Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | ONB : une saison teintée d’éclectisme

18/09/2018 | La nouvelle saison de l’Opéra National de Bordeaux se veut avant tout riche, variée, éclectique et accessible au plus grand nombre…

ONBA

Récital, ballet, jazz, opéra, concert… Cette année, l’Opéra National de Bordeaux mise sur une programmation résolument éclectique. « Nous aimons mélanger les genres, croiser les sensibilités musicales. Pour nous, le classique peut s’ouvrir aux créations contemporaines », souligne Laurent Croizier, directeur adjoint du développement et de la communication de l’ONB. La réputation de l’ONB n’étant plus à faire des artistes reconnus internationalement s’y produiront tout au long de l’année…

« L’Opéra National de Bordeaux attire des artistes de renommée internationale ! » Laurent Croizier, directeur adjoint du développement et de la communication de l’ONB, n’est pas peu fier de présenter en cette rentrée de septembre une « saison prestigieuse ! »
En effet, dès la première date, le 18 septembre, l’Opéra a accueilli « le ténor le plus célèbre au monde aujourd’hui », Jonas Kaufman. Ce chanteur allemand d’opéra est reconnu comme l’un des plus grands chanteurs pour « la diversité de ses rôles, la richesse de ses interprétations et la qualité de son jeu scénique ». Autres grands noms que le public de l’Opéra pourra apprécier, et pour ne citer qu’eux, Nathalie Dessay pour un récital piano-voix avec Philippe Cassard, le 12 mai, Daniel Barenboim pour un programme consacré à Beethoven, le 28 avril, ou encore le jazzman américain Grégory Porter, le 27 septembre. Influencé par la musique soul de Marvin Gaye et par le jazz de Nat King Cole, cet artiste originaire de Sacramento en Californie est aujourd’hui une des personnalités incontournables de la scène jazz et soul. Une programmation entre classique et contemporain « Notre souhait est que le classique s’ouvre sur des créations contemporaines ! » Pour illustrer ce dessein, les 18 et 19 octobre prochains, les spectateurs assisteront à « une première mondiale ». Le compositeur Laurent Couson donnera un concert electro symphonique. Ainsi, il proposera une expérience « live » dans une dimension inédite. « Un projet résolument original et captivant présentant un autre visage de l’orchestre symphonique et une autre façon d’entendre la musique electro. Ce rendez-vous illustrera, en quelque sorte, une manière de respirer avec notre temps. » Tout l’art de Laurent Couson s’exprimera à l’Auditorium afin d’accueillir 1 450 spectateurs (contre 1 114 pour le Grand-Théâtre) et plus de 100 musiciens (contre 70 dans la fosse du Grand-Théâtre). Ce mélange des genres, telle est la véritable patte de Marc Minkowski, le directeur général de l’ONB. Cet homme qui ose « fait bénéficier l’ONB de ses contacts, ses connaissances. Grâce à lui, nous avons plus de facilité à faire venir certains artistes. Il entretient cette culture de l’accueil de l’artiste. »

Marc Minkowski

« La Fille mal gardée » pour tout public La danse tient, cette saison encore, une place prédominante avec notamment « La Fille mal gardée ». Créée par Dauberval sur la scène du Grand-Théâtre de Bordeaux en juillet 1789, « La Fille mal gardée » – mettant en scène un couple de jeunes paysans amoureux – est le plus célèbre des ballets du XVIIIe siècle. « Le chorégraphe britannique Frederick Ashton qui fut également danseur et directeur de ballet britannique en traduit merveilleusement le souffle et l’humour ». Proposé à l’aube du 230e anniversaire de sa création, ce ballet est une coproduction entre l’Opéra national de Bordeaux et l’Opéra national de Paris. Il est à venir admirer tout au long du mois de décembre. Des séances spéciales seront également proposées en direction des étudiants, du jeune public, des scolaires ainsi qu’un déjeuner-conférence. Des Bordelais à l’affiche ! Cette saison 2018/2019 met en relief le répertoire français et les interprètes français en particulier bordelais avec notamment à l’affiche Florian Sempey. Ce dernier débute sa formation de chant lyrique au Conservatoire de Libourne. Il intègre, en 2007, le Conservatoire national de Bordeaux et remporte, en 2008, le premier prix Opéra ainsi que le Prix du public du concours de chant des Amis du Grand Théâtre - Opéra national de Bordeaux. Du haut de ses 21 ans, il fait ses débuts sur la scène de l’Opéra national de Bordeaux, dans le rôle de Papageno. Le public le retrouvera donc dans la peau de Figaro dans Le Barbier de Séville en février prochain. Le baryton bordelais remontera sur les planches du Grand-Théâtre le 30 mars pour un récital en duo avec le pianiste David Zobel pour présenter quelques-uns des airs les plus fameux de Mozart et de Rossini.

Le Grand-Théâtre

L’ONB « un théâtre des Lumières chargé d’histoire » Au regard de cette prestigieuse programmation lyrique, chorégraphique et musicale, la renommée de cet opéra n’est plus à faire. « Nous proposons aux artistes de s’exprimer dans l’un des plus beaux théâtres d’Europe ! En effet, datant de 1780, sa façade, son imposant péristyle, ses multiples statues témoignent de son esthétique néoclassique. Son escalier monumental a inspiré Charles Garnier pour la réalisation de celui de l’Opéra de Paris. » De très grands noms tels que Placido Domingo et Cécilia Bartoli pour ne citer qu’eux ont foulé la scène du Grand-Théâtre… « Avoir la chance et la possibilité d’évoluer dans un si prestigieux endroit chargé d’histoire est un véritable honneur », souligne Laurent Croizier. Du reste, le Grand-Théâtre de Bordeaux, étant l’un des plus beaux théâtres d’Europe, est pilote de la route européenne des théâtres historiques. Cette route permet de découvrir, à travers tout le continent, 120 théâtres en mettant en lumière l’architecture et l’histoire de ces lieux. C’est également une étape au sein de la route des théâtres historiques de France qui comprend 12 théâtres.

La Perichole Au de Extremo

« La barre psychologique des 7 000 abonnés franchie ! » Pour assister aux différentes représentations de l’ONB plusieurs possibilités : soit par abonnement intégral, soit par abonnement libre, soit en prenant une place au cas par cas. « Cet été, nous avons dépassé la barre psychologique des 7 000 abonnés ! C’est un record et nous en sommes très satisfaits. » La diversité de la programmation n’est peut-être pas étrangère à ces bons résultats… Du reste, une représentation supplémentaire a dû être programmée pour la Périchole d’Offenbach, le mardi 16 octobre, afin de répondre à la demande. « La manière de consommer a fortement évolué. Aujourd’hui, le spectateur n’est plus ancré dans un genre artistique. » A l’heure actuelle, 100 000 places sont encore disponibles sur toute la saison. Donc, pour les retardataires, il est encore temps de découvrir et de s’imprégner de la nouvelle saison de l’ONB en réservant sa place. Aussi, la politique tarifaire entend ouvrir à tout un chacun la porte du Grand-Théâtre afin de sensibiliser le plus grand nombre et dès le plus jeune âge à la culture. Ainsi, des soirées spéciales étudiants sont proposées, des temps pour le jeune public à tarif préférentiel également, des pass-midi, bref tout un panel d’offres pour faire taire les clichés comme quoi « l’opéra ne serait pas accessible ».
Pour retrouver la programmation complète de la saison 2018/2019 de l’Opéra National de Bordeaux : https://www.opera-bordeaux.com/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Roberto Giostra, Georges Gobet, Julien Fernandez, Ledroitperrin

Partager sur Facebook
Vu par vous
5651
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !