18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Bordeaux: Quand le centre Jean Moulin se centre sur Jean Moulin

24/07/2013 | A l'occasion des 70 ans de sa mort, le Centre Jean Moulin consacre une exposition au grand résistant présentant des documents rares et inédits.

Exposition Jean Moulin au Centre Jean Moulin, juillet 2013, grande

Une exposition sur Jean Moulin au Centre Jean Moulin, ce serait enfoncer une porte ouverte que de dire que le musée bordelais dédié à la résistance et à la déportation a rarement aussi bien porté son nom... C'est fait. Depuis le 8 juillet dernier et ce jusqu'au 2 mars 2014, le premier étage du Centre Jean Moulin rend hommage au plus jeune préfet de France, grand résistant devenu le symbole de la lutte secrète contre l'occupant. L'exposition " Jean Moulin, le devoir de la République " invite alors le public à découvrir une centaine de documents rares et inédits sur l'enfance, la jeunesse et la carrière de celui dont l'abnégation et le courage ont à jamais marqué le visage de la France.

Il est des figures dont l'enfance et la jeunesse sont rarement évoquées. Jean Moulin fait partie de celles-ci, son nom étant aujourd'hui tellement associé à une page d'histoire où la candeur et l'insouciance des premières années étaient loin, étouffées par les responsabilités et l'engagement. Pourtant, nouvelle porte ouverte enfoncée, Jean Moulin a été jeune, léger, distrait, moins sérieux qu'en témoigne sa désormais mythique photographie avec écharpe et chapeau. L'exposition " Jean Moulin, le devoir de la République ", présentée au public depuis le 8 juillet dernier dans le centre du même nom, dévoile ainsi une facette moins connue de l'homme; à travers une centaine de documents rares et inédits, le public découvre le jeune Jean Moulin, des photos d'enfance, des feuillets, des compositions, des dessins réalisés pendant ses années de collège et de lycée.

Artiste, sportif, séducteur... l'homme avant le héros L'enfance et l'adolescence de Jean Moulin seront marquées par ses goûts pour l'art et le sport. Caricatures et dessins inédits réalisés par ce dernier sont présentés dans cette exposition, dévoilant ainsi l'humour et la finesse du futur résistant ( rappelons ici qu'il avait en octobre 1942, dès lors que sa mission et son engagement se précisaient, ouvert à Nice la galerie Romanin, du nom de son pseudonyme d'artiste ). Jalonant le premier étage du Centre Jean Moulin, de nombreux feuillets, travaux de collège et de lycée et autres documents d'époque dévoilent un jeune Jean Moulin déjà animé par des valeurs et des convictions. Dans des dissertations de philospohie ou d'histoire, il met alors très régulièrement en avant le courage, l'héroïsme et la ténacité, comme dans une de ces copies d'histoire exposée où il dit combien l'attitude extraordinaire des Poilus de la Première guerre mondiale suscite admiration et désir d'imiter. Au-delà de cette maturité évidente, l'intérêt de cette exposition réside également dans la mise en avant de la dimension humaine et faillible de celui qui est aujourd'hui présenté comme un héros. Les documents présentés dévoilent aussi les erreurs et les limites propres à tout adolescent: des fautes d'orthographe dans une composition de français à la note très moyenne obtenue à un travail en classe en passant par le barbarisme digne de ce nom souligné en rouge ( le jeune Jean Moulin parlait en effet de loyalisme plutôt que de loyauté, une coquille vite oubliée... ).

De Béziers à Caluire, une vie de valeurs et de convictions S'articulant en trois parties, après une approche biographique et une autre sur la personnalité et les convictions du jeune Jean Moulin, l'exposition consacre nécessairement un volet au martyr et au héros. Marquée par la voix chevrotante et lourde d'émotions d'André Malraux accompagnant la dépouille de Jean Moulin au Panthéon le 19 décembre 1964, cette troisième partie rend hommage à son engagement sans bornes; de son refus de signer un document accusant des tirailleurs sénégalais d'avoir commis des atrocités à l'égard des populations civiles, alors même que ces actes avaient été perpétrés par les troupes allemandes, à son travail secret à Londres pour unifier les mouvements de résistance en France en passant par l'arrestation à Caluire et le mortel silence qui s'en est suivi, ce troisième pan de l'exposition rappelle alors à tout un chacun combien la mémoire et le souvenir comptent. A voir.

 

" Jean Moulin, Le devoir de la république ", du 8 juillet 2012 au 2 mars 2014 au Centre Jean Moulin, 33000 Bordeaux; entrée gratuite

 

 

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Centre Jean Moulin

Partager sur Facebook
Vu par vous
761
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !