Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

15/10/18 : Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-maritime et de l'ADF ( Départements de France) rencontre ce mardi 16 à l'Elysée Emmanuel Macron en présence du premier ministre et du président du Sénat.

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

  • 17/10/18 | Les Foulées littéraires sportives

    Lire

    La 8ème édition des Foulées Littéraires auront lieu les 23 et 24 novembre au Pôle culturel et sportif du Bois Fleuri à Lormont avec pour thème "sport et humour". Vincent Clerc, ancien rugbyman, et Michel Iuttria, dessinateur de presse, en seront les invités d’honneur. Dès le 13 novembre le public pourra découvrir une grande rétrospective consacré à l’oeuvre de Michel Iturria et tout au long du Salon de nombreuses animations et temps forts sont attendus. Entrée gratuite.

  • 17/10/18 | Rochefort : lancement d'une souscription pour la Maison de Pierre Loti

    Lire

    Suite à un premier apport financier du loto du patrimoine, la Fondation du Patrimoine et la Ville de Rochefort lancent un appel à souscription national en faveur de la maison de Pierre Loti. Cet appel aux dons porte sur la restauration de la totalité de l’édifice, de ses collections et de son jardin. Le coup d'envoi de la souscription sera donné à Paris, au carrousel du Louvre à Paris, le samedi 27 octobre à 16h.

  • 16/10/18 | Laurent Nuñez a été sous-préfet au Pays basque

    Lire

    La nomination de Laurent Nuñez secrétaire d’État au ministère de l'Intérieur ne laissera pas le Pays basque indifférent. De 2010 à 2012, il a en effet été sous-préfet de Bayonne, à la suite d'Éric Morvan, actuel directeur général de la police nationale. Un des sous-préfets qui a laissé le meilleur souvenir en Pays basque dont il avait compris bien des dossiers. Il avait succédé à Patrick Caivar à la tête de la DGSI (Direction générale de la Sécurité Intérieure) en juin 2017.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Quand le livre qui ne doit pas n'être qu'une marchandise devient marchandise...

19/01/2009 |

Le livre en débat au Conseil Régional d'Aquitaine

La région, en partenariat avec l'Arpel (Agence régionale pour l'écrit et le livre en Aquitaine), vient d'inaugurer une série de rencontres consacrées à la commercialisation du livre et aux principaux enjeux qui en découlent pour tous les acteurs concernés (professionnels, éditeurs, libraires, diffuseurs et distributeurs). Après toute une journée de discussions, débats, ateliers, tables rondes autour de la diffusion, s'impose le constat qu'il faut promouvoir une « chaîne du livre »

La « Journée de réflexion sur la diffusion », qui s'est tenue vendredi dernier (16 janvier) à l'Hôtel de Région, était donc le premier volet de quatre rencontres, mises en place par quatre agences du livre (Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes). Elles ont pour but de s'interroger sur les grands enjeux que pose la commercialisation du livre aux éditeurs et aux libraires indépendants.

Une région qui vient en aide à ses libraires
Le projet s'inscrit dans le prolongement et l'élargissement du protocole pour la librairie indépendante signé par le Conseil régional et la Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Aquitaine en 2003. Englobant maintenant l'ensemble des industries culturelles, celui-ci prévoit 500 000€ d'aides destinées aux éditeurs et libraires dans la période 2007-2009. Dans le cas des éditeurs, le projet propose une aide sous forme d'expertise et de conseil ; une aide à la production, l'informatisation et l'achat d'équipement; ainsi qu'à la distribution, diffusion et promotion. Quant aux libraires, il s'agit de conseils et d'accompagnement mais aussi des travaux de modernisation, d'extension, ainsi que d'aide au développement de fonds. En revenant à la rencontre elle même, un bref panorama et une typologie des structures de diffusion en France furent suivis d'un débat sur la figure du représentant des éditeurs ou diffuseurs. Est-il indispensable ou peut-on s'en passer? Ainsi, des libraires, éditeurs, et représentants eux-mêmes ont été invités à se prononcer. L'ambiance conviviale de la rencontre a d'emblée rendu peu probable le scénario où la figure du représentant paraîtrait inutile. On ne faisait que souligner ses atouts et compétences en tant que vendeur, mais aussi conseiller, négociateur et formateur.

Le livre - victime d'une logique de marché
Cet éloge fut néanmoins accompagné d'un constat amer soulevant les coûts qu'engage un recours au représentant, qui demeure, par conséquent, hors de portée des petites maisons d'édition-diffusion. Mais c'est le rôle de « passoire » du représentant qui suscita de nombreuses controverses. Comme le soulignait un des intervenants, l'inflation du nombre de titres est telle que les représentants n'auraient pas plus de « 20 secondes pour vendre un livre ». Nombre d'ouvrages sont donc condamnés à l'oubli. De même, la vente de livres reviendrait à celle de « chaussettes ou dentifrices ». Guy Coudert, consultant-formateur Asfored, réfutait cet argument, en défendant le représentant comme l'indispensable « homme de terrain » ou celui qui "dépouille" les informations, selon l'expression du libraire Jean-Pierre Ohl. En employant une métaphore religieuse, M. Coudert remarquait de son côté qu'« en assistant à 5.000 messes pendant un mois, il est impossible de retenir tous les sermons. » Il est vrai que certains titres ne reçoivent ainsi aucun écho, mais « chacun choisit ses apôtres », comme l'a-t-il formulé.

Décidément, fini le temps des illusions. Il faut se réconcilier avec le fait que le livre, du moins aux yeux du marché, est désormais une marchandise comme une autre. Heureusement des divers ateliers qui ont fourni beaucoup d'occasions d'échanges sont sortis quelques exemples encourageants d'initiatives partagées. Au service de la diversité des livres.

Piotr Czarzasty

 

Arpel
137, rue Achard
05 57 22 40 40
arpel@arpel.aquitaine.fr
www.arpel.aquitaine.fr

 

Michel Charpentier: soutenir les petites librairies

Dans sa rubrique « paroles de professionnel » la Lettre de l’Agence régionale pour l’écrit et le livre, l’ARPEL, publie un entretien très édifiant de Michel Charpentier par Catherine Lefort. Une analyse et un point de vue qui font largement écho aux réflexions entendues dans les ateliers consacrés aux métiers du livre ce 16 janvier à Bordeaux.
Le PDG de Charpentier Diffusion, une PMEtrès performante, implantée à Gradignan en Gironde qui met son professionnalisme au service du livre des éditeurs et des libraires, non seulement ceux d’Aquitaine mais aussi des Charentes où elle réalise 35% de son chiffre d’affaires du Limousin…Quatre vingt mille références en dépôt et 50.000 commandes de livres par an, toutes traitées en 48 heures ; Charpentier conçoit son activité au service de la chaîne du livre dont il est un maillon essentiel : « parmi les objectifs de la loi sur le prix unique du livre, il en est un, déclare-t-il, sur lequel nous nous engageons au quotidien: le soutien à un réseau de petits librairies nombreuses et diversifiées. Nous avons donc ce rôle considérable de les aider à construire leur offre, donc à contribuer à la sélection des ouvrages qu’ils proposent. Cet exercice est essentiel d’autant que le marché du livre estconstitué par 60000 nouveaux titres chaque année. » Pour autant, Michel Charpentier souligne à quel point ce métier est devenu lourd de contraintes : « les coûts de diffusion en Aquitaine sont beaucoup plus élevés qu’ailleurs, en raison de l’étendue du territoire, de la faible densité de la population et de l’éloignement des centres urbains…La difficulté majeure de notre profession, mais c’est également le cas des détaillants, c’est la faiblesse de la marge, érodée aujourd’hui par l’augmentation constante des charges, en particulier des coûts du transport. Je rajouterai l’impact physique épuisant d’une manutention de plus en plus importante, du fait de la croissance exponentielle de la production, et du séjour de plus en plus court des ouvrages sur les tables des détaillants…. Ce métier est un métier de passion, un vrai sacerdoce… »

Lettres d'Aquitaine n°82 (janvier,février,mars 2009)

Partager sur Facebook
Vu par vous
339
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !