18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Avis de tempête créative aux abords du Rocher de Palmer

| Du 15 au 16 mai 2014 se tenait le festival des lycéens et des apprentis au rocher Palmer de Cenon. Une occasion que les lycéens "ne louperaient sous aucun prétexte."

Festival des lycéens et des apprentis

Cette année encore, le Rocher Palmer a été submergé par la force de la vague jeunesse. Des centaines d’aquitains et d’aquitaines ont démontré leurs débordants talents tout au long du festival des lycéens et des apprentis qui s’est tenu du 15 au 16 mai dernier. Si le chemin de la vie sur lequel avancent les jeunes ces temps-ci est sinueux et semé (nécessairement) d’embuches, ils ne manquent pour autant pas d’ambition. Créativité, partage, et découverte furent au programme de ces deux jours mouvementés. Reportage

Allongés dans l’herbe, les cheveux au vent, les lycéens et apprentis se mélangent dans une effervescence diffuse. Pendant que certains effectuent quelques pas de danse hip hop, d’autres chantent et jouent de la guitare sous un soleil éclatant. Au beau milieu du parc du rocher de Palmer, les Bandas déambulent aux rythmes effrénés des tambours et trompettes.

A la recherche de l'âme soeur

Arbre à rencontre

« Ce qui est génial durant les deux jours du festival, c’est qu’il y a toujours de l’ambiance… d’un côté les battles de danse, de l’autre des lycéens qui « chopent (draguent) sévère »…s’exclament en riant Manon, Marina et Alexis, lycéens de terminale des landes. Faut dire qu’ici, même les arbres draguent les passants et les passantes. En effet, une nouveauté cette année a fait un réel tabac : un arbre où les lycéens ont collé des post-it sur lesquels est censée être décrite la rencontre idéale à leurs yeux…mais très vite, l’arbre est devenu un antre où s’entreposent des numéros de téléphone d’inconnus à la recherche de l’âme sœur.

Un peu de sérieuxSi le divertissement était à la fête, des sujets très sérieux ont été aussi évoqués par les lycéens.  Parmi eux, un espace débat a notamment été mis en place afin d’aborder des thèmes de société tel que « les Médias, comment font-ils et défont-ils l’information ? ».  Animé par des lycéens en terminale au lycée Riberac en Dordogne, le débat s’est penché essentiellement sur les réseaux sociaux.  « Cette matinée a été riche en commentaires, idées, et du coup, on a pu mesurer l’intérêt général pour les réseaux sociaux et l’information chez les jeunes» s’exprime l’un des responsables du débat.

Au deuxième étage du château de Palmer, ce goût prononcé pour l’information se confirme en présence des apprentis journalistes le temps d’une journée. Alexia, 18 ans en terminale S fait partie de cette rédaction éphémère. « On doit rechercher un métier pour plus tard, donc ça permet de se faire une idée sur celui de journaliste… C’est une très belle expérience, durant laquelle on fait de tas de rencontres, il y a une forte mixité au sein du lycée mais également avec les intervenants qui encadrent les différents ateliers » lance-t-elle. Durant ces deux jours, des équipes de jeunes étudiants ont couvert en temps réel les événements du festival. Alexia livre fièrement : « hier j’ai écrit un article sur « robologis », un projet d’étudiants qui construisent des robots ménagers et aujourd’hui, j’ai écrit un article sur DSW Crew, groupe de danse hip-hop...c’est vraiment très chouette d’avoir des articles signés à notre nom sur internet ! »

"les 50 choses qu’on doit faire avant de quitter le lycée."Léa, élève de terminale au lycée de Nérac dans le Lot et Garonne a elle aussi ajouté sa pierre à l’édifice en participant au stand écriture sur Georges Pérec  s’intitulant « les 50 choses qu’on doit faire avant de quitter le lycée. »  Quand on lui demande « et toi quelle chose dois-tu faire ? » elle répond : Moi j’aimerais oublier et surmonter mes peurs, et savoir que tout ira bien ». Souhaitons-lui une bonne route vers l’âge adulte !

Rock'n roll

Foxy Bag au festival des lycéens et des apprentis

Pour conserver la bonne humeur de cette session 2014, sur scène Foxy Bag, 4 garçons dans le vent âgés de 14 à 17 ans, ont asséné des reprises de Prince au Beatles en passant par C2C avec une aisance déconcertante. Le public qui a profité de ce moment rock’n roll était  là pour les acclamer. Une belle récompense pour ce jeune groupe à l'avenir prometteur. Pendant que certains se déhanchent, d’autres déchantent à l’idée de goûter les insectes proposés à la dégustation par la 1ère« Science technique de l’agronomie et du vivant » du Lycée Etienne Restat (Lot et Garonne). « Lorsque les lycéens viennent à notre rencontre, ils appréhendent de goûter nos bonbons et gâteaux d’insectes, alors le plus souvent, sous forme de défi entre eux, ils mangent même les quelques vers vivants qu’il nous reste… »

L'insecte : l'aliment de demain ?Il va falloir qu’il s’y fasse car selon ces jeunes filles  « en 2050, sur terre nous serons 9 milliards, les insectes seront une alternative à l’alimentation intensive. L’insecte est l’aliment de demain… » En ce sens, Manon, Marina et Alexis, élèves de terminale dans les Landes, vont être difficiles à convaincre. « Le seul hic » qu’ils ont remarqué cette année au festival, « c’est les cordons bleus » qu’ils disent avoir mangé « froids à la cantine » vendredi midi… « mis à part ça tout a été parfait ! » concluent-ils. On veut bien les croire.

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Lucy Moreau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2707
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !