aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Royan : la nouvelle vie de la maison des douanes

13/06/2017 | A Saint-Palais-sur-Mer, l'ex maison des Douanes à l'entrée de l'estuaire a été reconvertie en espace culturel

La maison des douanes

A Saint-Palais-sur-Mer, près de Royan (17), l’ancienne maison des douanes à l’entrée de l’estuaire s’apprête à rouvrir ses portes après plusieurs années de fermeture. La Communauté d’agglomération Royan Atlantique (CARA), qui a racheté le site à l’Etat en 2007, a souhaité en faire à la fois un lieu d’exposition temporaire et un centre d’interprétation du littoral et de l’estuaire. Inauguré le 13 juin, le musée sera ouvert au public à partir du 1er juillet 2017.

La maison des douanes est construite en 1840, en haut d’un piton rocheux surplombant l’estuaire. Les lieux sont stratégiques, car à deux pas du port de Saint-Palais, d’où partaient les premiers pilotes de la Gironde (chargés du guidage ou du sauvetage des bateaux entrant dans l’estuaire), à une époque où les douaniers avaient également mission de sauvetage. Au pied de la falaise se situe également le passage le plus profond et le plus navigable pour entrer dans l’estuaire. Les Fermiers Généraux (chargés du prélèvement des taxes, ndlr.) ne s’y étaient d’ailleurs pas trompés, puisqu’ils y avaient eux-mêmes implantés un poste de contrôle et de prélèvement des taxes dès 1729, avant l’attribution des contrôles aux Douanes en1792. D’ici, les agents pouvaient lutter contre la contrebande de sel venant des marais charentais, du vin parti du port de Bordeaux et du tabac en provenance de l’arrière-pays aquitain, tous des produits fortement taxés. La maison des douanes accueillit ainsi de 4 à 10 douaniers jusque dans les années 1960, avant de passer sous l’égide de la gendarmerie jusqu’en 2006. Elle fut longtemps l'unique lieu de contrôle de l'estuaire.

Un site exceptionnel

Si la Cara l’a rachetée, c’est moins pour préserver le bâtiment à l’architecture toute militaire que pour conserver l’intégrité d’un site exceptionnel, en particulier pour son jardin et pour sa vue sur l’estuaire. « C’était surtout pour éviter qu’il ne soit capté par un promoteur immobilier qui en aurait fait tout autre chose », explique le président de la Cara Jean-Pierre Tallieu, qui tenait à en faire un lieu accessible au public, dans cette station balnéaire où les prix de l’immobilier s’envolent. Après une validation de projet en 2012, un lancement de concours auprès des architectes dans la foulée, une procédure judiciaire contre des riverains échaudés par le projet, un appel d’offres et un an de travaux, la maison des douanes a pu montrer son nouveau visage à la fin du printemps 2017. Coût du projet : 3 250 000€, dont 1,3 M€ pour l’achat de la maison.

Si l’architecte Rémy Désalbres en a conservé toute la façade, il a quasi intégralement refondu son intérieur. Exit les quatre petites chambres exiguës de l’étages et leurs escaliers attenants, ainsi que les étroits bureaux du rez-de-chaussée, place à un grand espace clair et lumineux sous les poutres apparentes de la charpente historique. Du passé, l’architecte n’a conservé que les grandes fenêtres avec vue sur l’estuaire, et l’une des chambres, transformée en espace de musée. Rémy Desalbres a également fait prolonger le bâtiment par une nouvelle pièce qui servira de salon de thé. Ses ouvertures et sa terrasse donnent également sur l’estuaire et sur une partie du jardin de 4000 m2. Autrefois potager des douaniers, puis terrain de basket des gendarmes, il a été entièrement réaménagé avec une alternance d’espaces fleuris, de cheminements en gravier et de terrasses (dont un belvédère), en vue d’y accueillir diverses animations culturelles en extérieur.

Inauguration le 13 juin à 16h. 46 rue de l’Océan à Saint-Palais-sur-Mer. Ouverture en juillet - août : tous les jours de 11 h à 19 he. Hors saison, de Pâques à la Toussaint : tous les jours de 10 h à 17 h sauf le mardi (hors vacances scolaires). Entrée : 2 euros (gratuit pour les moins de seize ans). Accès libre au jardin et au belvédère, en venant par le sentier du littoral.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3113
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !