aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Pour la 25e année, Biarritz se remet à l'heure latino

26/09/2016 | Hier soir a lieu l'ouverture du Festival Biarritz Amérique latine. Un must pour cet anniversaire, la présence de Yuri Buenaventura en concert et un politique historique. À déguster jusqu'au 2 octobre.

Le jury 2016 Photo mobile Patrick Tohier

Comme pourrait le dire Marc Bonduel, le délégué du Festival Biarritz Amérique latine depuis douze ans, ce rendez-vous de la Gare du Midi, ça conserve. Si ce n'est que pour cet anniversaire, ce fidèle qui a su relancer ce festival de fin de saison à Biarritz a décidé de faire claquer son clap de fin. Il mériterait un Abrazos d'honneur, cette statuette qui récompense les œuvres et interprètes de ce Latino comme on l'appelle ici. Le cru 2015 avec le couronnement du film guatémaltèque "Ixcanul" 36 000 visiteurs et 1000 abonnements avait été exceptionnel. Cet anniversaire devrait le confirmer

Ce festival a été voulu dans les années 80 par l'ancien maire de Biarritz, Didier Borotra voulant rassembler ces peuples et ces familles par un événement culturel.  En effet, depuis l’exode des bergers à la fin du XIXe siècle, Biarritz et le Pays basque ont partie liée avec l’Amérique latine. Il connaissait bien le sujet: son épouse Geneviève, née Letamendia, d'une famille d'origine basque installée au Chili depuis deux générations y a vécu jusqu'à l'âge de 13 ans. Appelé à ses débuts "La Cita",  (rendez-vous en espagnol), et conduit par le réalisateur de télévision Jean Cazenave, il ne s'adressait qu'à une petite élite et des enseignants. C'est Marc Bonduel qui lui a donné une deuxième jeunesse en le transformant en événement culturel incontournable certes, mas aussi en rendez-vous festif incomparable grâce au village installé sur la terrasse du casino municipal. L'homme est bien accompagné: par le président Jean-Marie Lemogodeuc, qui a succédé à Jean-Marie Dupond en octobre 2014. Il est le fondateur des Rencontres universitaires et Littéraires du festival. Il a écrit, produit ou coordonné une dizaine d’ouvrages et publié dans des revues internationales une centaine d’articles scientifiques sur l’Amérique Latine. Un bonus pour les conférences très suivies du Latino. À ses côtés aussi, Lucile de Galan, chargée de la programmation du festival, qui vient d’être nommée à la commission d’Aide aux cinémas du monde et Nicolas Alzabert, du comité de sélection Focus.

Justement à propos de Focus cette vingt-cinquième édition a mis à l'honneur l'Amérique centrale :Costa Rica, Panama, Honduras Nicaragua et Nicaragua. Onze films permettront de les mieux connaître comme d'ailleurs Sergio Ramirez, éminenet membre du jury.

L'ancien vice-président du Nicaragua parmi le jury Cette année, le jury long métrage sera présidé par Alfredo Arias, metteur en scène, comédien et dramaturge, né à Buenos Aires. Il a tourné "Fuegos", suivi du téléfilm "Bella vista" adapté de la nouvelle de Colette. a ses côtés, Delphine Gleize, César du meilleur court-métrage en 2000 pour sa première œuvre, "Sale battars". En 2011, elle sort "La permission de minuit", (Vincent Lindon, Emmanuelle Devos, Quentin Challal) retraçant l’amitié hors norme entre un médecin et un adolescent atteint d’une maladie génétique rare. Quant à Laure Duthilleul, en 1984, elle est nommée aux César pour "Le Destin de Juliette", d’Aline Issermann avec Richard Bohringer. Actuellement elle met en scène le parti Collectif dans Les Inconsolés, termine l’écriture d’un scénario d’après une nouvelle de Stefan Zweig et prépare un documentaire.

Sergio Ramirez, homme politique, essayiste, romancier, professeur d’université,  est né au Nicaragua. Après avoir obtenu un diplôme en droit, il part étudier la littérature en Allemagne. Il publie son premier livre, Cuentos, en 1963, et devient l’une des figures de la nouvelle génération littéraire nicaraguayenne avant de s’engager auprès des Sandinistes en prenant la tête du groupe des « Douze » qui lutte contre le gouvernement Samoza. Aujourd'hui, cet ancien vice-président du Nicaragua est reconnu comme un des personnages ayant marqué, par ses luttes et ses écrits littéraires, l’histoire de l’Amérique latine. En 2014, il reçoit le Prix Carlos Fuentes qui récompense son apport à la littérature hispanophone. Alice Girard, avocate de formation clôture ce jury.
Directrice générale adjointe de France 3 Cinéma pendant quatre ans, En février 2012, elle rejoint Rectangle Productions en tant que productrice. En association avec Edouard Weil, Alice Girard produit plusieurs films : "Tonnerre" de Guillaume Brac, "Trois Cœurs", de Benoit Jacquot, "Marguerite et Julien", de Valérie Donzelli, "La loi de la jungle" d’Antonin Peretjatko ou "Nocturama", de Bertrand Bonello. Enfin, Alice Girard développe les prochains longs-métrages de Guillaume Brac avec Vincent Lacoste, Valérie Donzelli et Antonin Peretjatko, ainsi que le premier film d’Antoine Garceau.

Yuri Buenaventura en concertIl y a dix ans – déjà —  en 2006, le chanteur Yuri Buenaventura faisait partie du jury long métrage du Latino. Mais il refusait de chanter dans le cadre du festival, ne voulant pas mélanger les genres. Cette fois le Colombien a décidé d'apporter sa contribution artistique à ce festival qui accompagne si bien la culture sud américaine. En effet, après cinq albums de salsa disques d'or, avec "Paroles", l'artiste revisite avec son orchestre salsa le meilleur du patrimoine artistique français, avec Brel, Aznavour, Brassens et Moustaki. Cet amoureux de la France donnera donc un concert exceptionnel à la Gare du Midi ce mercredi 28 septembre.
Enfant, il est bercé par la musique européenne (chants grégoriens, chanson française et musique classique qu’écoute son père) et par les percussions, le marimba, les chants africains qui résonnent sur les plages de son île natale, Buenaventura qui lui inspirera son pseudo artistique. La salsa de l’artiste est nourrie par ses découvertes et ses rencontres musicales : Paco de Lucia, James Brown, Louis Armstrong, Sammy Davis Jr, Nina Simone, Bob Marley…Sait-on qu'il débuta comme percussionniste dans un groupe  qui se produisait dans...le métro parisien?

Avec déjà 1000 abonnements vendus, ce vingt-cinquième anniversaire connaîtra indiscutablement un superbe succès car il faut savoir qu'outre les cinéphiles, le Latino offre de superbes rencontres littéraires, concerts, expositions sans oublier quelques spécialités culinaires qui en font le plus beau rendez-vous de l'arrière-saison à Biarritz.

Tous renseignements les horaires et l'intégralité du programme sur www.festivaldebiarritz.com

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo mobile Patrick Tohier

Partager sur Facebook
Vu par vous
5458
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !