Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Rencontre avec "le Bal Chaloupé"

19/07/2019 | Brice, Simon, Tanguy, Gabriel et Thomas forment le Bal Chaloupé, un groupe bordelais qui s'est produit vendredi dernier au Festival International de Journalisme.

Groupe Bal Chaloupé

Ils sont cinq et arborent tous plus ou moins le même uniforme composé d'un bas de survêtement, de lunettes de soleil et d'une casquette colorée. Sous la chaleur écrasante de ce mois de juillet caniculaire, ils se reposent avant, le soir venu, de faire danser les foules au festival de journalisme de Couthures-sur-Garonne. Originaires des quatre coins de la région, les musiciens du Bal Chaloupé veulent « faire respirer les gens en faisant de la musique qui peut les questionner » selon Thomas, guitariste du groupe.

Un lot-et-garonnais, plusieurs girondins, quelques landais... ils n'en fallait pas plus pour former le Bal Chaloupé. Ils se rencontrent au Parti Collectif, un groupe composé d'artistes bordelais et uzestois issus de différentes formations. Ensemble, les cinq musiciens font du « Tropical Voltage Dancing », leur musique à eux, un savant mélange de jazz, de mélodies venues d'ailleurs et d'électro bien rythmé. Leurs influences sont multiples. Thomas, le guitariste, Brice, le saxophoniste et Simon, le batteur, ont fait le conservatoire de jazz. Gabriel a aussi une formation jazz bien qu'il ait toujours aimé le rock'n'roll : « J'ai commencé la guitare pour ACDC » confie-t-il. Si ce bagage technique transparaît dans leurs musiques, le groupe aime aussi à piocher dans différents styles. Du biguine, cette musique venue des Antilles qui pourrait être l'ancêtre du jazz, au Merengue dominicain en passant par la Cumbia colombienne, tous ces genres se mélangent pour former le Bal Chaloupé.

Une musique à écouter sur scène

Ce qui réunit tous les morceaux ? La danse, sans hésiter. « C'est l'essence, si ça danse pas devant c'est un peu la panique » explique Simon. « C'est très dur pour nous quand les gens ne dansent pas, là j'ai vu des chaises j'espère que ce soir ça va danser » avoue, de son côté, Brice. « Sinon ça perd le sens, ce n'est pas un concert assis ».
Les concerts font partie intégrante du processus. Le groupe aime se donner sur scène pour faire danser son public, avec une préférence pour les petits cafés concerts. « On y est vraiment proche du public » décrit Simon. « Sur les grosses scènes c'est plus compliqué, il y a vraiment une distance entre les gens et nous, ça crée une froideur naturelle qui est bizarre ». Au Quartier Libre, un bar où ils jouent tous les mois dans le quartier Sainte-Croix à Bordeaux, l'ambiance est survoltée quasi-systématiquement.

Le groupe a quand même fait l'expérience de concerts où l'atmosphère était moins bon enfant. Ils se rappellent d'une fois, à Chamonix, où ils ont joué au pied des pistes. Si les musiciens étaient enthousiastes à l'origine, la bande a vite déchanté quand, à la fin du concert, ils ont du attendre presque 2 heures, dans le froid, que l'équipe technique accepte de les faire descendre. Brice raconte qu'au bout d'un moment, il ne pouvait plus jouer : « Mon saxophone était gelé ». Une expérience amère dont ils peuvent aujourd'hui plaisanter. Heureusement, cela ne les a pas dégoûté de la scène, loin de là.

Un nouvel album dans les cartons

Un prochain album est prévu, enregistré en septembre, il devrait sortir en avril ou mai 2020. Le collectif plaisante en déclarant être « le seul groupe bordelais à ne pas faire de crowfunding ». Ils refusent en effet cette forme de financement participatif et se débrouillent autrement, même sans le soutien d'une boîte de production, pour payer l'enregistrement avec les marges qu'ils réalisent sur certains concerts. Un choix assumé, même s'il fait parfois débat au sein du groupe. Pour Thomas et Brice, ce type d'initiative participe du démantèlement des financements publics en matière culturelle. « Faire du crowfunding justifie le fait de ne plus subventionner, c'est une forme de privatisation de l'espace public, de cet argent là, qui doit être de l'argent public » déclare Thomas.
Le nouvel album sera 100% composition. Après le premier album qui était une sorte de « crash test », la production de celui-ci devrait être plus travaillée. « Il y aura des morceaux plus acoustiques, d'autres plus électros : on va naviguer entre les deux formes » explique le groupe. En attendant ce nouvel album, vous pouvez découvrir le groupe cet été, lors des nombreux concerts qu'ils donneront dans la région :

26/07 « Chez Dan » CONTIS
15/08 Festival Musicalarue LUXEY
16/08 « La Piballe » CONTIS
21/08 Cie Lubat/ Uzeste Musical UZESTE
21/09 Uppercut Festival BORDEAUX

 

Sarah Dumeau
Par Sarah Dumeau

Crédit Photo : Sarah Dumeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
5135
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !