Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Niort : sur les traces de Mme de Maintenon

05/11/2019 | Le musée Bernard d'Agesci à Niort consacre son exposition annuelle à la vie de Mme de Maintenon, née en Deux-Sèvres. A voir jusqu'au 15 mars 2020.

Portrait de Mme de Maintenon par les ateliers Mignard

A l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon (1635-1719), le musée Bernard d’Agesci de Niort met en lumière la vie de celle qui fut la dernière maîtresse et épouse secrète du roi Louis XIV. Cette exposition fait notamment le lien avec les débuts de sa vie dans les Deux-Sèvres. Née à Niort, Françoise D’Aubigné, de son vrai nom, a grandi à quelques encablures de la ville préfecture, au château de Mursay, propriété de son grand-père Agrippa D’Aubigné, célèbre homme de lettres de son temps.

L’exposition retrace son parcours, de son enfance à Mursay jusqu’à sa mort à Saint-Cyr, en passant par son ascension à la Cour en temps que veuve Scarron. Pour cette exposition labellisée d’intérêt national, le musée Bernard d’Agesci s’est associé au château de Versailles, qui avait déjà dédié l’été dernier une exposition à la marquise de Maintenon. Le musée niortais a rassemblé 95 objets, peintures, gravures, manuscrits, correspondances, sculptures et diverses pièces personnelles de la famille royale, provenant de ses propres fonds et d’une vingtaine de musées français, bibliothèques et collections privés.

Le château de Mursay, gravure d'époque. Fonds musées de Niort

Le château de Mursay (gravure d'époque).

A la fois thématique et chronologique, l’exposition embarque le visiteur pour un voyage dans le temps en six étapes.  La première pièce est bien évidemment dédiée à son enfance deux-sévrienne et à l’influence de son grand-père sur ses premiers pas dans la noblesse. On y apprend que c’est surtout grâce à son premier mariage avec un autre homme de lettres, Paul Scarron, qu’elle fait son entrée dans la vie de Cour, où elle fera des rencontres déterminantes. Une lettre de sa main, le contrat de mariage entre elle et Scaron et quelques œuvres picturales prêtées par Le Louvre atteste de cette époque. On y découvre notamment que la jeune Françoise avait son petit succès auprès des hommes, comme le montre un portrait la représentant nue dans les canons de beauté de ce siècle  - un tableau osé pour l’époque et vraisemblablement fantasmé, selon la conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy.

Portrait de Mme de Maintenon attribué aux ateliers Mignard

Portrait de Françoise D'Aubigné, attribué aux ateliers Mignard (fonds Musée d'Agesci) 

Chacune des salles suivantes retrace une période emblématique de sa vie : gouvernante des enfants illégitimes du roi et de Mme de Montespan ; maîtresse puis épouse secrète de Louis XIV ; « presque reine de Versailles » à travers son ascension à la Cour et son influence sur le monarque ; fondatrice des écoles de Saint-Cyr et de Saint-Louis, à destination des jeunes filles pauvres issues de la noblesse. On y apprend qu’à la fin de sa vie, Mme de Maintenon aurait brûlé la plupart des documents attestant de son union avec Louis XIV : « Laissons de nous le moins que nous pouvons », aurait-elle déclaré à ses proches.

Par chance, quelques documents ont subsisté, dont l’acte de mariage et une gravure représentant l’intime cérémonie. Ultime preuve de cet amour, l’exposition présente également un portrait d’elle en médaillon, dont la légende raconte que le monarque la porta sur son cœur jusqu’à la fin de sa vie. Parmi les pièces exceptionnelles à voir, on peut citer plusieurs portraits de Mme de Maintenon issus de l’atelier de Pierre Mignard (célèbre portraitiste de l’époque), dont un que vient juste d’acquérir le musée. 

Exposition Mme de Maintenon

Parmi les plus belles pièces, des reproductions de tapisseries en soie et deux décors peints en médaillons / crédit Anne-Lise Durif 

Pour retrouver l’ambiance des intérieurs de la marquise, les soieries Tassinari et Chatel ont reproduit des modèles de tentures de l’époque, alors réalisées par les Gobelins. Le Château de Versailles a également prêté deux décors peints sur bois, tout juste restaurés et exposés pour la première fois. A noter également, quelques objets amusants comme une série de pamplets, écrits ou dessinés, sur la bigoterie de Madame de Maintenon, dont le statut faisait évidemment bien des jaloux. A voir encore, les quelques gravures représentants les différents costumes des demoiselles de Saint-Cyr en fonction de leur âge et de leur niveau de scolarité – l’œil averti notera que plus les demoiselles avancent en âges, moins elles sont couvertes, et inversement !

 

Note / Musée Bernard d'Agesci, 26 avenue de Limoges à Niort. Ouvertures du 1er octobre au 31 mai : du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h ; jeudi de 10h à 17h ; samedi et dimanche de 14h à 18h. Fermé le lundi, les 1er mai, 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier. Tél : 05 49 78 72 00.

 

La conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy, revient sur l'enfance deux-sévrienne de Françoise de Maintenon.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Musée Bernard d'Agesci

Partager sur Facebook
Vu par vous
9822
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !