Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Nicolas Milhé et Marie Canet font la rentrée du Frac Aquitaine

04/10/2009 |

Nicolas Nilhé et sa hyène

Le Frac-Aquitaine a fait sa rentrée automnale ce vendredi 2 octobre par le vernissage de deux expositions parallèles : « Casus Belli » de Nicolas Milhé et « Futur », une programmation de films conçue par Marie Canet. S'il n'y a pas eu de concertation entre ces deux jeunes artistes bordelais, une correspondance des idées et des thèmes s'affiche pourtant entre les deux expositions. Si Marie Canet donne à réfléchir sur notre futur en prise avec la fin des utopies, Nicolas Milhé expose des oeuvres échos de l'architecture de guerre, comme une protection paranoïaque d'une menace à venir.

Selon Claire Jacquet, Directrice du Frac Aquitaine, « Nicolas Milhé, pour son exposition Casus Belli, met l'art à l'épreuve de l'architecture « degré zéro », jamais loin des considérations guerrières ». Et la première sculpture de l'exposition, une fois qu'on en a fait le tour, donne le ton. De face, c'est un mur recouvert d'un large poster d'un paysage de montagne, au milieu duquel s'ouvre une étroite fente verticale. Mais plus qu'une fente c'est une meurtrière, typique de l'architecture de guerre médiévale. Le revers du mur, sa face brute, le confirme : c'est un abri, tout autant qu'un lieu d'attaque contre la menace extérieure.

Une paranoïa qui ne dit pas son nom
Tout aussi révélateur d'une paranoïa qui ne dit pas son nom, l'œuvre « Casemate », qui sous des airs de montagne enneigée, révèle un véritable bunker où des hommes en costumes débattent dans un bureau luxueux pendant que, plus bas, des militaires s'affairent autour de leur camion. Architecture militaire encore, avec l'installation « Bêta-sommergibili », qui reproduit à l'échelle 1/20ème une partie de la base sous-marine de Bordeaux, qui reprend pour l'occasion son nom d'origine, donné par les allemands et les italiens lors de sa construction en 1941.
La menace_ ou la paranoïa_ encore, avec l'œuvre « Constellation » qui entoure l'ensemble de l'espace de l'exposition de miroirs sur lesquels de multiple judas regardent le visiteur tout en dessinant, telles des étoiles, des cartes du ciel de six constellations.
Enfin, au milieu de ce "degré zéro" de l'architecture, une hyène naturalisée ricane et dans sa mâchoire entrouverte brillent deux dents en or. Ce symbole du cynisme et de « la loi du plus fort » renforce un peu plus le sentiment d'inquiétude sur une menace froide, ce « Casus belli » qui plane sans savoir ni quand ni comment il prendra forme.

"Futur": un enchainement de six petits films
Et c'est bien la question de l'avenir qui taraude également Marie Canet. A travers une programmation de films et de vidéos alliant archive historique, cinéma expérimental, cinéma plus traditionnel, documentaire et performance, « Futur », postule selon l'artiste, « l'idée que le ciel (on retrouve les constellations de Nicolas Milhé, ndlr) est un écran de projection de nos désirs ». C'est une programmation d'une durée d'une heure, tout au long de laquelle se succèdent six petits films. Parmi eux Matthias Mudler montre la ville de Brasilia depuis sa création en 1971, à l'aide d'images de propagande d'époque mais aussi de sa propre réalisation, mêlant également des récits de sa propre histoire personnel. Intervient également un document d'archive sur la catastrophe aérienne du Zeppelin Hindenburg (grande source d'admiration à l'époque) qui s'écrase après avoir pris feu en plein vol le 10 mai 1937. A voir également dans cette programmation, un document de la réalisatrice afghane Lida Abdul qui fait référence à la chute du régime Taliban en filmant des hommes font tomber les ruines d'une maison à l'aide de cordes, avant d'en conserver une pierre, comme un refus d'oublier le passé...
Au final la question s'impose : le "Casus Belli" de Nicolas Milhé ne serait-il pas la paranoïa du "Futur" en manque d'utopie que nous laisse envisager Marie Canet ? A vous de voir, au FRAC Aquitaine, jusqu'au 19 décembre 2009.

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
1989
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !