17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Rapport Lescure : la taxe sur les appareils connectés pourrait aider à sauver les labels indépendants

14/05/2013 | Fini Hadopi dont les compétences sont transférées au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel

Le rapport Lescure a été remis le 13 mai à Aurélie Filippetti

Remis ce 13 mai au président François Hollande, le rapport Lescure vise à adapter les politiques culturelles au numérique. Objectif : protéger l'exception culturelle française en l'adaptant aux innovations numériques, qui ont bouleversé nos usages. En Aquitaine, Frédéric Vilcoq, conseiller culture au Conseil régional et Philippe Couderc, président des labels indépendants d'Aquitaine, mettent en avant l'urgence à sauver la filière musicale indépendante, "aujourd'hui en état de survie".

Sur les 80 propositions émises par le volumineux rapport Lescure, trois grandes lignes se dégagent : la suppression de l'Hadopi, la taxe des appareils connectés (smartphones, tablettes, téléviseurs connectés...) et l'assouplissement de la chronologie des médias, c'est-à-dire le délai entre la sortie d'un film au cinéma et en DVD ou vidéo à la demande.

Place au CSA

Pour remédier au problème du téléchargement illégal, le rapport propose une évolution de l'Hadopi : l'instance serait supprimée et son champ de compétence transféré au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, le CSA, qui deviendrait "le régulateur de l'offre culturelle numérique". La peine de suspension de l'abonnement internet, particulièrement contestée, serait supprimée et les amendes minorées (60 euros au lieu des 1500 possible aujourd'hui). La réponse graduelle (succession d'alertes avant la sanction) serait par contre conservée.

Philippe Couderc, président de la Fédération des éditeurs et producteurs phonographiques indépendants d'Aquitaine, est plutôt pour la suppression de cette instance impopulaire, qui pose selon lui un problème de forme : "Hadopi a été perçu comme un outil de répression. Il n'y a pas eu de pédagogie sur la copie". Frédéric Vilcoq, conseiller culture, économie créative et numérique au Conseil régional d'Aquitaine, aurait cependant préféré une suppression totale de ce dispositif et non un transfert au CSA. Philippe Couderc regrette lui que les sites de partages illégaux ne soient pas directement sanctionnés. Sur ce point, Frédéric Vilcoq assure qu'il s'agit d'un combat à mener au niveau européen : "Un système de responsabilisation juridique plus fort va être mis en place pour ces sites mais le droit européen empêche de  prononcer des sanctions pénales et financières." 

Une taxe pour les smartphones et autres tablettes

Sur le volet du financement de la création, le rapport de l'ex PDG de Canal+ propose que les fabricants et importateurs d'appareils connectés participent à la création de contenus culturels à travers une taxe, de l'ordre de 1%. Celle-ci serait donc incluse dans le prix de vente des appareils tels que les smartphones, tablettes, téléviseurs connectés ou consoles. Cette mesure pourrait à terme fusionner avec celle de la copie privée, qui consiste à imposer une taxe sur un appareil de stockage (CD vierge, clé USB, cartes mémoires...) pour la reverser aux créateurs, éditeurs et producteurs d'oeuvres. "Quand on paie 600 euros un téléphone et qu'on ne veut pas payer la musique, il y a quand même un problème" souffle Philippe Couderc. Une mesure que Frédéric Vilcoq juge lui "nécessaire", la copie privée tendant à s'affaiblir du fait du développement du cloud computing.

Selon le conseiller régional, cette taxe pourrait permettre de sauver la filière musicale indépendante à travers la création du Centre national de la musique. "Les labels indépendants sont vraiment fragilisés, ils sont en état de survie. On est dans une situation d'urgence." Défenseur de ces labels en Aquitaine et directeur du label Vicious Circle, Philippe Couderc reconnaît que le secteur "ne se porte pas bien", en Aquitaine et en France de manière générale. "Mon chiffre d'affaires a été divisé par deux en dix ans", déplore-t-il.

Concernant le secteur du cinéma, pour faciliter l'accès à l'offre légale en ligne, le délai entre la sortie d'un film au cinéma et sur les autres supports serait réduit. Il serait de trois mois (et non quatre) pour les DVD et la VàD (vidéo à la demande) et de 18 mois au lieu de 36 pour la VàDA (vidéo à la demande par abonnement). "Un premier assouplissement avait déjà réduit très largement cette chronologie et avait eu un impact important sur la baisse des téléchargements illégaux. Il y a une pertinence économique à raccourcir la chronologie des médias.  Cela incite les citoyens à consommer du produit légal et payant" constate le conseiller régional.

Globalement, le rapport "trace quelques lignes" selon Philippe Couderc, mais "manque d'ambition et n'a rien de révolutionnaire" (ce que reconnaît Pierre Lescure lui-même). Frédéric Vilcoq salue toutefois le travail du directeur du théâtre Marigny, qui reprend quasiment tous les constats des professionnels du secteur. Il regrette toutefois que le rapport ne soit pas allé plus loin dans sa proposition de décentralisation. " Nous souhaitions la mise en place d'un fond de soutien créatif sur chaque territoire financé en partie par la taxe nationale. Le schéma stratégique proposé par Lescure ne va pas assez loin dans la décentralisation car il serait piloté pr les DRAC et on aurait souhaité un co-pilotage avec les régions."

 

 

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Thibaut Chapotot / MCC

Partager sur Facebook
Vu par vous
696
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !