Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/18 : L'Hermione est arrivé hier à Pasaia, au pays basque espagnol, où elle restera jusqu'au 27 mai.

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/05/18 | Contournement de Beynac (24) : 3 nouveaux référés rejetés

    Lire

    Les décisions du tribunal administratif de Bordeaux concernant le contournement de Beynac (Dordogne) se suivent et se ressemblent. À la suite de son audience du 15 mai, il a rejeté, trois nouvelles requêtes contre les arrêtés d’autorisation de travaux de la préfecture et de la commune de Castelnaud-la-Chapelle. Les opposants requérants ont été déboutés et condamnés à verser 500 euros chacun au Conseil départemental et à la commune de Castelnaud-la-Chapelle pour les frais de justice.

  • 25/05/18 | Laura Flessel en visite à La Rochelle

    Lire

    La ministre des Sports Laura Flessel est en visite en Charente-Maritime ce vendredi 25 mai pour échanger avec lors du congrès des élus en charge du Sport (ANDES), au sujet de la nouvelle agence du sport. La ministre doit également visiter le Pole France Voile, basé à La Rochelle. Elle remettra la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif à M.Ancel, proviseur du Lycée Dautet, avant de visiter le bateau du cercle handi rochelais.

  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Offrir le patrimoine de Lascaux au monde entier

08/04/2012 |

Le fac similé des deux bisons de Lascaux en cours de réalisation

Le 13 octobre prochain, les visiteurs de Cap Sciences à Bordeaux pourront découvrir en avant-première mondiale, Lascaux III. Il s'agit d'une exposition à la fois artistique et scientifique proposant la reconstitution intégrale de la nef de la grotte de Lascaux. Elle est constituée par d'extraordinaires reproductions réalisées par les Ateliers des facs similés du Périgord à Montignac. Cette réalisation est en cours mais nous avons eu la chance de découvrir le travail des salariés de cette entreprise.
D'un coût de 2,8 millions d'euros, cette exposition, financée par le département de la Dordogne, la région Aquitaine et le ministère de la culture, partira ensuite dans les grands musées scientifiques du monde : Le Field Museum de Chigago de mars à septembre 2013, Cleveland, Montréal en 2014, puis Denver avant de gagner l'Asie. Un retour en France n'est pas à espérer avant 2020.

"Extraordinaire", "fabuleux", "magnifique". Une chose est sûre, les élus du conseil général de la Dordogne ont apprécié jeudi après midi la visite des ateliers des facs similés du Périgord à Montignac. Cette entreprise qui emploie huit personnes est spécialisée dans le domaine du fac-similé pariétal. Actuellement, cette société est chargée de réaliser les cinq panneaux sur lesquels reposera l'exposition itinérante consacrée à Lascaux  voulue par Bernard Cazeau. Placé sousla maîtrise d'ouvragedu Conseil général de la Dordogne, ce projet événement permettra de faire voyager la grotte de Lascaux comme une ambassade prestigieuse du département à travers le monde.
« Un des principaux objectifsest de reconstituer l'histoire de la grotte de Lascaux et de la raconter comme s'il s'agissait d'une personne. Sa découverte en septembre 1940 fait part de cette histoire débutée il y a 18 000 ans, » souligne Olivier Retout, directeur du projet. Actuellement, Lascaux II, la réplique de la grotte ouverte au public depuis 1983, présente uniquement la salle des taureaux et le diverticule axial. L'exposition, à la fois artistique et scientifique propose la reconstitution fidèle de la nef de la célèbre grotte. Elle se présentera sous la forme d'une série de dispositifs multimédias et interactifs, autour des cinq fac-similés de la nef et du puits : l'empreinte, les deux bisons adossés, la frise des cerfs, la paroi de la vache noireet la scène du puits. Les cinq panneaux de la Nef de Lascaux, d'une surface totale de 200 m2 sont transportables, démontables et conçus pour voyager par containers maritimes à travers le monde.

 

Lascaux III - La scène de puits en fac similé

 

De véritables oeuvres d'art
Depuis fin janvier, la scénographie est achevée et la réalisationdes panneaux est en cours. Ces panneaux sont de véritables œuvres d'art, réalisés à partir d'une technique unique en monde, dont le brevet est la propriété du Département de la Dordogne. La première étape consiste à reconstituer la paroi de la grotte au millimètre près. « Le point de départ consiste à assembler des plaques de polystyrène, de créer un moule recouvert de fibres de verre et de résine. Un voile de pierre donne le rendu minéral. Ce n'est qu'ensuite que nos plasticiens s'attèlent au travail de peintures, à partir de photographies prises dans la grotte originelle. Il faut compter deux mois pour la peinture. Nous sommes les seuls au monde à maîtriser cette technique de reproduction au millimètre près », détaille Eric Chapuis le directeur général du site. Un procédé et un savoir-faireque l'entreprise périgourdine compte bien exporter : l'atelier des facs similés est candidat à la reproduction d'autres grottes dont Cosquer, non ouverte au public.

Lascaux III - La vache noire


Un des enjeux de cette exposition est de susciter l'émotion des visiteurs, de faire prendre conscience au monde de cet héritage de l'humanité. Actuellement, le fac similé des deux bisons est le plus abouti. La qualité durendu est si extraordinaire que l'on se croirait devant le vrai . Oui, l'émotion est bien au rendez vous... Les artistes de l'Atelier parviennent à recréer le travailde nos lointains ancêtres età nous faire rêver. Cette part de rêve deviendra réalité. Elle sera proposée au public bordelais d'octobre 2012 à janvier 2013 avant de gagner l'Amérique du Nord.
Photo Cl Hélène Yvard

Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
971
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !