Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Malagar, une pépite de culture derrière les charmilles

29/04/2018 | La maison de l'écrivain François Mauriac a lancé sa saison culturelle 2018, avec une première : le festival de littérature adolescente, "Des livres et moi", du 4 au 6 mai.

Anne-Marie Cocula et Marie-Sylvie Bitarelle.

En remontant sur les routes bordées de vignes de l’Entre deux Mers girondin, la magnifique demeure de l’écrivain François Mauriac se dessine en haut d’un coteau dans la commune de Saint-Maixant (33). Classée monument historique depuis 1996, celle-ci cherche à s’ouvrir de plus en plus aux visiteurs de tout âge. Dynamiques, les équipes du Centre François Mauriac proposent des visites guidées, mais également une série d’animations culturelles, dont le festival « Des livres et moi », dont la première édition aura lieu du 4 au 6 mai, pour conquérir le public de lecteurs adolescents.

Cachée sous les pins parasols, derrière des allées de charmille, où pointent çà et là des pivoines et des lilas en fleur, la propriété de François Mauriac (1885-1970), Malagar, qui signifie « protégée du vent », se dresse en haut du coteau de Saint-Maixant. Son jardin, qu’il a lui-même dessiné, fait face à ses trente hectares de vigne, qui produisent 180.000 bouteilles par an environ, depuis que l’exploitation a été reprise courageusement par Jean Merlaut, qui a dû remplacer 90% des pieds.

« Au fil de la visite de Malagar, remontent les pages des œuvres de François Mauriac », campe la guide Astrid dès le début de la visite. Principal lieu d’inspiration de l’écrivain bordelais, qui y venait à Pâques et au moment des vendanges, il se trouve à une trentaine de kilomètres de sa résidence secondaire, à Saint-Symphorien. Acquise par son grand-père en 1843, Malagar a été habité par la famille Mauriac jusqu’en 1980. Celle-ci l’a ensuite donnée à la région en 1985. Les visites guidées s’y font tous les jours sur réservation. 

Entrée par la cuisine, comme à l’époque, où les herbes à barbecue sont encore rangées au-dessus du fourneau, à côté des anciens pots de lait en aluminium coloré et d’un outil curieux, le presse à jus de viande, pour lutter contre l’anémie, dans la souillarde. « Nous n’avons pas voulu « muséifier » la maison », explique la guide Astrid. Pas de cartons d’explication ni de cordelettes de sécurité au Centre François Mauriac, la maison est restée meublée telle quelle, à quelques détails près. 

Malagar

Plein de souvenirs

Les assiettes anciennes recouvrent les murs du salon, avec les gravures d’époque dans des cadres dorés, où l’on aperçoit la place Dauphine, actuelle place Gambetta à Bordeaux. La salle à manger sent bon la cire d’abeille qui imprègne le parquet et que la responsable de l’entretien de la maison, Sarah, s’échine à reproduire, comme au temps de l’écrivain qu’elle aime lire à ces heures de loisir. S’il y a bien quelque chose qui frappe, c’est l’implication des équipes du Centre pour faire vivre l’esprit de Mauriac.

Un exemplaire de ses Bloc-notes, série d’articles que celui qui était aussi journaliste a publié notamment dans l’Express, est ouvert à la date du 21 juin, dans le deuxième salon. Une chronique sur le pape fraîchement élu, que ce pieux écrivain ne pouvait manquer de souligner. Baigné par son « humanisme chrétien », le journalisme de Mauriac s’engage notamment contre l’usage de la torture durant la guerre d’Algérie. Au fil des pièces, les portraits de ses enfants sont aussi placardés. Tous évoluent dans un milieu intellectuel, deux de ses enfants, Jean et Laurent, sont journalistes, et sa fille Claire donne naissance à Anne Wiazemsky, qui sera la muse du cinéaste Jean-Luc Godard.

La visite se poursuit à l’étage, normalement fermé au public. Après la chambre conjugale, avec lits séparés et salle de bain carrelée où trône une belle baignoire à pattes de lion, la chambre dite rouge, où Mauriac a dû héberger un officier allemand, dans Malagar réquisitionné, dont il témoigne du bruit infernal de ses bottes de militaire, qu’il entendait depuis son bureau en dessous.

Malagar

Séduire les publics

Malagar est donc chargée d’histoire, comme l’explique sa présidente qui n’est autre que la grande historienne d’Aquitaine, Anne-Marie Cocula, mais le Centre tente de ne pas trop appuyer dessus, pour attirer des publics plus jeunes. Mercredi 25 avril, les équipes ont présenté leur saison culturelle 2018, avec la directrice Marie-Sylvie Bitarelle. « Nous souhaitons ouvrir cette maison aux gens de tout âge », a indiqué cette dernière qui constate qu'elle impressionne encore quelques visiteurs potentiels.

Grande première, cette année, le festival de littérature dédié aux adolescents, « Des livres et moi », du 4 au 6 mai, pour bousculer son image de maison d’écrivain austère. Un pari osé, mais qui ne fait pas peur à la directrice : « nous allons lutter contre le cliché du désintérêt adolescent pour la littérature, même si c’est un public difficile à cerner ». Avec le compositeur de slam, Capitaine Alexandre, Yoann de la bande-dessinée Spirou, mais aussi des auteurs qui écrivent pour les adultes, dont Jo Witek, pour que les « grands » y trouvent aussi leur compte, « surtout que la maison est difficilement accessible autrement qu’en voiture », admet la directrice, qui veut que les jeunes viennent accompagnés.

Une projection de cinéma en plein air aura lieu, les 26 et 27 juillet, avec le film d’animation « Minuscule », suivi d’une observation de l’éclipse de lune. Du 13 au 16 septembre auront lieu les incontournables "Vendanges de Malagar"  sur le thème "avoir 20 ans, l'âge des Vendanges...Le 5 octobre, le prix littéraire François Mauriac sera aussi remis, par l’historien Jean-Noël Jeanneney cette année. Tous ces événements sont gratuits. Et puis, à suivre aussi, du 8 au 10 novembre le 32° colloque international François Mauriac "Cher ami" ou l'amitié dans l'oeuvre et la vie de l'écrivain. À ceux-ci s’ajoutent les circuits à pied, à vélo, dans les vignes, les concerts et lectures. Une programmation prolifique donc, qui part à la conquête des publics.

 

 

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
12238
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !