyphes » sera un court métrage d’une forme hybride. Entre le western et le film noir, les scènes seront tournées au mois d’août prochain, entre la belle ville de Bordeaux et l’inquiétant plateau de l’Aubrac dans le Tarn.

Les Sisyphes

De la réalité à la fiction

Ce désir de réaliser un film sur les violences conjugales ne vient pas de nulle part. Il est ancré depuis plusieurs années dans la tête du réalisateur. Nils Martin, se souvient avec effroi de certains cas qu’il a pu rencontrer dans sa vie personnelle. « J’ai été témoin moi-même d’un moment un peu difficile avec une voisine qui a eu des problèmes avec son mec, lorsque j’étais étudiant, explique Nils. Plus récemment, la copine d’un ami s’est faite agressée. Pour porter plainte, cela a été un micmac infini ! Cela m’avait choqué, profondément. Je voulais alors faire un sujet là-dessus. Un documentaire aurait été compliqué à réaliser alors j’ai conjugué mon désir de faire de la fiction avec ce sujet qui me touchait. »

 Nils Martin

Dans la fiction imaginée par Nils, la jeune femme attaquée ne cesse de répéter : « lâche-moi, lâche-moi ! ». Puis une phrase glaçante vient se glisser d’entre les lèvres du compagnon violent. Les spectateurs pourront entendre : « la dernière fois, les flics n’ont rien fait, ce n’est pas maintenant que ça va changer ! ». On comprend alors que cette posture de défense n’est pas nouvelle pour la jeune femme, et qu’un appel à l’aide a déjà été fait. Dans les affaires de féminicide, les alertes sont souvent négligées par les forces de l’ordre. Parmi les 120 femmes tuées en 2018, un tiers avait déposé une plainte ou une main courante. Cet intolérable, le jeune scénariste a voulu le représenter à travers le prisme de sa caméra. « Je ne dis pas que la justice est mal faite, assure t-il, mais elle n’est pas assez sensible sur certains points. Ce film peut montrer qu’il faudrait davantage sensibiliser les policiers dans leurs formations, pour savoir recevoir une plainte lorsque c’est difficile psychologiquement. C’est quelque chose dont il faut parler. »

L’indépendance comme clé de voûte

« Le Sisyphes » sera un film indépendant, c'est-à-dire qu'aucune chaîne de télévision ou agence de distribution (cinéma) ne le finance.  Le budget repose uniquement sur des aides régionales et sur un appel à financement participatif (crowdfunding) via la plateforme Ulule qui permet à quiconque de contribuer au projet en ligne. Il y a deux mois, en effet, un financement participatif a été lancé. « Le Ulule servait aussi à voir si le synopsis pouvait plaire », explique le réalisateur. Visiblement, cela a été le cas. Le scénario de Nils a, malheureusement, commencé à raisonner de plus en plus avec l’actualité ; le confinement ayant multiplié les cas de violences conjugales en France. Le projet a réussi à atteindre aujourd’hui les 2 200 euros grâce au financement participatif.

Les Sisyphes

Pour son premier court-métrage, Nils Martin voulait l’indépendance totale. « C’est important pour moi d’être libre de pouvoir exprimer ce que je veux et de travailler avec l’équipe de mon choix », confie Nils. La liberté de l’écriture, la possibilité de concrétiser un projet directement après son écriture : ce sont les motivations principales qui ont poussé le réalisateur à s’engager dans la voie de l’indépendantisme. S’ajoute à cela la sensibilité humaine du jeune amoureux du cinéma. Nils Martin avait également envie de faire émerger de jeunes talents (locaux pour la plupart), qu'il soient techniciens ou acteurs… Des amis, de belles rencontres, des affinités personnelles et professionnelles : voilà de quoi est faite l’équipe du réalisateur. « La relation presque familiale que peut avoir n réalisateur avec son équipe se ressent forcément dans les films, et c’est aussi ce que je veux transmettre avec « Les Sisyphes ».»

Si vous voulez soutenir ce projet, c'est encore possible jusqu'au vendredi 1er mai à minuit sur la plateforme Ulule

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Nils Martin

Partager sur Facebook
Vu par vous
12425
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !