18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Nos lectures du Vendredi : "Lettre à un ami, du camp d'Argelès à la Base sous-marine de Bordeaux", de Carlos Ruiz -Garcia, éditions Pleine Page.

23/10/2009 |

Lettre à un ami, du camp d'Argelès à la Base sous-marine de Bordeaux, Carlos Ruiz-Garcia, éditions Pleine Page, Bordeaux 2009.

Vient de paraître chez Pleine Page, l'éditeur bacalanais, un récit de Carlos Ruiz-Garcia dont son fils, José, se fait aujourd'hui le relais. Il nous porte cette lettre écrite par son père, républicain espagnol né en 1920 dans un petit village de Catalogne, et qui à l'aube de ses 20 ans subit la douleur de l'exil. Il fuit, comme tant d'autres frères d'armes, la fureur barbare de la dictature, les cadences infernales des milices, la torture. A cet arrachement répond l'espoir d'une terre où reprendre son souffle. Espoir illusoire hélas, la France est en débâcle, l'armée allemande étend sa toile, et dresse déjà les piliers d'un empire dont les vestiges sont visibles encore autour de nous, comme un signe de ce passé qu'on aimerait souvent enterrer, sans en cultiver les leçons pour l'avenir...

Des phares éclairent soudain la nuit. Le car tourne. Au micro, la voix du guide : « ...quartier des bassins à flot...inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO... au loin, éclairée de rouge, la Base sous-marine allemande... ». Le car s'en va. Bacalan replonge dans la nuit. La Base retombe dans l'oubli. C'est à peine si quelques brèches dans ce monstre de béton, égratignures dues aux bombes pourtant si meurtrières de 1943, rappellent qu'elle fut arme de guerre. Non, depuis tant d'années maintenant, la Base se tait. Elle reste muette sur la souffrance. Elle ne révèle pas qu'en son temps, lorsqu' elle fût enfantée de la boue des marais, elle vit d'autres lumières, d'autres phares dans la nuit. Ceux des camions venus de Saint Médard en Jalles, transportant les prisonniers de guerre espagnols parqués là dans un camp, et devenus main d'œuvre forcée au service de l'occupant. Ce sont eux qui ont construit la Base et Carlos Ruiz-Garcia étaient de ceux-là.

Lettre à un ami, du camp d'Argelès à la Base sous-marine de Bordeaux, Carlos Ruiz-Garcia, éditions Pleine Page, Bordeaux 2009
Acheter ce livre chez Mollat.com

Il raconte : les monstres d'acier, le froid, la faim et l'extrême fatigue, la peur et l'humiliation. Destination terrible à ses rêves de liberté. La guerre dans la guerre. Il raconte, avant cela: son périple depuis l'Espagne, croisant parfois des visages connus, parfois à quelques mètres d'eux sans pouvoir les atteindre, de camp en camp. Il raconte aussi: la peur d'être renvoyé d'où il vient, dans l'antre des loups, dont lui parviennent les cris étouffés qui disent « surtout ne reviens pas ». Mais il raconte aussi le regard clair des hommes dont la fraternité s'organisecontre l'indicible, l'accueil enfin, et cet autre Bacalan qui n'était pas la Base et qui est autre chose qu'une extrémité de terre humide...

C'est un livre de Mémoire, avec ce qu'elle a de subjectif mais aussi avec ce qu'elle a de vérité, dont la mission de chacun qui la reçoit comme telle, est d'en faire quelque chose pour l'après. « J'ai rédigé tout ce qui est dit presque d'un trait, ne consultant aucune carte ni aucun document, en me fiant uniquement à ma mémoire. » mais « ce que je peux affirmer, c'est que tout ce qui est relaté ici est rigoureusement exact » écrit Carlos Ruiz-Garcia.La Mémoire s'imprime et se transmet, comme une lettre universelle. Pleine page, plein fouet parfois, mais surtout plein cœur.

Mais aussi...

- "Coquins, gueux, catins...sur le chemin de Saint-Jacques" de Pablo Arribas, traduction de Henrique Sopena, éditions Cairn, 2009. Un tableau peu habituel du pèlerinage en Galice, mais dont le relief et le sel forcent l'intérêt! En découvrant les portraits relevés des faux pèlerins et de leurs acolytes de la route, on en apprend finalement beaucoup sur la réalité, non édulcorée, d'un des plus importants pèlerinages de la chrétienté médiévale, qui perdure encore aujourd'hui, avec, toutefois, moins de gueux, de catins ou de coquins... on aime du moins à l'imaginer!

- "L'homme qui s'est retrouvé" de Henri Duvernois, éditions l'Arbre Vengeur, 2009. 1932: Visiblement, Maxime Porterau s'ennuie. Une maîtresse, Georgette, qui ne l'amuse plus et dont il se sépare sans regret, et une vie par trop huilée. C'est compter sans la rencontre avec Julien Varvouste, jeune illuminé qui souhaite tenter l'expérience de sa vie, par procuration: voyager dans l'espace jusqu'à une planète dénommée Célia (le prénom de madame Varvouste), dans la direction de Proxima Centauri , étoile la plus proche de la Terre. En fait d'étoile, Maxime Portereau se voit transporté vers l'étoile filante de sa propre jeunesse et revient sur la Terre de ses 20 ans, en 1896. Mais le plus fort est qu'il ne revient pas lui-même à l'âge de 20 ans, mais reste le Maxime Portereau de 1932, d'une soixantaine d'années. Il va donc se retrouver face à lui-même... Il est des êtres et des choses oubliés qu'il est salvateur de réanimer. En les "dépoussiérant" on en retrouve les couleurs, agréablement étonné par leur éclat qui paraît alors si nouveau. Henri Duvernois fait partie de ceux-là, auteur oublié qu'on redécouvre avec plaisir... et une "vengeance" de plus de la part de l'arbre enchanteur!

Lire et sortir:

- Les allumés du verbe, Gironde et Landes. 9 au 24 octobre 2009. http://www.lesallumesduverbe.com/ et http://www.arpel.aquitaine.fr/ , Lettres d'Aquitaine d'Octobre n°85.

- Fête du Livre, Pau (64). 30 octobre au 1er novembre 2009.
Renseignements Bibliothèque intercommunale 05.59.27.15.72 et http://www.arpel.aquitaine.fr/ , Lettres d'Aquitaine d'Octobre n°85.

Anne DUPREZ

Editions Pleine Page http://www.pleinepage.com/
EditionsCairn http://www.editions-cairn.com/
Editions l'Arbre Vengeur http://www.arbre-vengeur.fr/

 

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
529
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !