Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Maîtres ou esclaves du Numérique ? - 2049 : Internet, notre second cerveau. Le futur en mode évolutionnaire selon Benoît Sillard

08/06/2011 |

Benoît Sillard et la mutation du numérique dans notre société

On peut être un babyboomer et avoir été piqué par l'aiguillon de l'innovation, moteur de tout un parcours, pour se retrouver en phase avec les mutations inhérentes au numérique et en comprendre parfaitement tous les enjeux. Curiosité, intuition, esprit prospectif sont les carburants qui ont visiblement réussi à Benoît Sillard. A la tête de Fun radio pendant huit ans, délégué interministériel aux usages de l'Internet de 2003 à 2007, Benoît Sillard dirige aujourd'hui CCMBenchmark Group, qui édite de nombreux sites Internet en France et à l'étranger. Au top 100 de la planète Internet au niveau mondial, il en est le deuxième acteur français. "Homo numéricus" éclairé, Benoît Sillard vient de publier, "Maîtres ou esclaves du Numérique ?", chez Eyrolles, dans lequel il livre sa vision de la nouvelle civilisation générée par la mutation du web 2.0, des réseaux sociaux et des jeux vidéos.

"Le XXIème siècle sera religieux, où ne sera pas" prophétisait André Malraux. Aujourd'hui on le sait, Il sera aussi et, avant tout, numérique. Mais ceci, Malraux qui n'aura pas vécu la révolution des TIC, ni vu le fil d'une souris, ne pouvait l'anticiper. Bouleversant tout sur son passage, que ce soit dans nos modes de vie ou de penser, pour Benoît Sillard, au-delà du changement de siècle,  le cinquième pouvoir nous fait basculer vers un changement de civilisation. Maîtres ou esclaves  du numérique ? Telle est la question qu'il pose dans son ouvrage à travers l'état des lieux de ce nouveau monde virtuel dans lequel nous baignons et qui influe en profondeur sur la sphère économique, politique et sociale. Une analyse et  des pistes prospectives au sujet des évolutions en cours, avec en filigrane, "un court récit de fiction sur la vie possible d'une famille en 2049". Le scénario, parmi plusieurs hypothèses, où Internet serait devenu notre second cerveau mais où le fin mot de l'histoire se trouve être, quoi qu'il en soit, la maîtrise du savoir.

Glissements progressifs de la norme
E-réputation, prépondérance du groupe et de la tribu sur l'individu, préférence de la notoriété et de l'expérience de vie par rapport aux diplomes et aux biens matériels, jouissance du contenu plutôt que de la possession... autant de signaux de transition qui dénotent une progression lente mais sûre  vers une modification des normes. La ligne directrice de ce profond renouvellement des modèles économiques, politiques, sociétaux et artistiques étant le partage de la connaissance. "Le ludique tient une grande part dans cette mutation et donne la possibilité  de sortir du cadre judéo-chrétien, souligne Benoît Sillard. Changer la peine en insufflant la notion de plaisir. Avec le numérique, on utilise les mécanismes du jeu et on apprend plus vite et mieux. Nous sommes les héritiers d'un système académique à base de par coeur et de bourrage de crâne. Le jeu peut produire des changement incroyables, autant dans l'éducation que dans l'entreprise. En attendant, l'armée américaine l'a bien compris, qui est la plus grosse utilisatrice de jeux vidéos et les pompiers y ont recours pour apprendre les situations de feu avec des simulateurs".

Il existe d'autres modèles

Maîtres ou esclaves du Numérique
Acheter ce livre chez Mollat.com


La rapidité, l'esprit de décision et de synthèse,  l'intuition sont autant d'atout qui favorisent une créativité, aujourd'hui recherchée. Pour Benoît Sillard, "il faut repenser tous nos fondamentaux. Réconcilier "l'homo économicus" avec l'altruisme et l'empathie". Le modèle n'est plus vertical mais collaboratif, horizontal. J'apporte, tu apportes... C'est la réintroduction de l'échange social et de l'appartenance à une tribu, ce qui du coup, place l'État dans une position inconfortable. Economie du gratuit, propriété intellectuelle et création, à chaque innovation, il y a opposition, quand il faut savoir faire évoluer les modèles économiques et changer la législation. Des idées que Benoît Sillard est justement venu présenter dans le cadre  du TEDx Bordeaux, le 28 mai dernier au CAPC. Ce concept de conférences  venu des Etats Unis, dédiées à des idées gravitantautourdes technologies, du divertissement ou du designet qui méritent d'être diffusées. Des « Ideas Worth Spreading » (dans le texte) où Ensemble...Together... chaque intervenant a 18 minutes chrono pour changer le monde en mode numérique le plus souvent, mais pas que... En tout cas, c'est tout le propos de Benoît Sillard qui, il le dit lui-même, n'est pas polémique, mais pose et décrit " les contours d'un monde richede possibles, qui invente jour après jour le vivre ensemble numérique ". Y avoir accès c'est en devenir maître, en être exclu, c'est devenir esclave. Savoir c'est pouvoir. Tel est le sens que l'homme des médias, d'aujourd'hui et demain, a mis dans son titre : hors du numérique, pas de connaissance, cette "symphonie", pour citer Edgar Morin, "dont chacun peut devenir le chef d'orchestre pour, au programme de ce nouveau siècle, profiter de sa musique".

photo : IC & Eyrolles éditions

Isabelle Camus

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1033
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !