Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

  • 10/07/20 | Bordeaux Métropole : un fonds "zéro salarié"

    Lire

    La métropole de Bordeaux et la CCI Bordeaux Gironde ont ouvert ce mercredi 8 juillet, un "fonds Covid Bordeaux Métropole zéro salarié" à destination des commerçants, artisans et entreprises qui ne rentrent pas dans les cases d'un précédent fonds d'urgence de 15 millions d'euros (7,6 millions versés) destiné aux entreprises de un à cinq salariés. Cette aide de 1000 euros sera versée aux "travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs ou société commerciale n’employant aucun salarié" justifiant d'une perte de chiffre d'affaires de 40% entre le 1er et le 30 avril.

  • 10/07/20 | En juillet, les littoraux à la fête

    Lire

    Les 17, 18 et 19 juillet prochain se déroulera la seconde édition de la Fête de la Mer et des Littoraux sur l'ensemble des côtes françaises, y compris en Outre-Mer. L'occasion de découvrir les sports nautiques, "le patrimoine maritime local" et de décliner une programmation locale (expositions, conférences, rencontres, ect). La députée LREM du Bassin d'Arcachon, à l'initiative de l'évènement, a annoncé que le navigateur Yvan Bourgnon (également fondateur de Sea Cleaners), serait le parrain de cette édition.

  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Phare de Cordouan : dernière ligne droite avant l’Unesco

17/01/2020 | Voilà juste un an que la France a déposé le dossier de Cordouan à l’Unesco. L’année 2020 sera déterminante dans le classement du phare à l’Unesco

Le phare de Cordouan est en lice pour l'Unesco

Six mois. C’est le temps qu’il reste avant le grand oral auprès du jury de l’Unesco, qui déterminera si le Phare du Cordouan est classé ou non au Patrimoine mondial. Une délégation du Syndicat mixte pour le développement durable de l’estuaire de la Gironde (SMIDDEST) se rendra du 29 juin au 9 juillet à Fuzhou en Chine, pour défendre le dossier devant un jury de 24 experts venus du monde entier. Le sort du phare sera ensuite scellé par le vote final des représentants des 193 pays membres de l’Unesco. En attendant cette date fatidique, le phare poursuit sa mue à travers une vaste campagne de restauration entamée en 2010.

Un expert de l’Unesco est venu en toute discrétion en octobre dernier, passer une semaine entre les deux rives de l’estuaire. En plus de constater le caractère historique exceptionnel de ce Monument historique, il est venu appréhender l’environnement autour. « Il a passé une nuit au phare avec les gardiens pour se rendre compte des réalités du fonctionnement d’un phare toujours en exercice, et s’est fait expliquer les principes de la signalisation maritime par les Phares et Balises », raconte la présidente du SMIDDEST Françoise de Roffignac. Il a également passé toute une journée avec un expert nature et environnement du CPIE de Marennes-Oléron, à la découverte de la richesse de la biodiversité du plateau rocheux sur lequel est érigé le phare. « Ca lui a permis de comprendre pourquoi nous avons demandé un classement de l’ensemble de son environnement proche, avec son chemin d’accès, son plateau rocheux, ses bancs de sable et les passes de navigation historiques à l’entrée de l’estuaire, et pas uniquement de l’édifice », explique Françoise de Roffignac. Une zone tampon est également incluse au dossier : elle s’étend jusqu’aux rives de l’estuaire, de la pointe de la Coubre à la plage des Nonnes de Meschers-sur-Gironde, côté Charente-Maritime, et de l’avant-port du Verdon à la plage du Gurp à Grayan-et-Hopital, côté Gironde. L’expert est donc venu estimer les points de vue sur le phare des rives de l’estuaire et évaluer leur potentialité touristique. Les chemins côtiers et les pistes cyclables ayant la vue sur la vigie de l’estuaire pourraient notamment peser favorablement dans le dossier Unesco. La semaine de visite s’est clôturée par une réunion rassemblant les partenaires du dossier, élus locaux, techniciens et experts, qui ont répondu à toutes ses questions. « L’objectif de cette semaine pour lui était de vérifier la cohérence entre le contenu du dossier et les réalités de terrain », poursuit Françoise de Roffignac, « il est surtout venu voir si nous, les différents partenaires du territoire, étions en capacité de gérer un après classement ». Toutes ses observations seront dévoilées lors du grand oral à Fuzhou.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3620
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !