Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour "détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Niort : sur les traces de Mme de Maintenon

05/11/2019 | Le musée Bernard d'Agesci à Niort consacre son exposition annuelle à la vie de Mme de Maintenon, née en Deux-Sèvres. A voir jusqu'au 15 mars 2020.

Portrait de Mme de Maintenon par les ateliers Mignard

A l’occasion du tricentenaire de la mort de Madame de Maintenon (1635-1719), le musée Bernard d’Agesci de Niort met en lumière la vie de celle qui fut la dernière maîtresse et épouse secrète du roi Louis XIV. Cette exposition fait notamment le lien avec les débuts de sa vie dans les Deux-Sèvres. Née à Niort, Françoise D’Aubigné, de son vrai nom, a grandi à quelques encablures de la ville préfecture, au château de Mursay, propriété de son grand-père Agrippa D’Aubigné, célèbre homme de lettres de son temps.

L’exposition retrace son parcours, de son enfance à Mursay jusqu’à sa mort à Saint-Cyr, en passant par son ascension à la Cour en temps que veuve Scarron. Pour cette exposition labellisée d’intérêt national, le musée Bernard d’Agesci s’est associé au château de Versailles, qui avait déjà dédié l’été dernier une exposition à la marquise de Maintenon. Le musée niortais a rassemblé 95 objets, peintures, gravures, manuscrits, correspondances, sculptures et diverses pièces personnelles de la famille royale, provenant de ses propres fonds et d’une vingtaine de musées français, bibliothèques et collections privés.

Le château de Mursay, gravure d'époque. Fonds musées de Niort

Le château de Mursay (gravure d'époque).

A la fois thématique et chronologique, l’exposition embarque le visiteur pour un voyage dans le temps en six étapes.  La première pièce est bien évidemment dédiée à son enfance deux-sévrienne et à l’influence de son grand-père sur ses premiers pas dans la noblesse. On y apprend que c’est surtout grâce à son premier mariage avec un autre homme de lettres, Paul Scarron, qu’elle fait son entrée dans la vie de Cour, où elle fera des rencontres déterminantes. Une lettre de sa main, le contrat de mariage entre elle et Scaron et quelques œuvres picturales prêtées par Le Louvre atteste de cette époque. On y découvre notamment que la jeune Françoise avait son petit succès auprès des hommes, comme le montre un portrait la représentant nue dans les canons de beauté de ce siècle  - un tableau osé pour l’époque et vraisemblablement fantasmé, selon la conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy.

Portrait de Mme de Maintenon attribué aux ateliers Mignard

Portrait de Françoise D'Aubigné, attribué aux ateliers Mignard (fonds Musée d'Agesci) 

Chacune des salles suivantes retrace une période emblématique de sa vie : gouvernante des enfants illégitimes du roi et de Mme de Montespan ; maîtresse puis épouse secrète de Louis XIV ; « presque reine de Versailles » à travers son ascension à la Cour et son influence sur le monarque ; fondatrice des écoles de Saint-Cyr et de Saint-Louis, à destination des jeunes filles pauvres issues de la noblesse. On y apprend qu’à la fin de sa vie, Mme de Maintenon aurait brûlé la plupart des documents attestant de son union avec Louis XIV : « Laissons de nous le moins que nous pouvons », aurait-elle déclaré à ses proches.

Par chance, quelques documents ont subsisté, dont l’acte de mariage et une gravure représentant l’intime cérémonie. Ultime preuve de cet amour, l’exposition présente également un portrait d’elle en médaillon, dont la légende raconte que le monarque la porta sur son cœur jusqu’à la fin de sa vie. Parmi les pièces exceptionnelles à voir, on peut citer plusieurs portraits de Mme de Maintenon issus de l’atelier de Pierre Mignard (célèbre portraitiste de l’époque), dont un que vient juste d’acquérir le musée. 

Exposition Mme de Maintenon

Parmi les plus belles pièces, des reproductions de tapisseries en soie et deux décors peints en médaillons / crédit Anne-Lise Durif 

Pour retrouver l’ambiance des intérieurs de la marquise, les soieries Tassinari et Chatel ont reproduit des modèles de tentures de l’époque, alors réalisées par les Gobelins. Le Château de Versailles a également prêté deux décors peints sur bois, tout juste restaurés et exposés pour la première fois. A noter également, quelques objets amusants comme une série de pamplets, écrits ou dessinés, sur la bigoterie de Madame de Maintenon, dont le statut faisait évidemment bien des jaloux. A voir encore, les quelques gravures représentants les différents costumes des demoiselles de Saint-Cyr en fonction de leur âge et de leur niveau de scolarité – l’œil averti notera que plus les demoiselles avancent en âges, moins elles sont couvertes, et inversement !

 

Note / Musée Bernard d'Agesci, 26 avenue de Limoges à Niort. Ouvertures du 1er octobre au 31 mai : du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 17h ; jeudi de 10h à 17h ; samedi et dimanche de 14h à 18h. Fermé le lundi, les 1er mai, 1er novembre, 25 décembre et 1er janvier. Tél : 05 49 78 72 00.

 

La conservatrice en chef du patrimoine niortais et directrice du musée Bernard D’Agesci, Laurence Lamy, revient sur l'enfance deux-sévrienne de Françoise de Maintenon.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Musée Bernard d'Agesci

Partager sur Facebook
Vu par vous
5323
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !