Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Quand le regard engagé de Salgado bouscule la Vieille Eglise de Mérignac

08/10/2013 | Du 5 octobre au 1er décembre 2013, la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac accueille l'exposition " Sebastião Salgado, un regard engagé "

Sebastião SALGADO, Départ pour la Mattanza, pêche au thon traditionnelle, Trapani, Sicile, Italie

Helmut Newton, Alice Springs, Martin Parr et aujourd'hui Sebastião Salgado. Le partenariat entre la Maison Européenne de la Photographie de la ville de Paris (MEP) et la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac fait dorénavant de cette dernière un lieu de référence en matière d'exposition photo. Depuis le 5 octobre dernier, les murs de la vieille bâtisse mérignacaise accueillent, en effet, " Sebastião Salgado, un regard engagé ", 102 photographies réalisées par l'artiste brésilien entre 1973 et 1999. Hommes et femmes au travail dans des conditions extrêmes, regards d'enfants dans des camps de réfugiés, du Kosovo au Rwanda en passant par l'Equateur et le Brésil, un regard résolument engagé.

Un vieil homme serbe assis entourant ses genoux de ses deux mains au milieu de nulle-part, des travailleurs torses nus et transpirants dans la mine d'or de Serra Pelada au Brésil, des enfants d'une maigreur extrême souffrant de la famine au Sahel, le regard glaçant d'une petite fille afghane à l'heure des déplacements de population et des camps de réfugiés... Voici quelques-unes des photographies, issues des cinq séries les plus fameuses de l'artiste, que vous pouvez observer à la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac. Jusqu'au 1er décembre prochain, l'exposition " Sebastião Salgado, un regard engagé " invite en effet le public à se confronter à la puissance du noir et blanc de l'artiste brésilien pour qui une photographie semble à chaque fois s'apparenter à un véritable témoignage visuel, montrer ce qu'est le monde au-delà de l'occident, montrer comment vivent ceux et celles dont la vie est bousculée par l'exode, la misère, la famine ou la guerre. Travaillant, depuis son arrivée en France à la fin des années 60,  pour de célèbres agences comme Gamma ou Magnum, Sebastião Salgado n'a eu de cesse de parcourir le monde, ramenant à chaque fois des séries de photos bouleversantes, parfois difficiles à regarder tant la réalité y est crue.

Juste milieu entre éthique et esthétique Aujourd'hui considéré comme l'un des photographes les plus reconnus, Salgado a toutefois été confronté à des critiques lui reprochant de rendre beau ce que la morale ne peut accepter, d'utiliser la réalité dans ce qu'elle peut avoir de plus brutal à des fins artistiques. Les 102 photographies présentées à Mérignac depuis le 5 octobre dernier montrent toutefois que, bien que cette observation à l'égard du travail de Salgado puisse être légitime, l'humanisme et le besoin de témoigner de ce qui est vu est au coeur de la démarche entreprise par l'artiste et qu'il est alors nécessaire d'envisager la photographie dans sa globalité, visuel et texte. En effet, l'objectivité et le caractère purement descriptif et informel des légendes qui accompagnent la centaine de clichés exposée sont tels que rien de plus ne se rajoute à la puissance de l'image, pas d'états d'âme ou de fioritures, uniquement une réalité mise en mots qui renseigne sur le travail et le regard du photographe ( Mine d'or de Serra Pelada, Etat de Parà, Brésil, 1986; Le dispensaire de la ville d'Ade, Tchad, 1985 ). Plus que d'esthétiser la misère, Sebastião Salgado s'engage à montrer la réalité dans ce qu'elle peut avoir de plus poignant.

Sebastião SALGADO, Mexique

Entre Mérignac et Paris, Salgado à l'honneur Cette exposition mérignacaise se fait en parallèle de l'exposition parisienne Genesis, à voir à la Maison Européenne de la Photographie depuis le 25 septembre dernier et ce jusqu'au 5 janvier 2014. Travail entamé en 2004  consistant à photographier des paysages et des communautés humaines vivant encore selon leurs traditions et cultures ancestrales, le projet Genesis est conçu comme une recherche de la nature dans son état originel. Pour revenir à Mérignac, l'écologie est en effet un combat que l'on sent naître chez Salgado tant certaines oeuvres témoignent d'un regard captivé par la pureté et la puissance de la nature, du lieu, pensons ici aux lumières rendues par des clichés pris en Amérique du Sud ( série Autres Amériques ) ou au troublant mariage qui s'opère entre le ciel, la poussière et le soleil sur quelques photographies de la série Afriques. Ecologie, épidémies, famine, combats politiques... c'est donc autant de témoignages que nous rend ici Sebastião Salgado. A voir vite.

 

 

Sebastião Salgado, un regard engagé, Collection de la Maison Européenne de la Photographie, à voir du 5 octobre au 1er décembre 2013 à la Vieille Eglise Saint-Vincent de Mérignac. Tramway ligne A, arrêt Mérignac centre, du mardi au dimanche de 14h à 19h, entrée libre

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : © Sebastião Salgado / Amazonas Images

Partager sur Facebook
Vu par vous
1984
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !