Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/04/20 | Tourisme : plus de 80 % de perte pour les professionnels charentais en trois semaines

    Lire

    Le baromètre de suivi de l’impact du Covid19 sur l’activité touristique des Charentes lancé depuis le 24 mars par Charentes Tourisme indique que plus de 71% des établissements enregistrent une perte actuelle de chiffre d’affaires supérieure à 80%. Un chiffre "inquiétant" pour Charentes Tourisme, qui craint à court terme la fermeture définitive d'établissements. Charentes Tourisme a mis en place un dispositif d'informations aux professionnels: Tel.05 46 31 76 38 et sur pro@charentestourisme.com

  • 06/04/20 | Géolocalisation des commerçants, artisans et autres services à Villenave d'Ornon grâce à une carte interactive

    Lire

    Pour venir en aide aux Villenavaises et Villenavais dans l'organisation de leur quotidien pendant la période de confinement la Ville de Villenave d'Ornon lance une cartographie spécifique à la gestion de crise solidaire : www.villenavedornon.city. Elle permet de géolocaliser les commerçants, artisans et services ouverts ou en fonctionnement, en précisant si ceux-ci proposent des horaires spécifiques pour le personnel soignant, les personnes âgées ou vulnérables ainsi que toute autre disposition prise face à la période de crise sanitaire, telle que la possibilité de livraison à domicile ou de commande à emporter.

  • 06/04/20 | Manger local, frais et sain dans le Grand Villeneuvois

    Lire

    Ils sont fermiers, producteurs, maraîchers, agriculteurs, éleveurs ou artisans alimentaires du territoire. Pour faire face à la crise sanitaire que nous vivons, ils ont décidé de proposer leurs produits en vente directe, points relais ou livraison. La liste s’enrichit chaque jour et les informations sont mises à jour au quotidien par chacun, en fonction de ses stocks. Retrouvez-les sur : www.producteursvilleneuvois.com

  • 06/04/20 | Landes : 100 000 € pour les projets solidaires

    Lire

    Dans le cadre de la crise du Covid-19, le Département des Landes lance un appel à projets solidaires qui s’adresse aux associations voulant s’engager dans la lutte contre l’isolement des personnes vulnérables (personnes âgées à domicile, personnes en situation de handicap, personnes vivant dans la rue, personnes vivant seule, familles en difficulté….). Doté de 100 000€, ce nouveau dispositif permettra d'attribuer 2000 € maximum par structure. Pour candidater, les associations sont invitées à adresser une présentation succincte de leur action à l’adresse : covid19projet@landes.fr.

  • 06/04/20 | Charente-Maritime : un service de téléconsultation à Royan

    Lire

    Dans le but de décharger les médecins de ville, un service de téléconsultation pour des soupçons de Covid-19 est mis en place à partir du lundi 6 avril jusqu’au 31 mai. Les patients pourront appeler un numéro de téléphone dédié, le 05 46 76 58 52 (9h-12h et 14h-17h). Ils seront alors en contact avec un secrétariat qui pourra leur fixer un rendez-vous et les aider dans la démarche de prise de rendez-vous en ligne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Retour sur la soirée des pépites d'Arte Flamenco

05/07/2018 | A la guitare, au chant et à la danse, Carlos et David de Jacoba, Israël Fernandez, et Olga Pericet, représentants de la nouvelle scène flamenca, ont conquis le public d'Arte Flamenco.

Carlos et David de Jacoba et Israël Fernandez - Arte Flamenco 2018

Sur le Festival Arte Flamenco, la soirée de mardi était « attendue avec impatience » par Sandrine Rabassa, elle-même. Et pour cause entre le Ballet de Maria Pagés le lundi ou l'exceptionnelle carte blanche entre deux autres grands du baile flamenco : Farruquito et Juana Amaya, mercredi soir, cette soirée faisait place à une nouvelle génération d'artistes. Certes, déjà connus et reconnus en Espagne, les 4 artistes invités ce mardi soir, étaient une découverte pour le public montois. Plus encore, la directrice artistique du Festival confiait que cette soirée serait « une véritable révélation pour ceux qui ne connaissent pas le Flamenco. ». Une révélation, en réalité, pour tous les spectateurs du Café cantante. Au programme : les frères Carlos (guitare) et David (cante) de Jacoba partageant la scène avec Israël Fernandez (cante) puis le bailaora Olga Pericet, déjà symbole de la scène flamenca d'aujourd'hui et de demain.

Carlos et David de Jacoba sont frères ; l'un s'est spécialisé dans la guitare, l'autre dans le cante et chacun dans son domaine a collaboré avec les plus grands. Le cantaor David, s'est notamment illustré quelques années au côté du mythique Paco de Lucia, par son chant unique, très personnel et plein de nuances. La démonstration en a été faite ce mardi, l'artiste « émergeant » mérite sa place dans la cour des plus grands, dont son frère à la guitare fait sans doute lui aussi déjà partie. « Un guitariste doit connaître les chants et les rythmes, mieux que les chanteurs eux-même. Quand on connaît l'énergie d'un cante, l'instrument n'est qu'un intermédiaire entre ce qui est chanté les émotions reçues par le public», décrit modestement celui qui aura enchanté les spectateurs tant en solo que par ses accompagnements auprès de son frère et de l'autre cantaor de la soirée : Israël Fernandez. Dans une tessiture et un style très différent de David de Jacoba, son cante est à l'image du cante traditionnel gitan d'Andalousie. Lui aussi chante « avec son cœur et son âme », impressionnant le public de maîtrise et de puissance. Mais c'est sans doute quand les trois hommes sont réunis sur scène et interprètent le flamenco comme ils le vivent, que le feu du flamenco embrase le cafe cantante du Festival, sous les applaudissements (très) nourris des spectateurs debout et admiratifs.

Olga Pericet - Arte flamenco 2018

La robustesse de l'épine, la délicatesse de la fleur
Le feu flamenco, la chorégraphe et danseuse, Olga Pericet aura elle aussi su l'attiser ce mardi en deuxième partie de soirée, avec son spectacle « La espina que quiso ser flor, o la flor que soñó con ser bailaora ». Un spectacle d'avant-garde mêlant flamenco le plus « orthodoxe », à la danse classique tout en flirtant avec le langage théâtral, voire clownesque en début de spectacle. Un « melting pot » aussi dans le choix des musiques où quelques chansons populaires espagnoles s'invitent à des airs de trompettes jazz en intermède de cantes flamencos des plus joyeux aux plus mélancoliques interprétés sur scène par les compagnons d'Olga Pericet. Une palette de styles pour coller au kaléidoscope des identités des femmes interprétées par Olga Pericet, de l'enfance à la vieillesse, avec toujours cette fougue et cette énergie folle qui lui colle au corps. Mais pour autant, dans ce spectacle, masculin et féminin jouent, ou presque, à part égale, tout comme l'humour et le drame, la beauté et la laideur... La robustesse de l'épine et la délicatesse de la fleur, à l'image de cette danseuse, pétulante et magnétique, dans un corps si gracile, qui a bel et bien conquis ce mardi soir, les spectateurs montois.

 

A noter, à l'occasion des 30 ans d'Arte Flamenco, Olga Pericet est l'artiste invitée d'une résidence de création tout au long de la semaine à Mont-de-Marsan, autour des gestes et des silences de Carmen Amaya dont 2018 marquerait le centenaire. "Ce ne sera pas un mini-spectacle ni quelque chose d'abouti, ce sera véritablement une démonstration de recherche dans l'intimité de la création, la fragilité du travail conceptuel et l'interaction avec le public", commente l'artiste.  Sortie de résidence prévue le samedi 7 juillet à 17h au Théâtre Le Molière, gratuit dans la limite des places disponibles. Une autre occasion de voir Olga Pericet sur scène.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5474
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !