18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | "Li Chevalier : l'Art du Croisement" à la Base sous-marine de Bordeaux

31/05/2014 | Jusqu'au 13 juillet, les visiteurs de la Base sous-marine pourront découvrir l'art expérimental de la franco-chinoise Li Chevalier.

« Stèles de lumière » par Li Chevalier

Le 27 janvier 1964, le général de Gaulle tendait audacieusement la main à la nouvelle Chine populaire, faisant de la France le premier grand pays occidental à établir un dialogue diplomatique avec ses autorités. Le « partenariat global » franco-chinois est aujourd'hui confirmé lors de chaque rencontre officielle bilatérale, la dernière en date remontant à mars dernier, lors de la visite d’État du président Xi Jinping. Pour commémorer le cinquantenaire de ce rapprochement visionnaire, un véritable calendrier événementiel à travers tout le pays a été programmé par l'Institut français. Parmi ces manifestations, la ville de Bordeaux accueille jusqu'au 13 juillet l'exposition Li Chevalier : l'Art du Croisement.

Une artiste biculturelle exemplaireCe n'est certainement pas un hasard si Li Chevalier, artiste peintre et plasticienne pékinoise, a été choisie pour incarner l'amitié franco-chinoise. Elle reçoit la grande majorité de sa formation artistique dans les plus prestigieuses institutions parisiennes avant de devenir sociétaire émérite à la Société Nationale des Beaux-Arts. Diplômée en philosophie politique et forte d'une expérience dans le chant choral, elle obtient la nationalité française à l'âge de 25 ans. Ses créations expérimentales, tournées vers une quête esthétique et spirituelle complexe, ont écumé les plus grands salons d'art au fil de ses déambulations européennes, notamment ceux de Glasgow, Londres et Paris. Cette relation privilégiée avec la France est fortement symbolisée par la présence, finalement inévitable, de deux de ses principaux tableaux dans la collection de l'Ambassade de France en Chine.

L'approche artistique et le parcours de cette « artiste sans frontière » se jouent des disciplines, attitude dont l'exposition propose un aperçu :

L'Orient médiéval revisité à coups de pinceaux et de jets de lumièreLi Chevalier : L'Art du Croisement propose un panorama des œuvres expérimentales de l'artiste nées « au croisement » des deux cultures auxquelles elle appartient ; une hybridation parfaite entre harmonie orientale et esthétique occidentale, où s'entremêlent méditation, musicalité et rêverie.

La Base sous-marine réunit différentes approches de l’œuvre de la créatrice franco-chinoise, autour de trois espaces :

« Encres expérimentales » : La pratique picturale de Li Chevalier rend hommage à un millénaire de calligraphie à l'encre de Chine. Elle fait contraster sa noirceur avec de multiples nuances délicates de couleurs, du blanc au gris, en passant par le jaune ocre et le marron, s'émancipant ainsi de la tradition asiatique. La pratique du « clair-obscur » n'est pas sans rappeler les symboles de Yin et de Yang.
Au delà de l'indéfinition, plusieurs composantes sont récurrentes au fil des toiles de Li Chevalier. Pour n'en citer qu'une, des points d'interrogations à l'encre noire évoquent l'ambition passée de l'artiste philosophe à apporter des réponses à ses questions. L'ensemble des confrontations de couleurs fait émerger des toiles des paysages oniriques brumeux, faits d'incertitude et de solitude, autant que de délicatesse et de douceur.

 « Cantabile per archi » : La musique, second grand amour de Li Chevalier, est ici honorée par une installation majestueuse de 100 violons, magnifiée par un jeu de lumière et une recherche exigeante sur les ombres. Dans une seconde approche transdisciplinaire entre musique et art visuel, la créatrice embellit ses instruments en y apposant des références subtiles à son art traditionnel. Un noble éloge aux artisans qui ont pu croiser sa route, ainsi qu'aux compositeurs ayant inspiré ses procédés artistiques. Le titre est d'ailleurs tiré de l’œuvre symphonique du compositeur letton Peteris Vasks.

« Stèles de lumière » : Comme un écho à l'ouvrage précédent, c'est une centaine de stèles illuminées, disposées à l'horizontale et recouvertes de poèmes calligraphiés en guise d'oraison funéraires qui viennent clore l'exposition. Li Chevalier a souhaité saluer à sa manière le poète français Victor Segalen. Au début de la Grande Guerre, ce dernier décide en effet d'entreprendre une mission archéologique consacrée aux monuments funéraires chinois. Ces « monuments restreints à une table dressée, portant une inscription » inspireront d'ailleurs la composition de son recueil de poésie « Stèles ».

Li Chevalier : l'Art du Croisement sait proposer un art contemporain accessible au grand public, en parfaite synergie avec le lieu atypique qui l’accueille. Remarquablement scnénographié, l'effet apaisant de l'exposition, dont seule la culture chinoise a le secret, n'a pas échappé à ses visiteurs.

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3962
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Chevalier | 25/11/2014

Cher Monsieur Leboeuf, je suis touchée par votre article. Merci

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !