Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | "Bienvenue à Veganland" aux confins d'une société dystopique

14/06/2019 | Invité par son ami Joël Aubert, Olivier Darrioumerle était de passage au Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine pour présenter son nouveau roman.

Olivier Darrioumerle était l'invité de Joel Aubert au Salon d'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine, dimanche 2 juin

Présent dimanche 2 juin, au Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine, Olivier Darrioumerle, est venu parler, non sans un trait d'ironie, de son nouveau roman, "Bienvenue à Veganland" aux éditions Sable Polaire. Un roman d'anticipation dont le lectorat compte de nombreux vegans et végétariens bien qu'il tire un portrait incisif de cette frange de la population. La preuve qu'un texte bien construit peut toucher tout le monde. "A travers leurs critiques j'ai compris que j'étais le miroir déformant de leur idéologie" relate le romancier. Anna Bonnemasou-Carrère au terme d'une rencontre sur le Salon régional de l'agriculture revient sur un ouvrage dont on parle et qui fait parler.

Né sur les rives de l'Adour, le journaliste et romancier Olivier Darrioumerle présentait, dimanche 2 juin, son livre "Bienvenue à Veganland", aux éditions Sable Polaire, lors du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Le Biarrot d'adoption invite, au travers de son nouveau roman, à s'interroger sur une nouveauté de notre ère. Là où certains parlent de tendance, il assume et revendique le terme d'idéologie: le veganisme. L'histoire de ce deuxième roman débute au sortir d'une corrida. L'auteur y rencontre des militants vegans. Il les découvre prônant une idéologie qu'il qualifie de complète, ce qui le rassure à une époque où tout un chacun se gargarise presque de les penser mortes. Voilà le coup de dés par lequel débute l'écriture d'une dystopie bien ficelée, aujourd'hui finaliste du prix de l'Académie Rabelais.

L'apogée d'une société végane

Au fil de ses lettres, le romancier construit Veganland, un monde où, pour libérer les animaux domestiques, la société a domestiqué les hommes. A Océania, en Amérique du Sud, les vegans ont mené leur révolution et instauré leur pouvoir. Au sein de cette société les carnivores sont relégués en périphérie de la ville, où vivent les vegans, élites de la société, et ne peuvent la ré-intégrer qu'en remportant une compétition sportive. Dans cette utopie inversée le mot d'ordre est la retenue. L'éradication du désir, sur laquelle veille scrupuleusement « l'homéostasie », malicieuse alliance entre homéopathie et stasi (police politique de la République Démocratique d'Allemagne), police de l'Océania en charge du bonheur collectif. Ainsi apparaît le nœud de l'histoire, l'élément qui fonde l'existence et cause la perte des "sangs rouges" (carnivores) comme celle des "sangs verts" (vegans): le désir. Car si Océania brandit une humanité sans désirs qui ne souffre plus, la disparition totale du désir pourrait entraîner sa perte, car « une humanité sans souffrance n'est déjà plus humaine » philosophe Oliver Darrioumerle.

 

Bienvenue à Veganland roman d'anticipation par Olivier Darrioumerle

L'hyper-réalisme comme guide d'écriture

Son ambition : s'inscrire dans l'hyper réalisme, concept développé par le philosophe Jean Baudrillard. A travers la création d'une société aseptisée, les vegans créent une fausse réalité, une illusion convaincante fondée sur une simulation du bonheur. Ils cherchent à se déconnecter complètement de la réalité où le désir tient un rôle primordial. "Parce que le vrai c'est sale, le vrai ça pue, le vrai c'est ça" s'emballerait presque le romancier en balayant de la main les bêtes qui l'entourent dans le Salon. Cet hyper-réalisme il le ressent comme l'ambition de "nos petits bourgeois actuels qui rêvent de steak sans souffrance, d'une société toute propre". Une idéologie qui lui parait comme la seule à la portée de cette génération, qui de part ses origines, peut avoir du mal à s'affilier à d'autres mouvements de revendication contemporains.

 Des choix d'écriture assumés face aux critiques

L'écriture, à l'instar de la vie, est une succession de choix. Et ses choix, Olivier Darrioumerle les assume pleinement. Ainsi, le romancier tente de rompre avec le cadre orwellien de l'écriture dystopique. "Chez moi la résistance est amorphe" explique t-il, citant l'exemple qu'il tente de suivre, "La société intégrale" de Cédric Lagandré. Et pour ce faire des mots forts, des mots choisis sont indispensables. Ceux de Darrioumerle sont simples, des phrases courtes, piquantes et efficaces. Une plume légère, et un style ne se laissant pas aller à la facilité d'un ton grave, permettent à tout lecteur d'intégrer rapidement les codes de l'Océania. "On a pu me reprocher de ne pas être assez littéraire, mais je l'ai voulu ainsi. J'ai voulu mettre mon livre au niveau de la société que je dépeins." Si le phrasé peut paraître arrogant il n'est que la tentative d'expliquer que chaque mot résulte d'une écriture pensée pour être au plus prés de Veganland. Si les critiques se font jour sur ce second roman, et c'est heureux, il en est un qui, fidèle à lui même, lit l'homme à travers le livre. "Il est sensible à la violence sociale et à la diversité des formes qu'elle peut prendre" explique son ancien rédacteur en chef et ami de longue date Joël Aubert. Une délicatesse qu'on retrouve à travers les tourments de ses personnages, profondément humains dans ce monde déshumanisé.

"Bienvenue à Veganland", aux éditions Sable Polaire, aout 2018, 18,00€

Retrouvez l'interview d'Olivier Darrioumerle par Joël Aubert, sur agriweb.tv.

Anna Bonnemasou
Par Anna Bonnemasou

Crédit Photo : Anna Bonnemasou Carrere

Partager sur Facebook
Vu par vous
2264
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !