Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Occitan et Nouvelle-Aquitaine : l'Amassada prend ses marques

14/07/2016 | Rassemblée au Théâtre Molière à Bordeaux, l'Amassada débat de l'avenir de l'occitan en Nouvelle-Aquitaine.

Amassada juillet 2016

Vendredi 8 juillet, 10h30. La plénière annuelle de l'Amassada s'ouvre à Bordeaux sous les projecteurs du Théâtre Molière. Professionnels, institutions et acteurs associatifs sont réunis pour échanger sur la défense de la langue et de la culture occitane. L'occasion d'annoncer et d'expliquer les nouvelles stratégies, à l'heure de la fusion de la Nouvelle-Aquitaine. D'entendre les craintes du public, aussi.

Au micro, français et occitan s'alternent, parfois proches à s'en confondre. Si quelques personnes s'appuient sur un audioguide, la majorité des présents semble naviguer entre les deux avec aisance. Créée à l'initiative de la Région Aquitaine et forte de 85 membres, l'Amassada (« Assemblée générale » en occitan) œuvre au fil des séances en commissions et des assemblées plénières au développement de la langue occitane en Aquitaine.

 Elle se réunit aujourd'hui dans un contexte bouleversé. L'entrée en fonction d'une nouvelle équipe 6 mois plus tôt et la création, fin 2015, d'un Office Public de la langue occitane s'ajoutent à un chantier bien plus vaste : la fusion des régions au sein de la Nouvelle-Aquitaine. L'arrivée du Limousin et du Poitou-Charentes au sein de la plus grande région de France implique de repenser l'ensemble du réseau – et d'intégrer des cousins occitans jusque-là éloignés.

Organiser et écouter

Rationalisation, coopération, réécriture des schémas : les mots sont techniques. « Il nous faut gagner en cohérence même si les réalités sont différentes » résume Charline Claveau-Abadie dans un langage efficace. Dans cette période charnière, les organisateurs souhaitent créer du lien ; avec leurs collaborateurs proches (professeurs de langue, traducteurs, acteurs associatifs) comme avec d'autres acteurs plus éloignés ( professionnels du tourisme, agents du social, enseignants, comédiens).

 Des partenariats sont tissés ; avec la région Occitanie par exemple, représentée à la plénière et qui réaffirme, dans les mots de son représentant, que la région, consciente de la « très grande responsabilité » que son nom lui confère, est déterminée à « ne pas oublier les autres régions occitanes ». A l'intérieur de la grande Région, de nouveaux échanges sont établis dans ce qui se veut une co-construction inclusive.

 Les « attentes et les doutes » mentionnés par Charline Claveau-Abadie en début de réunion s'expriment également, notamment par la voix de représentants du Limousin inquiets d'être tenus à l'écart. D'autres s'élèvent contre les inégalités dont souffrent certains des 22 départements, moins dotés ou en manque de structures.

 « Faire vivre la langue » avant tout

 L'Office en fait sa priorité, notamment en promettant un maillage étroit d'aides aux associations, et des classes bilingues les plus complètes possibles. Au-delà des commissions, des échelons territoriaux et de la rationalisation du travail, l'objectif profond est simple : « Faire vivre la langue, le plus possible, et l'apprendre au plus de monde possible ».

 Le désir de protéger ce patrimoine immatériel est vif. Avec l'occitan, le basque et le poitevin saintongeais, la Nouvelle Aquitaine abrite pas moins de trois langues régionales. Et tient à leur sauvegarde. La volonté, exprimée par Charline Claveau-Abadie de « jeter des ponts entre les trois langues » fait écho à une conscience partagée par les membres de l'Amassada et les autres défenseurs des langues régionales : la langue, c'est le lien. Et ce lien ne survit que si la langue est parlée.

 L'enquête sociolinguistique menée par l'Amassada en 2008 révéle que l'occitan compte, sur certains territoires, près de 25% de locuteurs. Parmi les non locuteurs, 75% des interrogés sont favorables à l'enseignement de l'occitan, mais 50% seulement se déclarent personnellement intéressés par cet apprentissage. Faire grandir ce chiffre, sur l'ensemble des 22 départements concernés par l'Office, serait pour l'Amassada la plus belle des victoires. Non seulement pour la langue, mais aussi pour la civilisation qu'elle révèle.

 

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Joséphine Duteuil

Partager sur Facebook
Vu par vous
11667
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !