aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Pau : la Défense dévoile les trésors de ses archives

07/06/2017 | Des documents exceptionnels sortis des réserves de la Défense sont présentés du 9 au 19 juin à la caserne Bernadotte, à Pau. L’entrée est gratuite.

Une illustration de l'ouvrage de Théodore de Bry (1590) sur la découverte du Nouveau Monde

Comment la vie se déroulait-elle à bord de l’Hermione, le vaisseau qui amena La Fayette en Amérique en 1780 ? Quel regard les explorateurs du Nouveau Monde portaient-ils sur les populations indiennes qu’ils rencontraient pour la première fois ? Quel sort atroce réservait-on sous Louis XIV aux Africains que les Français réduisaient en esclavage ? Les réponses à ces questions, et à bien d’autres encore, sont apportées dans des documents exceptionnels exposés du 9 au 19 juin au Centre des Archives du Personnel Militaire. Des « trésors » documentaires qui, tel ce dessin ramené de l’expédition lancée jadis autour du monde par M. de La Pérouse, ont parfois connu une épopée incroyable. L’entrée est gratuite. Autant en profiter.

Les militaires ont la mémoire longue. Même s’il arrive que la place leur manque pour engranger tous leurs souvenirs. Imposant vaisseau de pierre aménagé au cœur de Pau, la caserne Bernadotte abrite depuis plus d’un demi-siècle les archives administratives de l’Armée de Terre. Soit plus de 100 kilomètres de documents dans lesquels on trouve les livrets des soldats ayant effectué leur service national comme les dossiers des militaires de métier, des hommes et des femmes servant dans la Gendarmerie nationale, ou encore des ressortissants des anciennes colonies et protectorats français. Pour ne citer que quelques exemples.

Une montagne de papiers, de classeurs et de données dans laquelle figurent aussi les archives de nombreuses unités, dissoutes ou existant toujours. Sans oublier les fichiers des citations et ordres généraux établis à partir de 1914. Excusez du peu.

Un travail de fourmi

Cet imposant organisme ayant changé de nom en 2012 pour devenir le CAPM dépend désormais du Service historique de la Défense. Il fournit du travail à 248 civils ainsi qu’à… deux militaires.  Leur mission ?  Collecter, classer, conserver mais également communiquer les documents qui leur sont confiés. Sachant que ces derniers comprendront également à terme les archives de personnels de toutes les armées, Marine et Aviation comprises.

L’affaire n’a rien de simple lorsque l’on sait que la réforme que le service a connue voici quelques années a été accompagnée d’une sérieuse baisse d’effectifs. Mais aussi que l’espace est restreint à « Bernadotte ». Un handicap qui a décidé le ministère de la Défense à édifier un nouveau bâtiment aux portes de la ville. Celui-ci entrera en service en 2018 à côté de l’Ecole des Troupes Aéroportées.

« L’extraordinaire richesse des fonds »

A une époque où, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’arrivée du numérique ne restreint pas le recours au support papier, la tâche est aussi complexe qu’imposante. « C’est ce qui rend le métier passionnant » dit Karine Leboucq, conservateur en chef du patrimoine. Une passion que le personnel entend faire partager au grand public à travers l’exposition organisée à Pau.

Celle-ci réunit des documents emblématiques sortis des réserves du Service Historique de la Défense à Vincennes ainsi que de sites qu’il possède en France, tels ceux de Rochefort et Châtellerault . « Nous voulons montrer l’extraordinaire richesse de ces fonds et éclairer quatre siècles de notre histoire. Car le fait militaire n’a pas engendré que des archives militaires ».

C’est le cas de l’ouvrage illustré et colorié que Théodore de Bry, un graveur protestant, a consacré en 1590 aux voyages de découverte du Nouveau Monde. C’est aussi ce que démontre un précieux portulan – traduisez une carte qui accompagnait jadis les atlas maritimes – datant de 1664 et réalisé sur parchemin.

Du « code noir » à l’ile de Pâques

Autre rareté : une édition originale du « code noir » éditée en 1685 sous le règne de Louis XIV. Celui-ci décrit les règles appliquées à la traite des noirs. Une pratique dont les victimes étaient considérées non pas comme des êtres humains mais comme des « biens-meubles ». « Il m’a semblé intéressant de présenter ce document car l'exposition débutera à l'occasion  de la journée internationale des archives. Journée qui aura pour thème citoyenneté, archives et multiculturalisme » dit Karine Leboucq.

Outre des plans de Bayonne remontant à 1674, le visiteur pourra également découvrir un dessin exceptionnel réalisé par Duché de Vancy lorsque le navigateur La Pérouse a jeté l’ancre devant l’île de Pâques.

 Chargé par Louis XVI de découvrir le monde, ce marin exceptionnel a disparu en 1788 dans l’océan Pacifique. Mais les dessins consacrés à l’île de Pâques ont été préservés. Ils avaient auparavant été débarqués au cours d’une escale effectuée au Kamchatka, puis transportés à travers la Sibérie en traineau à chiens par l’oncle du futur créateur du …canal de Suez. On pourrait presque en faire un film.

« La vie des autres »

La réplique actuelle de l'Hermione. Le journal de bord de 1783-1784 est exposé à Pau

Bulletin de victoire d’Austerlitz corrigé et raturé par un Napoléon 1er toujours soucieux de raconter les batailles à son avantage, souvenir de Guynemer passé en 1914 par l’école d’aviation de Pau, rapport de gendarmerie sur l’arrestation des derniers membres de la bande à Bonnot, lettre dans laquelle le futur résistant qu’est Honoré d’Estienne d’Orves annonce à son amiral qu’il déserte pour ne pas soutenir Pétain… D’autres exemples, et non des moindres,  suivent.

Jusqu’au journal rédigé en 1783 et 1784 à bord de l’Hermione, la frégate qui a permis à La Fayette de rejoindre les « insurgents » américains. « Lorsqu’on le lit, on entend craquer la mâture. On sent les coups de brise. On assiste à la chute d’un gabier. On est sur le vaisseau » explique Karine Leboucq. « C’est ça, les archives. Une fenêtre ouverte sur la vie des autres. Une trace brute de réalité ».

Pratique : L’exposition a lieu du vendredi 9 au lundi 19 juin, visite libre de 10 h à 16h , à la caserne Bernadotte, place de Verdun, à Pau. Visites guidées à 11h et 15h en s'inscrivant au 06 84 02 49 50 .

www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : CAPM et association Hermione

Partager sur Facebook
Vu par vous
3334
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !