18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Reggae Sun Ska Festival, après la pluie, le beau temps ?

13/06/2014 | Quatre jours de festival, plus de 80 groupes annoncés, le cru 2014 du Reggae Sun Ska Festival s’annonce bouillant.

Logo Reggae Sun Ska Festival

Pour sa 17ème édition, le Reggae Sun Ska Festival fait peau neuve quant à son lieu de résidence. Ancestralement implanté dans le Médoc, le festival sera cette année intégré à « L’été métropolitain de la CUB ». C’est au domaine universitaire de Pessac-Talence-Gradignan que plus de 80 groupes viendront animer les festivités du 31 juillet au 3 août. Une programmation internationale qui elle ne change (fort heureusement) pas, en terme de qualité.

Parmi les nouveautés cette année, deux scènes dancehall et dub s’ajoutent aux quatre déjà existantes. Elles accueilleront des artistes de renommée internationale  tel que Shaggy, Madness, Patrice, Tiken Jah Fakoly, Danakil ou encore Bunny Wailer. « Cette édition 2014 est une des plus belles depuis l’existence du Reggae Sun Ska… Certains artistes viennent en exclusivité française ! » a lancé lors de la conférence de presse, Fred Lachaize, directeur du festival.

Côté pratiqueUn complexe de 10 hectares attenant à la zone de concert où s’établira le camping ainsi que toutes ses commodités, sera à disposition des festivaliers venus du monde entier. Les organisateurs ont pensé à tout puisque même des jeux et moments détente (yoga)  seront au rendez-vous. Côté pratique, le festival sera relativement facilement accessible puisque le campus est à proximité directe de la rocade ainsi qu’à 20 minutes de la gare ou de l’aéroport. Sans oublier la proximité de tous les transports en communs qui devraient circuler plus tard que d’habitude. Plan Reggae Sun Ska Festival

Arnaud Bengochea, directeur technique de la manifestation a tenu particulièrement à « remercier les nombreux partenaires présents en cette 17ème édition, sans qui l’événement n’aurait pu voir le jour ». Le Reggae Sun Ska Festival dispose tout de même cette année d’un budget de 3,5 millions d’euros.

Depuis 1998, date anniversaire du festival, la fréquentation ne cesse de s’accroitre. L’objectif à  atteindre pour les organisateurs, lors des 4 jours du festival est le seuil des 75 000 visiteurs.

Les bémols qui pourraient perturber la manifestationL’an dernier, le festival n’a pas eu vraiment de veine… En effet, la ville de Pauillac a subi une violente tempête durant le montage des structures qui ont en partie été détruites. Quelques jours plus tard, une alerte météorologique obligeait les organisateurs à annuler la première soirée tant attendue. Alors cette année, Fred Lachaize et ses collègues « croisent les doigts » pour que le temps soit avec eux et que seul le son puisse pleuvoir.

Mais le temps n’est pas non plus au beau fixe du côté des intermittents du spectacle, qui depuis deux mois dénoncent l’accord signé le 22 mars par les syndicats et le patronat sur la nouvelle convention de l’assurance-chômage. Le 11 juin dernier, le Reggae Sun Ska Festival s’est associé à une vingtaine d'autres festivals de France pour soutenir les revendications des intermittents du spectacle. Fred Lachaize a évoqué le sujet avec compassion. Il a ainsi précisé que pas moins de « 800 intermittents étaient impactés par ces mesures au sein du Reggae Sun Ska ». Le président de l’université Bordeaux Montaigne a quant à lui apporté son grain de sel sur le sujet en indiquant « qu’il serait difficile de maintenir les activités culturelles de Bordeaux 3, si les budgets étaient voués à diminuer. »

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5305
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !