Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/18 : Après dix mois de travaux nécessités par le futur TramBus Tarnos-Biarritz, le pont historique qui enjambe l'Adour à Bayonne sera rouvert ce 2 juillet et festivement inauguré. Passage réalisé une habile quote-part entre voitures-bus, vélos- piétons.

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

  • 22/06/18 | Le pont Simone Veil ne sera pas au rendez-vous de 2020

    Lire

    D'un commun accord, la Métropole et la société Fayat chargée du chantier annoncent une «divergence d’ordre technique et juridique», sur les conditions d’exécution des batardeaux (enceintes de travail permettant de construire les piles du pont) dans la Garonne. Fayat considère que davantage de protections sont nécessaires face à la force du courant et à un sol de mauvaise qualité, ce que réfute le cabinet d'études conseil de la Métropole. Un médiateur va donc être missionné pour donner son avis au plus tard fin 2018. Résultat: le pont sera livré avec 1 à 3 ans de retard et un possible surcoût de 18M€.

  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre de la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Penthésilée, la fiévreuse reine des Amazones au TnBA

05/03/2010 |

Penthésilée, la fiévreuse reine des Amazones au TnBA

On connait peu le mythe de Penthésilée, reine des Amazones au destin et au tempérament aussi brûlants que son ardeur guerrière. Figure féminine exultante, à la fureur presque aussi virulente que celle de Médée en quête de Jason, elle est un personnage à la fois terrible et humain, une incarnation parfaite des troubles s'emparant des personnages de la mythologie grecque. Heroïne de la pièce de Heinrich Von Kleist, c'est une Penthésilée à bout de souffle que nous ont fait découvrir les treize élèves de l'EStba dans une mise en scène de Johannes Von Matuschka du 26 février au 3 mars dernier. Une course contre l'amour et l'embrasement, contre la guerre et ses lois divines, contre l'utopie impossible qui autoriserait un dénouement heureux.

Amour et Loi : deux notions de combat
Ecrite en 1807 par l'auteur allemand Heinrich Von Kleist, Penthésilée reprend le mythe en le détournant pour en accroître son sens tragique. Quand la mythologie raconte le combat de la reine des Amazones contre les Troyens et sa chute face à Achille qui tombe amoureux d'elle en la transperçant de son épée, ici l'écriture est autre. Elle se fait plus cruelle, exacerbée et autorise les délires les plus féroces. Penthésilée s'embrase pour Achille au premier regard et n'aura de cesse de le conquérir et le faire sien au combat comme l'exige la loi de ses mères fondatrices. Une violence physique et psychologique qui la tortureront jusqu'au paroxysme: devenue ivre d'amour, enfermée dans sa condition et en prise avec la folie,elle tuera Achille alors que ce dernier venait à elle posant les armes. « Enlacer, lacerer cela rime » nous dit l'héroïne face à son acte irréversible car « celui qui aime d'un coeur ardent peut prendre l'un pour l'autre »...Triste fin, pourtant prévisible, lorsqu'on sait la nature même d'une tragédie alliée au tempérament de l'auteur, lui qui, au 19 ème siècle fût diagnostiqué d'une « mélancolie morbide », à la suite d'une rupture avec sa fiancée Wilhelmine.

Un théâtre de pulsion et de coeur
Mais pour en terminer avec l'histoire de ces deux amoureux, il aura fallu attendre deux heures de spectacle et admirer sur scène les corps de ces treize jeunes acteurs. Tout aussi fougueux que leurs personnages, les élèves se relaient pour figurer Achille, Penthésilée, Protée, les Amazones, Otto... Pas de rôle titre donc mais une incarnation différente en fonction des scènes, offrant à chaque interprète l'occasion de montrer son talent, son engagement physique et son sens de la dramaturgie. C'est sans doute là l'ingéniosite de la pièce qui, à défaut d'offrir une distribution classique propose un terrain de jeu généreux. Le rythme et l'implication des élèves, leur plaisir à jouer ces personnages, à enrager ou au contraire se lover en toute sensualité sont des éléments moteurs de la pièce et fondent sa réussite. Collectif/individu, indépendance/aliénation, dégoût/désir sont autants de sentiments et de notions à explorer de manière jouissive pour un jeune comédien. Les moyens scénographiques sont faibles mais l'envie est là, les idées n'auront plus qu'à suivre. Au décor de champ de bataille, le metteur en scène substituera un cercle de terre, lieu de transition dans lequel s'affronteront la meute de femmes contre le clan des hommes. Armures et chevaux ne feront plus qu'un dans des corps animalisés, à la gestuelle chevaline et nerveuse, mis à nu pour faire saillir leurs os et leurs muscles, leur chair et leur peau. Car dans ce texte, tout n'est que réaction physique et irraisonnée: Achille et Penthésilée s'aiment en un regard et s'entretuent de ce même coeur pourtant si ardent. L'histoire est belle et tragique, le texte une poésie mélodieuse, et si la pièce s'essouffle par moment de tant d'énergie déployée ou des choix de registres musicaux, ce travail de fin de stage reste avant tout un excellent moment de théâtre. Un théâtre modeste qui s'en tient à sa définition la plus succinte mais qui surpasse certaines grosses productions visibles sur nos scènes ayant oublié l'essentiel derrière la machinerie: partager un texte avec ferveur et raconter une histoire, n'importe laquelle, n'importe comment.

Hélène Fiszpan

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
872
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !