Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/04/20 | En Dordogne, les collectes de sang sont suspendues

    Lire

    Les donneurs qui avaient pris rendez-vous ont déjà été prévenus. L'Etablissement français du sang de Nouvelle-Aquitaine suspend ses collectes dans le département de la Dordogne pour les deux prochaines semaines. Les collectes mobiles et à la maison du don du 14 rue-Victoria à Périgueux, devraient reprendre le lundi 20 avril. L'établissement utilisera ses réserves, et la collecte continue ailleurs en Nouvelle-Aquitaine. C'est le manque de personnel qui oblige l'EFS à prendre cette décision.

  • 07/04/20 | Des soignants de la Clinique des Cèdres de Brive en renfort à Paris

    Lire

    Le lundi 6 avril, ce ne sont pas moins de 10 soignants volontaires de la clinique privée les Cèdres à Brive, qui sont allés prêter main-forte à leurs collègues de région parisienne à l’hôpital Henri-Mondor. Isabelle Bielle-Nadeau, la directrice de l'établissement explique que « les équipes des Cèdres vont renforcer les services de réanimation de l’hôpital Henri-Mondor, où les soignants sont épuisés ou malades. Ils ont besoin d’être relevés ». La clinique des Cèdres de Brive dispose elle aussi d’un service Covid-19 qui oscille entre 75 et 100 % de taux d’occupation.

  • 07/04/20 | En Dordogne, une aide pour les entreprises qui ont besoin de main d'oeuvre

    Lire

    Certaines activités ont été contraintes de stopper leur activité avec le confinement, d’autres, considérées prioritaires doivent recruter pour faire face à une augmentation de production. Pour ce faire, Périgord développement met à la disposition des entrepreneurs périgourdins Resonne, sa bourse d’emploi inter-entreprises au sein de laquelle sont affichés les besoins identifiés de personnels avec les compétences recherchées. Contact au 05.53.35.80.24 ou au 05.53.35.80.87 et par mail: contact@perigorddeveloppement.com.

  • 07/04/20 | Réunis en visio, les élus régionaux attribuent plus de 350 000 000 € d'aides

    Lire

    A situation exceptionnelle, commission permanente exceptionnelle. En raison de la lutte contre la propagation du virus Covid 19, c'est en visioconférence que s'est tenue la Commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ce lundi 6 avril à l'Hôtel de Région à Bordeaux. 233 délibérations, 2 932 dossiers d'aides et 40 opérations de travaux ont ainsi été votés par les élus régionaux, réunis sous la présidence d'Alain Rousset, masqué. Au total ce sont 358 558 032,09 euros de subventions qui ont ainsi pu être attribués.

  • 07/04/20 | Annulation des droits de place pour l’année 2020 à Perigueux

    Lire

    La Ville de Périgueux a décidé d’annuler les droits de place et d’occupation du domaine public pour 2020. Cette décision, qui aura un impact financier sur la collectivité à hauteur de 240 000 €, marque un soutien important de la collectivité envers le tissu économique local. Sont concernés les restaurants, bars, commerçants non sédentaires présents aux marchés alimentaires et non-alimentaires ainsi que les taxis. Les sommes déjà encaissées pour l’année 2020 feront l’objet d’un avoir pour l’année 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Oloron Sainte-Marie: Patrimoine, création et innovation autour du textile

17/07/2018 | Du 20 au 22 juillet, le Haut-Béarn met le textile sur le devant de la scène en lançant la première édition d'Influence, biennale du textile contemporain

SANNE MUISER, Tactile Corpuscules (2015) - Photo : Studio Pluis

La Communauté de Communes du Haut-Béarn organise la première Biennale du textile contemporain « Influence » à Oloron Sainte-Marie. Et il n'y a pas de hasard là dedans. Nichée au coeur des Pyrénées-Atlantiques, la petite ville est le berceau de l’industrie textile française depuis plusieurs décennies, entre fabrication de la laine des Pyrénées et l'incontournable béret. Cet événement gratuit qui se tient du 20 au 22 juillet prochains, se veut à la confluence du patrimoine de la région et de la création contemporaine, entre mode, design et artisanat. Au programme : expositions, visites d'ateliers, installation textile monumentale, animations, conférences... Trois riches journées !

Si en France, le secteur des industries textiles est relativement stable, l'Union des industries textiles mise sur une progression dans « les mois et les années à venir, tirée par les progrès techniques et l’innovation ». De quoi confirmer le Président de la Communauté de Communes du Haut-Béarn, Daniel Lacrampe, dans son sentiment, lorsqu'il affirme, en présentation de l'évènement que pour ce territoire, « le textile est notre passé, notre présent et assurément notre avenir, tant l’innovation est présente dans ce secteur d’activité. » Une innovation notamment portée par le design qui « imagine de nouvelles façons de vivre. À cet égard, ajoute-t-il, le partenariat avec Lidewij Edelkoort nous a orienté vers une vision nouvelle et singulière de notre territoire. » Lidewij Edelkoort, est en effet non seulement l’une des prévisionnistes de tendances les plus renommées au monde, mais aussi la commissaire de ce festival 1ère édition. C'est dire l'ambition qu'il porte.

"Tissons, filons..." Oloron célèbre le textile
Côté programme les trois journées de cette véritable fête du textile n'oublieront pas de s'appuyer sur le patrimoine et les savoir-faire du passé avant d'avancer vers la création la plus contemporaine... Dans cet esprit sont donc proposées de nombreuses visites d'ateliers traditionnels dont celui des célèbres bérets Laulhère, dernière fabrique historique des bérets en France, installée à Oloron depuis 1840, la plus récente, mais toute aussi artisanale, « Manufacture de bérêt » ou encore les ateliers d'un autre artisan célèbre, le créateur et tisserand de linge basque Lartigue 1910, situé quant à lui à Bidos. Fête du textile encore avec de nombreux ateliers participatifs à destination de tous les publics sera proposé autour de la création d’accessoires, le DIY (Do It Yourself) ou l’initiation à des techniques de confection. En outre un Salon des créateurs textiles permettra de présenté leur création au public tout au long de ces 3 jours sur le site de la Confluence, avec des temps de démonstration par les créatrices du Haut-Béarn.
Toujours en clin d'oeil au passé, une exposition, à la Médiathèque, reviendra sur la riche histoire artisanale textile puis industrielle de la ville d’Oloron Sainte-Marie et de ses environs. L’exposition « Tissons, filons, une Histoire du textile en Haut Béarn » permet de découvrir les matières premières utilisées (laine, lin, jute...), de leur plantation à leur transformation, les métiers artisanaux du XVIe au XIXe siècle, les vêtements, chausses, chaussures et accessoires de mode des siècles passés, les utilisations quotidiennes des draperies et des tissages, les artisans et industriels textiles oloronais, la fabrication du béret, de la sandale, de l’espadrille, des ceintures de laine ou encore des jupes et jupons du Béarn...

Laissez-vous guider par les "textil fountaines "
Côté innovation et découvertes, entrez donc dans l'exposition pensée par Lidewij Edelkoort, accompagnée du commissaire Philip Fimmano, « Earth Matters » à la Villa du Pays d'Art et d'Histoire., l’exposition invite plusieurs designers à se questionner sur l’utilisation durable des matières premières et du textile dans la création design. A découvrir notamment, un tapis fabriqué à partir de fil d’algues par Nienke Hooglvliet, des « peaux » tactiles développées par Sanne Muiser, utilisant de la laine et du sisal à la place de la fourrure, une dentelle organique née de racines végétales par la designer Diana Scherer, ou encore, de nouveaux feutres en fibres durables comme l’ortie et les cheveux humains...
Autre invitée de cette biennale, Wendy Andreu, jeune créatrice originaire du Haut-Béarn, dont le travail pourra être découvert grâce à une installation d’accueil monumentale « Textil Fountains » conçue spécialement pour Influence, réalisée au côté du designer belge Bram Vanderbeke. « L’idée principale est de créer des fontaines urbaines d’où se déversera du textile. L’eau a été un élément essentiel du développement des industries textiles, nous croyons donc que créer des fontaines était le plus grand hommage que nous puissions donner à l’événement. Ces éléments d’installation sont mis en œuvre sur le site de la Biennale afin de guider les visiteurs vers les principaux sites ; » explique la jeune femme. A ne pas rater sur le site de la Confluence des Gaves. A noter, Lidewij Edelkoort et Wendy Andreu participeront à des rencontres avec le public le samedi à l'auditorium Bedat, à 14h pour l'une et 15h30 pour l'autre.

Si vous ne pouviez participer à la Biennale des 20 21 et 22 juillet, rassurez-vous les 3 expositions restent visibles tout au long de l'été jusqu'au 8 septembre !

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Studio Pluis

Partager sur Facebook
Vu par vous
4908
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !