Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Pau : la Défense dévoile les trésors de ses archives

07/06/2017 | Des documents exceptionnels sortis des réserves de la Défense sont présentés du 9 au 19 juin à la caserne Bernadotte, à Pau. L’entrée est gratuite.

Une illustration de l'ouvrage de Théodore de Bry (1590) sur la découverte du Nouveau Monde

Comment la vie se déroulait-elle à bord de l’Hermione, le vaisseau qui amena La Fayette en Amérique en 1780 ? Quel regard les explorateurs du Nouveau Monde portaient-ils sur les populations indiennes qu’ils rencontraient pour la première fois ? Quel sort atroce réservait-on sous Louis XIV aux Africains que les Français réduisaient en esclavage ? Les réponses à ces questions, et à bien d’autres encore, sont apportées dans des documents exceptionnels exposés du 9 au 19 juin au Centre des Archives du Personnel Militaire. Des « trésors » documentaires qui, tel ce dessin ramené de l’expédition lancée jadis autour du monde par M. de La Pérouse, ont parfois connu une épopée incroyable. L’entrée est gratuite. Autant en profiter.

Les militaires ont la mémoire longue. Même s’il arrive que la place leur manque pour engranger tous leurs souvenirs. Imposant vaisseau de pierre aménagé au cœur de Pau, la caserne Bernadotte abrite depuis plus d’un demi-siècle les archives administratives de l’Armée de Terre. Soit plus de 100 kilomètres de documents dans lesquels on trouve les livrets des soldats ayant effectué leur service national comme les dossiers des militaires de métier, des hommes et des femmes servant dans la Gendarmerie nationale, ou encore des ressortissants des anciennes colonies et protectorats français. Pour ne citer que quelques exemples.

Une montagne de papiers, de classeurs et de données dans laquelle figurent aussi les archives de nombreuses unités, dissoutes ou existant toujours. Sans oublier les fichiers des citations et ordres généraux établis à partir de 1914. Excusez du peu.

Un travail de fourmi

Cet imposant organisme ayant changé de nom en 2012 pour devenir le CAPM dépend désormais du Service historique de la Défense. Il fournit du travail à 248 civils ainsi qu’à… deux militaires.  Leur mission ?  Collecter, classer, conserver mais également communiquer les documents qui leur sont confiés. Sachant que ces derniers comprendront également à terme les archives de personnels de toutes les armées, Marine et Aviation comprises.

L’affaire n’a rien de simple lorsque l’on sait que la réforme que le service a connue voici quelques années a été accompagnée d’une sérieuse baisse d’effectifs. Mais aussi que l’espace est restreint à « Bernadotte ». Un handicap qui a décidé le ministère de la Défense à édifier un nouveau bâtiment aux portes de la ville. Celui-ci entrera en service en 2018 à côté de l’Ecole des Troupes Aéroportées.

« L’extraordinaire richesse des fonds »

A une époque où, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’arrivée du numérique ne restreint pas le recours au support papier, la tâche est aussi complexe qu’imposante. « C’est ce qui rend le métier passionnant » dit Karine Leboucq, conservateur en chef du patrimoine. Une passion que le personnel entend faire partager au grand public à travers l’exposition organisée à Pau.

Celle-ci réunit des documents emblématiques sortis des réserves du Service Historique de la Défense à Vincennes ainsi que de sites qu’il possède en France, tels ceux de Rochefort et Châtellerault . « Nous voulons montrer l’extraordinaire richesse de ces fonds et éclairer quatre siècles de notre histoire. Car le fait militaire n’a pas engendré que des archives militaires ».

C’est le cas de l’ouvrage illustré et colorié que Théodore de Bry, un graveur protestant, a consacré en 1590 aux voyages de découverte du Nouveau Monde. C’est aussi ce que démontre un précieux portulan – traduisez une carte qui accompagnait jadis les atlas maritimes – datant de 1664 et réalisé sur parchemin.

Du « code noir » à l’ile de Pâques

Autre rareté : une édition originale du « code noir » éditée en 1685 sous le règne de Louis XIV. Celui-ci décrit les règles appliquées à la traite des noirs. Une pratique dont les victimes étaient considérées non pas comme des êtres humains mais comme des « biens-meubles ». « Il m’a semblé intéressant de présenter ce document car l'exposition débutera à l'occasion  de la journée internationale des archives. Journée qui aura pour thème citoyenneté, archives et multiculturalisme » dit Karine Leboucq.

Outre des plans de Bayonne remontant à 1674, le visiteur pourra également découvrir un dessin exceptionnel réalisé par Duché de Vancy lorsque le navigateur La Pérouse a jeté l’ancre devant l’île de Pâques.

 Chargé par Louis XVI de découvrir le monde, ce marin exceptionnel a disparu en 1788 dans l’océan Pacifique. Mais les dessins consacrés à l’île de Pâques ont été préservés. Ils avaient auparavant été débarqués au cours d’une escale effectuée au Kamchatka, puis transportés à travers la Sibérie en traineau à chiens par l’oncle du futur créateur du …canal de Suez. On pourrait presque en faire un film.

« La vie des autres »

La réplique actuelle de l'Hermione. Le journal de bord de 1783-1784 est exposé à Pau

Bulletin de victoire d’Austerlitz corrigé et raturé par un Napoléon 1er toujours soucieux de raconter les batailles à son avantage, souvenir de Guynemer passé en 1914 par l’école d’aviation de Pau, rapport de gendarmerie sur l’arrestation des derniers membres de la bande à Bonnot, lettre dans laquelle le futur résistant qu’est Honoré d’Estienne d’Orves annonce à son amiral qu’il déserte pour ne pas soutenir Pétain… D’autres exemples, et non des moindres,  suivent.

Jusqu’au journal rédigé en 1783 et 1784 à bord de l’Hermione, la frégate qui a permis à La Fayette de rejoindre les « insurgents » américains. « Lorsqu’on le lit, on entend craquer la mâture. On sent les coups de brise. On assiste à la chute d’un gabier. On est sur le vaisseau » explique Karine Leboucq. « C’est ça, les archives. Une fenêtre ouverte sur la vie des autres. Une trace brute de réalité ».

Pratique : L’exposition a lieu du vendredi 9 au lundi 19 juin, visite libre de 10 h à 16h , à la caserne Bernadotte, place de Verdun, à Pau. Visites guidées à 11h et 15h en s'inscrivant au 06 84 02 49 50 .

www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : CAPM et association Hermione

Partager sur Facebook
Vu par vous
4871
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !