Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/10/20 : Suite au nouvel attentat perpétré ce matin à Nice, la Ville de Périgueux annonce que ses agents et élus observeront une minute de silence ce jour à 17 h, dans le respect des mesures sanitaires

30/10/20 : Ambassade et vitrine de la région à Paris, la Maison de la Nouvelle-Aquitaine ferme ses portes aujourd'hui le temps du confinement. Elle assure néanmoins un drive de produits régionaux pour les parisiens le mercredi 4 novembre, sur réservation.

29/10/20 : Suite aux annonces faites par Emmanuel Macron, le World Impact Summit, organisé à Bordeaux, maintient sa première journée ce jeudi 29 octobre, avec un protocole sanitaire renforcé. Du fait du confinement, la journée de vendredi est annulée.

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 31/10/20 | La Région renforce son soutien à un réseau de recherche en cancérologie

    Lire

    Le réseau de recherche en cancérologie Oncosphère a été lancé en 2018 à Bordeaux. Il rassemble l'Université de Bordeaux, le CHU, l'institut Bergonié, l'Inserm et le CNRS. L'objectif du réseau Oncosphère est de fédérer les acteurs de la recherche sur le cancer éparpillés sur tout le territoire néo-aquitain. Le Conseil Régional, qui a déjà soutenu le réseau Oncosphère à son lancement en 2018, vient de voter une aide de 400 000 euros attribuée à l'Inserm, à Bordeaux

  • 31/10/20 | La Rochelle : les services de la collectivité sont maintenus

    Lire

    Dans la lignée des annonces gouvernementales, les services publics seront maintenus à La Rochelle pendant le confinement: les accueils des mairies, de l'Agglomération, des services d’urbanisme, de l’état civil, des déchetteries, ou encore de la Police municipale, resteront ouverts aux horaires habituels. Le transport public sera également maintenu normalement. Les médiathèques, les musées, le conservatoire de musique et danse, ainsi que les salles de spectacles fermeront dès ce vendredi.

  • 30/10/20 | Confinement: l'Aéroport de Bordeaux s'adapte

    Lire

    L'Aéroport de Bordeaux réenclenche les mesures adaptées de son plan de continuité de service, qui lui permet d'assurer ses missions prioritaires dans le maintien des conditions sanitaires renforcées. La desserte aérienne programmée jusqu'à la fin de ce week-end est à ce jour inchangée. A compter du 2 novembre, le traitement des vols sera opéré intégralement dans le Hall A. Seront maintenus le service de navette entre le parc P4 et l'aérogare, la Navette 30'Direct entre la gare Saint-Jean et l'Aéroport, le bus Liane 1 qui relie le centre de Bordeaux, les locations de véhicules, un service minimum de commerces autorisés.

  • 30/10/20 | LISEA s'engage avec l'Office Français de la Biodiversité

    Lire

    Le 29 octobre, lors du World Impact Summit à Bordeaux, le concessionnaire de la LGV Sud Europe Atlantique a conforté son engagement pour la préservation de la biodiversité. L'Office Français de la Biodiversité porte le programme "Act4Nature France", qui rassemble 80 entreprises pour enrayer l'érosion de la biodiversité. En rejoignant ce programme, LISEA s'engage à créer, restaurer et gérer des sites naturels favorables aux espèces protégées à proximité de la LGV. Selon Hervé le Caignec, Président de LISEA, "c'est une action supplémentaire qui montre notre engagement pour la protection des territoires traversés par la ligne".

  • 30/10/20 | Un tiers-lieu hybride dans les Deux-Sèvres

    Lire

    La Colporteuse à Argentonnay dans les Deux-Sèvres est depuis 13 ans un lieu d’expérimentation du vivre ensemble et de la citoyenneté. Elle a décidé de développer de nouveaux services avec la mise en place d’un espace de coworking afin de répondre aux nouvelles formes de travail. La Région Nouvelle-Aquitaine s’associe à ce projet et apporte une aide de 60 000 euros afin de permettre le développement de ce lieu.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Podcastine, l’information régionale en lien avec les médias locaux

02/10/2020 | Podcastine a été lancé le 28 septembre. L’émission fait venir des journalistes pour présenter les sujets qu’ils ont traité dans leurs médias respectifs.

Jean Berthelot de la Glétais

C’est le premier podcast quotidien d’actualité régionale qui travaille avec plusieurs médias. Podcastine revient chaque jour sur un article publié par un média partenaire et son auteur. Le podcast du grand Sud-Ouest s’est associé avec les médias régionaux indépendants : Revue Far Ouest, Rue89 Bordeaux, Junkpage, Radios Libres en Périgord, Curieux !, l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA), la Clé des Ondes, Médiacités Toulouse et Aqui!. Présentation de Podcastine avec son cofondateur et directeur de la publication, Jean Berthelot de la Glétais, également Président du Club de la Presse de Bordeaux.

@qui! : Qu'est ce que Podcastine au juste ?

Jean Berthelot de la Glétais : C'est un podcast quotidien d'actualité comme il en existe depuis à peu près deux ans et demi aux États-Unis. C'est le New York Times qui a lancé ça en premier avec le « Daily ». Le principe est assez simple : ils prenaient un article du journal et sa ou son journaliste venait expliquer comment le travail était fait, quelles personnes ont été rencontrées, comment aller plus loin pour comprendre le contexte de l'article. C'est un format qui a énormément marché. En France, le groupe Les Échos/Le Parisien a lancé en mai 2019  ses propres podcasts d'actualité : la Story pour les Échos et Code Source pour Le Parisien.

Mon idée, c'est d'importer le concept avec deux particularités : nous sommes les premiers à faire un podcast quotidien d'actu régionale et en plus nous sommes liés non pas à un média, mais toute une série de titres indépendants. C'est une manière différente d'être informé sur notre région.

@qui! : Pourquoi uniquement des médias indépendants ?

JBG : Je pense que les grands groupes, en particulier les groupes de presse, n'auraient pas forcément la volonté d'externaliser ce genre de podcasts. S'ils voulaient le faire, ils le feraient en interne. Un groupe comme Sud Ouest par exemple a largement les moyens de le faire de lui-même. Notre envie est de mettre en valeur les médias indépendants du grand Sud-Ouest.


@qui! : Ce concept permet de faire entrer l'auditeur, pas forcément initié aux codes du journalisme, dans les coulisses de l'écriture en somme.

JBG : C'est ce qui est important dans notre démarche. Cela rejoint mon travail au Club de la Presse et dans diverses associations. On sait très bien que les personnes qui écoutent des podcasts ne sont pas forcément ceux qui lisent les médias ou écoutent la radio. Ils veulent s'informer par un autre biais. On leur apporte donc une information qu'ils n'ont pas forcément eue par ailleurs, mais aussi des clés de compréhension de l'actualité.

Au delà de la pédagogie, Podcastine veut montrer l'énorme diversité médiatique de la région, qui est une chance. Autre chose très importante : notre métier est souvent confronté à une certaine défiance du grand public. On peut considérer que c'est injuste. Au niveau national, la parole des journalistes, qui sont le plus souvent des éditorialistes, est très clivante, notamment sur les chaînes d'info. Les journalistes divisent et évoquent des sujets qu'ils ne connaissent pas. De mon point de vue, c'est à l'opposé de ce que devrait être le métier. C'est pour cela que Podcastine laisse les journalistes locaux expliquer ce qu'ils font et comment ils le font.

@qui! : Combien êtes-vous à travailler sur Podcastine ?

JBG : Six. Pour monter la structure qui va accompagner Podcastine, je me suis associé à Florian Laval (cofondateur de Revue Far Ouest). Nous avons une équipe de quatre journalistes : la rédactrice en chef s'appelle Anne-Charlotte Delanghe, ancienne rédactrice en chef des cahiers culture du Figaro. Nous travaillons également avec Marion Ruaud, ancienne de BFMTV, Mathilde Lœuille, étudiante à l'IJBA, et Gabriel Taïeb, qui travaille pour ma société de contenus éditoriaux. Il a un regard éditorial et s'occupe également de la production des émissions.

@qui! : Quelles sont vos ambitions en termes d'audiences?

JBG : Nous visons environ 350 000 auditeurs par mois. C'est très ambitieux, mais le podcast est un format qui marche bien, qui va encore se développer à l'avenir. Atteindre ces objectifs nous placerait dans le top 15 ou 20 des podcasts. On peut se dire que c'est irréaliste, mais ce sont les chiffres d'août. En juin 2021, peut-être qu'avec 300 000 écoutes par mois on ne sera peut être plus dans les vingt premiers podcasts.

Ce qui est important, c'est qu'on peut écouter Podcastine sans forcément être du Sud-Ouest. Les thèmes que nous abordons sont, la plupart du temps, universels. Quand on vous parle de la Base sous-marine, en réalité on parle des républicains espagnols et l'accueil qui leur a été réservé à l'époque. Le 29 septembre, nous avons parlé d'excision, parce qu'un centre a ouvert à Bordeaux, mais c'est l'excision de manière générale. Les troisième et quatrième sujets sont sur Bernard Laporte, bien sûr un personnage ancré dans le Sud-Ouest mais à l'envergure nationale.

 

Podcastine peut être écouté en ligne ou sur les plateformes de podcast et Youtube.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Podcastine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3242
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !