Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | "Mamamouchi", vu depuis les coulisses

10/08/2014 | Dirigés par Michel Laplénie, une cinquantaine de jeunes académiciens ont été sélectionnés pour donner trois représentations de "Mamamouchi".

"Mamamouchi", vu depuis les coulisses

Les premiers spectateurs s’asseyent pour assister ce 9 août à "Mamamouchi, ou Molière et Lully de Versailles à la Sublime Porte", donnée pour le Festival du Périgord Noir. Déjà, les nombres fusent : "Elle a dû être construite dans les années 1030 cette abbaye", commente Gérard le regard en l’air, ajoutant "Tu l’as vu, le chef, il fait les 100 pas" ; "c’est une production de la 14ème Académie de musique ancienne du Périgord Noir", lit sa femme Isabelle sur le dépliant. Ils en oublient de voir les musiciens, danseurs et chanteurs se placer dans la chapelle, leur coulisse ouverte.

Des ombres qui évoluent en coulisses...Alors que le président du Festival et des Académies du Périgord Noir, Jean-Luc Soulé, remercie sur scène "tous ceux qui ont permettent à ce spectacle d’exister" et "tous ces acteurs, et pas seulement sur scène, qui permettent à un festival d’exister", ceux qui vont bientôt évoluer sur les planches se placent en effet en coulisses. Et en silence surtout, maître mot de leurs présences, ombres qui se déplacent, silhouettes perruquées qui tentent de lire des œuvres contemporaines ou quelques partitions, simplement à la lueur de deux chandeliers. Leurs expressions se dessinent alors au gré des ondulations de cette lumière de fortune, révélant tantôt de l’attente, de l’appréhension ou même de la décontraction.
Placés également dans la chapelle, Gérard et Isabelle ne manquent aucune action se passant sur scène, mais ne peuvent s’empêcher de glisser un regard de temps à autre sur ces coulisses ouvertes, surtout quand "le chanteur poitevin" manque de faire tomber le pichet d’eau, provoquant un faible bruit mais qui résonne d’autant plus dans l’abbaye de Saint-Amand-de-Coly.

Avant d'entrer dans la lumière.En contemplation, yeux fermés, menton levé, le laquais de Monsieur Jourdain profite du spectacle. La chanteuse à la coiffe blanche s’évente alors que le conteur commence son histoire. Celui en costume doré au premier acte et qui deviendra un seigneur turque au second, étend ses jambes alors que des arlequins italiens sautent à pieds joints sur les planches. Puis Jourdain entre en scène, trébuchant et bruyant ; « il est drôle, mais du coup je ne sais pas si je trouve qu’il y a trop de scénettes entre les musiques ou au contraire pas assez », s’interroge Gérard à l’entracte.
Quittant la France pour les sons turcs, la musique et les rythmes prennent d’autant plus de place et de résonnance dans l’abbaye, et peu d’acteurs patientent en coulisses. Michel Laplénie, en costume lui aussi, dirige l’ensemble jusqu’aux applaudissements. "Regarde ! Le laquais, il fait un câlin à la musicienne !", s’amuse Isabelle en donnant un coup de coude à son mari, alors que tous saluent.

 

Les représentations de « Mamamouchi » sont finies, mais le Festival du Périgord Noir continue.
Le programme complet est disponible sur le site du festival.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : Laura Jarry / Aqui.fr - Tous droits réservés

Partager sur Facebook
Vu par vous
3987
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !