Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | PiXMiX à l'Heretic Club : jeu nocturne à l'usage du dancefloor

21/05/2014 | Le 31 mai prochain, les amateurs du club bordelais afficheront leurs goûts musicaux à l'aide de post-it. Un concept ludique et très vite familier, orchestré par le collectif Risk.

Soirée PiXMiX Géante le 18 janvier dernier au Zénith de Dijon

À l'heure où l'abstention électorale, notamment chez les jeunes citoyens, pourrait à nouveau déstabiliser les élections européennes, il est un lieu où voter serait loin d'incommoder qui que ce soit: l'Heretic Club, salle de concert indépendante bordelaise, à quelques pas de la festive place de la Victoire.

Loin des clubs monumentaux de la capitale girondine, l'Heretic Club est à l'image de la musique qu'il propose : déchaîné et difficilement définissable. À la fois scène musicale, bar et hall d'exposition, ses gérants le présentent comme une « citadelle underground », hostile à la culture de masse formatée par les colossaux majors de l'industrie musicale. Le temps d'une soirée, artistes et collectifs sortent progressivement de l'ombre dans laquelle ils s'étaient camouflés depuis trop longtemps, en marge des habitudes culturelles populaires dites "mainstream".

Depuis sa création dans les années 1950, la musique électronique a donné naissance à un nombre incalculable de genres et de sous-genres. Il n'est pas rare que l'appartenance d'un morceau à un style particulier dépende de l'appréciation qu'en fait son auteur ou son public. Difficile donc de mettre d'accord tous ses fans !

C'est alors que l'Heretic Club croise la route d'un collectif dijonnais, spécialisé dans la conception et l'organisation d’événements musicaux. Depuis plus de 15 ans, l'association Risk met un point d'honneur à exposer la richesse et la variété des musiques électroniques, trop souvent réduites. Sa dernière trouvaille, qui a déjà séduit plusieurs clubs français, atterrit cette fois à Bordeaux : avec PiXMiX, le public peut choisir le style musical qui sera joué derrière les platines. L'auditoire devient assistant, et participe intégralement au déroulement de la fête. 

Ce voyage nocturne à travers l'étendue des sonorités électroniques répond à un concept simple mais ingénieux : plusieurs fois dans la soirée, chacun des participants a droit à un post-it de couleur qu'il doit coller sur un panneau, parmi cinq propositions. Chaque affiche, dont la forme rend hommage au mythique jeu vidéo Space Invaders, correspond à un style musical précis. Comme en démocratie, c'est alors le vœu de la majorité qui l'emporte ; le genre qui aura obtenu le plus de votes, soit de post-it, sera entendu pendant une certaine durée. Du très américain Chicago House au Drum&Bass, en passant par la Tech House et la Bass Music, il y en aura pour tout le monde !

PiXMiX à l'Heretic Club c'est donc la garantie de ne plus devoir supporter pendant des heures la même ambiance musicale et les préférences du DJ ! Si le concept vous a convaincu, rendez vous au 58 rue du Mirail samedi 31 mai, à partir de minuit. Comptez 5€ pour l'entrée (plus 2€ d'adhésion annuelle). Des goûts et des couleurs...

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Johann Michalczak

Partager sur Facebook
Vu par vous
917
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !