Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/11/19 : La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde lance un SOS: elle a un "urgentissime" besoin de chauffeurs poids lourds bénévoles pour la journée de collecte du vendredi 29 novembre. Contact Régis Pauget, responsable collecte: 06 86 55 47 76

21/11/19 : Il y aura forcément un club périgourdin en 32e de finale de la coupe de France de football. Le Bergerac Périgord Football Club (N2), qui a sorti Clermont, recevra le Trélissac (N2), lors du 8e tour. Le match est prévu 7 ou le 8 décembre.

21/11/19 : Dordogne : Un exercice de sécurité civile a lieu ce jeudi entre 20 h et 23 h à l'usine Polyrey de Baneuil classée Seveso 2. Le but est de tester l'organisation de l'entreprise, la transmission de l'alerte et la réactivité des services de sécurité.

20/11/19 : Charente-Maritime : La Rochelle et 11 communes du littoral de St Agnan à la Presqu'ile d'Arvert viennent d'être reconnue en état de catastrophe naturelle suite aux mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse entre le 01/10/18 et le 31/12/18.

20/11/19 : Lors du dernier conseil municipal de Bordeaux, qui s'est réuni ce mercredi 20 novembre autour des orientations budgétaires, le maire Nicolas Florian a assuré qu'il n'y aurait pas d'augmentation des impôts locaux ni en 2020 ni durant le mandat à venir.

20/11/19 : Du 26 au 29/11 à Vesoul (70), se tiennent les finales nationales des Meilleurs jeunes boulangers de France et du Trophée des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie-Pâtisserie. Mathieu Perrenx et Samuel Roussiaud y représenteront les Landes!

20/11/19 : Compte tenu des conditions d'enneigement exceptionnellement bonnes de cette fin d'année 2019, les stations de Gourette et La Pierre Saint Martin annoncent leur ouverture anticipée pour le samedi 30 novembre et le dimanche 1er décembre

19/11/19 : À l’occasion de la 9ème édition des Foulées Littéraires de Lormont, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech sera présent le samedi 30 novembre, de 11h30 à 12h30, lors de l’inauguration.

18/11/19 : Le Pôle Environnement Nouvelle-Aquitaine organise le 3 décembre à Artigues-près-bordeaux une journée technique sur le thème de la prise en compte de la biodiversité dans les projets des industriels et des collectivités. + d'info

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/11/19 | Aide aux personnes sans-abris : Toit à Moi s’implante à Bordeaux

    Lire

    L'asso Toit à Moi achète des appartements pour y loger des personnes sans abris et assurer leur accompagnement personnalisé et régulier pour se reconstruire et définir un projet de vie. Des citoyens parrains et marraines font des dons réguliers permettant de financer l’achat des appartements ; des mécènes financent le fonctionnement de l’asso et notamment l’accompagnement des personnes, et des bénévoles participe à cet accompagnement. Sur la métropole bordelaise, 3 appartements ont ainsi pu être acquis à Bordeaux, Bègles et Lormont et accueilleront dans les prochaines semaines des personnes sans abris. Pour participer au projet: www.toitamoi.net/fr

  • 21/11/19 | Quatre Maisons France Service labellisées en Charente

    Lire

    Le 1er janvier 2020, 4 maisons de services vont être labellisées Maisons France Services en Charente. Il s’agit des Maisons de Montmoreau, Saint-Séverin, Barbezieux et Montemboeuf. L’objectif de la préfète est de permettre aux 20 maisons de services qui existent déjà d’intégrer le réseau France Services.

  • 21/11/19 | Bordeaux : des scientifiques cherchent Montaigne

    Lire

    Jusqu'au 22 novembre prochain,une équipe composée d'archéo-anthropologues, d'historiens et d'une paléo-généticienne est à l'oeuvre dans les sous-sols du musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Leur objectif : déterminer si le tombeau et le crâne découverts sur place sont bien ceux du philosophe Michel de Montaigne décédé en 1592 et pour lequel des doutes subsistent sur l'emplacement de sa dépouille. La mairie précise ainsi que "les études lancées comprendront notamment l’examen du tombeau, des recherches d'archives et l’analyse génétique des restes osseux".

  • 21/11/19 | AirB&B: les hôteliers français participeront-ils l'organisation des JO 2024?

    Lire

    Nous avons fait part dès mardi dans le Grand entretien d'Aqui de l'indignation du président de l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie Roland Heguy en apprenant à Biarritz le partenariat tissé entre le comité d'organisation des JO 2024 à Paris et la plateforme AirB&B. Ce, la veille du début de son congrès national. La réplique ne s'est pas faite attendre, les hôteliers français, dans ce cas, ont décidé ce mercredi de suspendre leur participation à leur organisation.

  • 20/11/19 | Brive et Limoges labellisées « Terre de Jeux » pour les JO 2024

    Lire

    A l’occasion du 102ème Congrès des Maires, la ville de Brive et celle de Limoges ont été labellisées « Terre de Jeux ». Cela vont leur permettre de s’associer à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 et d’être sur le catalogue des sites d’entraînements diffusés aux comités olympiques et paralympiques nationaux. Ces 2 villes s'engagent au quotidien à favoriser la pratique sportive sur leur territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Niort : sur les traces de Mme de Maintenon

05/11/2019 | Le musée Bernard d'Agesci à Niort consacre son exposition annuelle à la vie de Mme de Maintenon, née en Deux-Sèvres. A voir jusqu'au 15 mars 2020.

Portrait de Mme de Maintenon par les ateliers Mignard

A l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon (1635-1719), le musée Bernard d’Agesci de Niort met en lumière la vie de celle qui fut la dernière maîtresse et épouse secrète du roi Louis XIV. Cette exposition fait notamment le lien avec les débuts de sa vie dans les Deux-Sèvres. Née à Niort, Françoise D’Aubigné, de son vrai nom, a grandi à quelques encablures de la ville préfecture, au château de Mursay, propriété de son grand-père Agrippa D’Aubigné, célèbre homme de lettres de son temps.

L’exposition retrace son parcours, de son enfance à Mursay jusqu’à sa mort à Saint-Cyr, en passant par son ascension à la Cour en temps que veuve Scarron. Pour cette exposition labellisée d’intérêt national, le musée Bernard d’Agesci s’est associé au château de Versailles, qui avait déjà dédié l’été dernier une exposition à la marquise de Maintenon. Le musée niortais a rassemblé 95 objets, peintures, gravures, manuscrits, correspondances, sculptures et diverses pièces personnelles de la famille royale, provenant de ses propres fonds et d’une vingtaine de musées français, bibliothèques et collections privés.

Le château de Mursay, gravure d'époque. Fonds musées de Niort

Le château de Mursay (gravure d'époque).

A la fois thématique et chronologique, l’exposition embarque le visiteur pour un voyage dans le temps en six étapes.  La première pièce est bien évidemment dédiée à son enfance deux-sévrienne et à l’influence de son grand-père sur ses premiers pas dans la noblesse. On y apprend que c’est surtout grâce à son premier mariage avec un autre homme de lettres, Paul Scarron, qu’elle fait son entrée dans la vie de Cour, où elle fera des rencontres déterminantes. Une lettre de sa main, le contrat de mariage entre elle et Scaron et quelques œuvres picturales prêtées par Le Louvre atteste de cette époque. On y découvre notamment que la jeune Françoise avait son petit succès auprès des hommes, comme le montre un portrait la représentant nue dans les canons de beauté de ce siècle  - un tableau osé pour l’époque et vraisemblablement fantasmé, selon la conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy.

Portrait de Mme de Maintenon attribué aux ateliers Mignard

Portrait de Françoise D'Aubigné, attribué aux ateliers Mignard (fonds Musée d'Agesci) 

Chacune des salles suivantes retrace une période emblématique de sa vie : gouvernante des enfants illégitimes du roi et de Mme de Montespan ; maîtresse puis épouse secrète de Louis XIV ; « presque reine de Versailles » à travers son ascension à la Cour et son influence sur le monarque ; fondatrice des écoles de Saint-Cyr et de Saint-Louis, à destination des jeunes filles pauvres issues de la noblesse. On y apprend qu’à la fin de sa vie, Mme de Maintenon aurait brûlé la plupart des documents attestant de son union avec Louis XIV : « Laissons de nous le moins que nous pouvons », aurait-elle déclaré à ses proches.

Par chance, quelques documents ont subsisté, dont l’acte de mariage et une gravure représentant l’intime cérémonie. Ultime preuve de cet amour, l’exposition présente également un portrait d’elle en médaillon, dont la légende raconte que le monarque la porta sur son cœur jusqu’à la fin de sa vie. Parmi les pièces exceptionnelles à voir, on peut citer plusieurs portraits de Mme de Maintenon issus de l’atelier de Pierre Mignard (célèbre portraitiste de l’époque), dont un que vient juste d’acquérir le musée. 

Exposition Mme de Maintenon

Parmi les plus belles pièces, des reproductions de tapisseries en soie et deux décors peints en médaillons / crédit Anne-Lise Durif 

Pour retrouver l’ambiance des intérieurs de la marquise, les soieries Tassinari et Chatel ont reproduit des modèles de tentures de l’époque, alors réalisées par les Gobelins. Le Château de Versailles a également prêté deux décors peints sur bois, tout juste restaurés et exposés pour la première fois. A noter également, quelques objets amusants comme une série de pamplets, écrits ou dessinés, sur la bigoterie de Madame de Maintenon, dont le statut faisait évidemment bien des jaloux. A voir encore, les quelques gravures représentants les différents costumes des demoiselles de Saint-Cyr en fonction de leur âge et de leur niveau de scolarité – l’œil averti notera que plus les demoiselles avancent en âges, moins elles sont couvertes, et inversement !

 

Note / Musée Bernard d'Agesci, 26 avenue de Limoges à Niort. Ouvertures du 1er octobre au 31 mai : du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h ; jeudi de 10h à 17h ; samedi et dimanche de 14h à 18h. Fermé le lundi, les 1er mai, 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier. Tél : 05 49 78 72 00.

 

La conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy, revient sur l'enfance deux-sévrienne de Françoise de Maintenon.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Musée Bernard d'Agesci

Partager sur Facebook
Vu par vous
4191
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !