Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/06/20 | Océan: I Clean My Sea joue collectif contre la pollution plastique

    Lire

    La pollution plastique de l'océan est la 2ème urgence environnementale après le réchauffement climatique. Partant du principe que les fleuves sont le vecteur le plus important de contribution à cette pollution, la société I Clean My Sea, basée à Bidart, propose avec le soutien du Conseil Régional, l'exploitation d'un navire spécialisé pour la collecte et le tri des déchets flottants sur l'estuaire de l'Adour. Afin d'optimiser le repérage des déchets flottants, elle propose l'exploitation d'une application mobile permettant à tous les usagers de la mer d'aider gratuitement les marins dans leurs efforts de collecte.

  • 01/06/20 | La Rochelle : une piétonnisation progressive du centre-ville

    Lire

    Afin d'assurer la réouverture des bars et des restaurants, la ville de La Rochelle a décidé d'étendre temporairement ses espaces piétons. Objectif : étendre, voire créer des terrasses pour que les restaurateurs puissent travailler dans le respect des normes Covid. "Nous n'augmentons pas la capacité d'accueil, nous la répartissons différemment", précise le maire Jean-François Fountaine. La piétonnisation va s'effectuer dès le 4 juin au niveau du marché, et être étendue à partir de mi-juin.

  • 31/05/20 | Covid 19 : les personnels de l'hôpital de Périgueux pourront recevoir la prime de 1500 €

    Lire

    Les personnels de l'hôpital de Périgueux, mobilisés pendant la crise sanitaire, pourront toucher la prime Covid de 1500€. Le député de Dordogne Philippe Chassaing, qui a appuyé la demande auprès du gouvernement, l'a annoncé ce samedi 30 mai dans un communiqué. Il précise que "le chef d'établissement pourra en effet décider du relèvement de la prime à 1500€ dans les services au sein desquels les agents ont été particulièrement impliqués, dans la limite de 40% des effectifs de l'hôpital."

  • 31/05/20 | Covid 19: dépistage dans 40 communes de Creuse

    Lire

    Existence préoccupante d'un Foyer de contamination du Covid 19 en Creuse où un cas, parmi les professionnels de santé à domicile, a été détecté le 24 mai à Guéret et deux autres depuis. L'Agence Régionale de santé et sa délégation départementale ont donc mis en œuvre des tests collectifs auprès de 59 particuliers et 40 professionnels . En outre une campagne de dépistage est entreprise dans 40 communes du département qui va concerner près d'un millier de personnes, notamment âgées bénéficiant de soins à domicile.

  • 31/05/20 | Arette (64): L'usine d'espadrille devenue tiers-lieu

    Lire

    Le tiers-lieu Pic Nic implanté à Arette (1 000 habitants) dans le Haut-Béarn, en vallée de Barétous au sud de Pau et d'Oloron-Sainte-Marie se développe. Impulsé en 2013 par l'achat par un couple d'architectes de l'ancienne usine d'espadrille du village, le lieu, espace de travail partagé et est devenu un outil commun à une dizaine de professionnels indépendants et télétravailleurs salariés. Afin de développer le tiers-lieu, tout en permettant l'émergence de projets communs, il a pris le statut de Société Coopérative d'Intérêt Collectif, que la commune souhaite intégrer. La création d'extensions est aussi envisageé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Pau: 32 auteurs français et étrangers pour "Un aller-retour dans le noir"

27/09/2019 | 32 auteurs de littérature noire et policière sont présents pour ce 11ème "aller-retour dans le noir". Hervé Le Corre est le parrain de cette nouvelle édition foisonnante de propositions

Un Aller-retour dans le Noir, le festival de la littérature noire et policière à Pau

Au delà de sa fréquentation, à quoi mesure-t-on le succès d'un événement littéraire ? « A la confiance des éditeurs », répond Jean-Christophe Tixier, auteur et Président de l'association paloise organisatrice du festival « Un aller-retour dans le noir ». Avoir la confiance des éditeurs, ça se traduit par « la possibilité d'avoir sur place les auteurs que les organisateurs souhaitent voir participer à l'évènement », mais mieux encore, « par le choix des éditeurs d'attendre la tenue de l'évènement pour programmer la sortie nationale d'un bouquin ». Un aller retour dans le noir qui se tient du 3 au 8 octobre, à Pau (et au delà) reçoit cette année 32 auteurs français et étrangers et coïncide sans hasard, avec la sortie nationale de 4 ouvrages, dont les auteurs seront présents. Autant dire que la confiance des éditeurs est acquise. La 11ème édition de ce Festival dédié à la littérature noire et policière, n'attend donc plus que ses visiteurs pour confirmer son succès. Mais sur ce point là il n'y a pas vraiment de suspense.... Détails des réjouissances, du 3 au 8 octobre.

Du haut de sa 11ème édition le festival de littérature noire et policière « Un aller-retour dans le noir » a su conquérir la confiance des éditeurs. Mais pas seulement semble-t-il. En effet, côté élus, Jean Lacoste, Adjoint à la culture de la ville de Pau, Michel Bernos et Gérard Guillaume, Vice-Présidents de la commission culture de la Communauté d'agglomération, ont volontiers souligné face à la presse le caractère « incontournable » et « majeur » d'un évènement « participant au rayonnement culturel de la ville ».
De quoi justifier pour cette 11ème édition, un apport substantiel au budget de la manifestation. « L'agglomération a augmenté sa subvention de 7%, et la ville de Pau de 33%. » L'objectif volontiers avoué par Jean Lacoste étant de « permettre au festival de se professionnaliser face à une implication bénévole qui arrivait à son terme ». Un effort financier supplémentaire également suivi par les autres partenaires ajoute-t-il : Etat et Département notamment.

" Interroger la société et le lecteur "
Autant de partenaires permettant de proposer un foisonnement d'animation dans de nombreux lieux de la capitale béarnaise, de son agglo et même au-delà, avec des rencontres d'auteurs organisées, dès ce 27 septembre, de Hendaye à Bayonne, de Niort à Lyon, de Mourenx à Arzacq, en passant par Garlin, Oloron, Arudy, Morlanne ou encore Boucau...
Si l'ambition d' « Un aller-retour dans le Noir », est, depuis ses débuts, de présenter la richesse de la littérature noire et policière, le Festival et sa Marianne stylisée que présente l'affiche, s'orientent plus sûrement cette année vers « la littérature noire qui cherche à interroger la société et le lecteur, avec une programmation offrant volontairement un regard social, voire politique sur notre société », décrit Jean-Christophe Tixier. Parmi les 6 grands débats programmés cette année, on trouvera notamment une thématique autour de la violence de nos sociétés, l'Histoire ou encore l'Italie, « avec un pôle d'auteurs italiens qui permet d'avoir un autre regard culturel sur nos sociétés ».

26 rencontres, 31 allers-retours, 1 journée pro, 3 expositions...

Au delà des débats, cherchant « à multiplier les clés d'entrée sur la littérature » et à « favoriser la proximité entre les auteurs et le publics » le festival littéraire propose aussi 2 projections en partenariat avec le Méliès et le Théâtre Saint-Louis, 26 rencontres d'auteurs en médiathèques et bibliothèques, sans oublier les désormais traditionnelles rencontres dans le funiculaire. 31 allers-retours à bord de l'engin, les 5 et 6 octobre, au cours desquels il est laissé carte blanche aux auteurs. 10 minutes de trajet en totale liberté pour échanger avec les passagers, présenter un de leurs ouvrages ou en lire un extrait...
A cela s'ajoute aussi 3 expositions dont l'une, place royale, propose une mise en images photographiques de ces temps suspendus en funiculaire. Les deux autres expos se posent au Pavillon des arts: l'une propose 12 illustrations originales de 12 romans noirs américains, « pour que ces textes de Dennis Lehane, Harry Crews ou encore Russel Banks puissent vivre autrement », et l'autre propose aux visiteurs de découvrir une partie du processus de création de l'album BD L'A révolution de JC Tixier et Ohazar.
A noter aussi l'organisation, pour la première fois, d'une journée professionnelle (le 4 octobre) sur le thème de « la littérature noire et policière aujourd'hui » en présence, notamment des éditrices de deux collections iconiques de Gallimard : Série Noire et la Noire, démonstration s'il le fallait toute la résonance du festival à l'échelle nationale. Autre nouveauté 2019 : un colloque international à l'Université, les 3 et 4 octobre, sur le thème « Roman noir et Journalisme : enquête de vérité » donnant l'occasion d'une rencontre avec Leonardo Padura.

60 rencontres en collège et lycée pour désacraliser le livre
Enfin pour attirer tous les âges à la littérature, et notamment, au roman noir, une soixantaine de rencontres sont organisées dans les classes de collèges et lycées avec des auteurs. « Ce genre d'opération se veut être un élément déclencheur plus qu'une rencontre. On veut casser le côté « sacré » du livre qui peut parfois impressionner, voire bloquer les plus jeunes à se lancer. Le but est vraiment de leur permettre d'aller vers la lecture. » Dans le même esprit d'ouverture, un « escape game » est proposé à la médiathèque André Labarrère, du 4 au 18 octobre (à partir de 16 ans, inscription sur 3615enigma.fr).

Mais bien sûr, outre l'ensemble de ces animations auxquelles participent pour beaucoup d'entre elles les auteurs invités, le Festival, est avant tout un Salon littéraire, et n'oublie pas l'exercice incontournable d'un tel événement : les dédicaces. Les 5 et 6 octobre, au Pavillon des arts, les 32 auteurs français et étrangers se prêteront donc au jeu. Parmi eux le parrain de l'édition 2019 : Hervé Le Corre.

A ses côtés : Gilda Piersanti, Gianni Biondillo, Valerio Varesi, Dov Alfon, Ragnar Jonasson, Danielle Thierry, Sophie Henaff, Pascale Dietrich, Sylvie Allouche, Marion Brunet, Olivier Truc, Patrick Pecherot, JB Pouy, Jacky Schwartzmann, Olivier Norek, Thierry Crouzet, Patrick Raynal, Thomas Cantaloube, Philippe Lescarret, Caryl Ferey, Richard Morgieve, Serge Quadruppani, Carbos Toni, Leonardo Padura, Pascale Fonteneau, Kike Ferrari, Alexandria Marzano-Lesnevich, Joe Meno, James Carlos Blake, et Mike Nicol.

Détail de la programmation: unallerretourdanslenoir.com

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6092
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !