Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Mr Oizo et la journée de la femme au Garorock de Marmande

04/04/2010 |

Miss Platnum sur la scène du petit chapiteau du Garorck

Hier soir, samedi 3 avril, le festival Garorock affichait complet grâce à une programmation éclectique et la présence exceptionnelle du DJ Mr. Oizo qui a comblé les spectateurs. C'était aussi apparemment la journée de la femme à Marmande avec la présence de grandes chanteuses et musiciennes qui ont charmé la foule : Miss Platnum, Duchess Says, Nneka, Gizelle Smith sans oublier Charlotte Savary et les musiciennes de Wax Taylor qui ne sont sûrement pas étrangères à son succès. Une fin d'après-midi tout en découvertes et une nuit idyllique pour un samedi coupé en deux mais riche en émotion.

La scène du petit chapiteau est idéale pour les découvertes. Accueillante, à taille humaine et toujours peuplée de curieux. A un détail près, elle n'est pas faite pour combattre les intempéries. Et c'est ainsi que The Bewitched Hands On The Top Of Our Heads commence son festival, sous les infiltrations de la pluie battante et sous une structure ouverte aux quatre vents. Ce qui ne les empêche de distiller une pop des plus lumineuses un grand sourire aux lèvres. Non loin de là, la fanfare hip hop The Hypnotic Brass Band fait définitivement disparaître la pluie dans la bonne humeur. Gizelle Smith commence à imposer la présence des femmes sous le grand chapiteau pendant que le site se peuple doucement. Retour au petit chapiteau, où le groupe de rock The Heavy est dans une forme olympique. Portés par la présence scénique extraordinaire du chanteur, les musiciens ressuscitent les fantômes de James Brown et Screamin' Jay Hawkins. Il y a quelque chose qui fait penser aux Clash dans cette formation bigarrée, sans étiquette, mélangeant rock, phrasé hip hop, soul et quelques rythmes de reggae.

Après une si belle entrée en matière le festival se rendort pour un long moment. Les prestations conjuguées des rappeurs de comptoir de Java, cabotins mais pressés, du groupe Eiffel et des belges de Ghinzu occupent sans vraiment enthousiasmer. La belle Nneka s'en sort mieux avec sa soul soignée et cotonneuse. C'est beau, c'est classe mais ça manque juste d'un peu de punch pour ne pas faire sombrer le festivalier dans un délicieux sommeil chaloupé. On passe le temps comme l'on peut et l'immense champ de table entre le grand chapiteau et le hall d'expo commence à ressembler à un jamboree.C'est Wax Taylor que tout le monde attend. Le DJ remplit sans peine le grand chapiteau une demi-heure avant le début de son concert. Aidé par Charlotte Savary et ses musiciennes, Wax Taylor est habitué au Garorock et joue devant un public déjà acquis à sa cause. Le concert que tout le monde attendait pour se réveiller.

Tout s'enchaine ensuite très rapidement. Miss Platnum, la découverte de la journée tout en strass et en paillettes, charme un petit chapiteau qui se remplira de plus en plus au fil des minutes. La jeune femme originaire de roumanie mélange à merveille le R'n'B bling bling, la musique des Balkans et la pop hédoniste et sans complexes. Une fête totale, le public est conquis et Miss Platnum s'éclipse avec le sourire. Mais le grand chapiteau gronde déjà. Il est un peu plus de deux heures du matin et celui qui est en grande partie responsable de la bonne vente des tickets du jour s'installe derrière ses platines. Mr Oizo est acclamé par un hall de gare entier d'amateurs de musique électronique et met tout le monde à genoux dès les premières secondes. Succès total. Ce qui n'empêchera pas le groupe canadien de Duchess Says de faire un show extraordinaire à ce toujours fameux petit chapiteau devant une centaine d'amateurs privilégiés. Entre le punk débridé, la musique électronique et le rock binaire, la chanteuse s'en donne à cœur joie entre hurlements, feulements et plongées dans le public. Un samedi complet mais coupé en deux, de nombreuses découvertes, un DJ superstar et des femmes extraordinaires sur scène.

Thomas Guillot
Photos : Simon Cassol

Partager sur Facebook
Vu par vous
464
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !