Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

  • 18/07/18 | Périgueux: Emmanuel Macron perturbe la circulation

    Lire

    Déjà perturbée par les travaux en cours, la circulation dans le centre de Périgueux va être rendue délicate à partir de mercredi soir en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Les secteurs à éviter sont le quartier du commissariat, le secteur de la préfecture, de mercredi 20 h à jeudi 15 h, les quais, Le Toulon, jeudi matin à partir de 6 heures, les quais. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder à la Nuit gourmande qui se déroulera comme d'habitude à partir de 19 h. Plus d'infos: http://perigueux.fr/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Nos lectures du week-end: "Le dernier cours d'Histoire", Maud Haymovici, L'àpart éditions.

29/04/2011 |

Le général de Gaulle en Angleterre, 1942, entouré d'un groupe d'officiers dont Edgard Darier. Photo Maud Haymovici tous droits réservés.

Maud Haymovici enseignait l'histoire. Elle retissait le temps pour ses élèves, à qui elle contait les destins de ceux qui avaient été, héros ou anonymes, maillons de la grande chaîne. En ce temps là où Maud fut professeur, Haymovici n'était pas encore son nom. Du moins, elle si savante de l'Histoire du monde, était encore ignorante de tout un pan de son histoire à elle, et quel pan... celui qu'elle croyait fait d'ombre et qui se révéla, au soir de sa carrière, éclatant de la lumière blanche des victoires. De celle des trêves aussi, lorsque soudain le temps s'arrête et que la force des choses vous fait repartir en arrière, remonter le cours d'une histoire tronquée, trop longtemps amnésique, et découvrir enfin un amont inespéré. A 51 ans, Maud rencontre vraiment son père, jusque là aperçu plus que vu et craint surtout car annoncé fou par sa famille maternelle. A 51 ans, elle rencontre cet Edgard Darier, qui se révèle enfin tel qu'il était. Ils sont alors deux adultes, se jaugeant à armes égales, tous deux retenus par leur pudeur mais aussi la blessure de s'être méconnus. Ils se vouvoient, mais n'ont finalement jamais été si proches. Commence alors pour Maud une quête de tous les instants, rendue fébrile par l'échéance, que tous deux sentent proche, de la disparition de ce père retrouvé. Et Maud retisse le temps, pour elle et pour ce père, né Edgard Haymovici, « fils de la vie », avant de devenir Edgar Darier, compagnon de la Libération.

Edy avait grandi en Roumanie, Maud en Bretagne, à Pluvigner, sous la tendre tutelle du docteur Pascal, son grand-père, fervent républicain, respecté de tous et pour qui  «  la laïcité, loin de porter atteinte aux croyances [restait] la meilleure garantie de la liberté de conscience ».  Edy était juif, Maud élevée dans la foi catholique héritée de sa mère. Jusque là deux univers bien étrangers l'un à l'autre. Edy, lui-même médecin, avait épousé Suzanne, la fille du docteur Pascal, rencontrée sur les bancs de la faculté de médecine. Une première fille Catherine était née de cette union, avant-guerre, et une seconde, Maud, après la guerre et le retour d'Edy, et tout juste avant le divorce des parents, prononcé en 1948... Depuis cette date, un père absent dont on arrive à craindre les réapparitions soudaines, dans le mutisme des sentiments et l'incompréhension des malentendus. Maud dut se contenter longtemps de l'appréciation laconique de sa grand-mère quant à son père : «  Quel être ! » laquelle n'appela finalement jamais aucune contestation.  Et la vie s'écoula,  apparemment lisse, comme le rideau qui masquerait le désordre d'une pièce qu'on veut, envers et contre tout, bien rangée.

Le général de Gaulle en Angleterre, 1942, entouré d'un groupe d'officiers dont Edgard Darier. Photo Maud Haymovici tous droits réservés.Il arrive pourtant parfois qu'un vent de bourrasque soulève un pan du rideau. Envolée timide qu'on juge anodine et qui pourtant insiste et force aux découvertes. Maud  se découvre alors, en même temps qu'elle redessine peu à peu les contours du visage de son père. Celui d'un homme dont les choix, sans concession, prenaient leur digne place dans les cohortes universelles qui façonnent la grande Histoire. Combattant, résistant, révolté : de ceux qui disent non quand il faut, quand bien même cet engagement engage aussi leur vie entière.  Comme ce père enfin révélé, Maud Haymovici dit non, par son travail de recherche  puis d'écriture de cette fantastique histoire de retrouvailles au-delà du temps. Elle combat le long saccage de l'oubli et de l'indifférence, retisse le lien, remettant les choses à leur digne place.  Car, comme elle l'écrit, «  les êtres et les choses n'en finissent pas de produire les rayons et les ombres, l'obscur et le clair de leur existence, comme si tout se tenait miraculeusement ». Un magnifique témoignage où s'entremêlent les émotions, et où la force d'un lien invisible enfin révélé s'entremêle à la trame de la grande Histoire des hommes.

Photos: Isabelle Archambault et Maud Haymovici, tous droits réservés.

Anne DUPREZ

Le dernier cours d'histoire, Maud Haymovici, l'àpart éditions 2011, [récit/histoire].
Maud Haymovici évoquera son livre sur France-Culture le 15 mai 2011 à 9h10, dans Maison d'études de Victor Malka.

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
569
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !