18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Salies-de-Béarn fête le printemps du cinéma occitan

02/05/2014 | Le festival « Clap de lenga » se déroulera du vendredi 9 au dimanche 11 mai dans l’une des plus belles communes du Béarn

Salies-de-Béarn. Une cité médiévale attachée à ses racines

Force est de le constater. Les films occitans n’inondent pas les salles. « Les créateurs et les lieux de diffusion manquent » reconnait Didier Fois, cofondateur de l'important festival Hestiv’Òc, qui s’apprête à fêter ses dix ans à Pau. Organisé par l'association Accents du Sud, ce dernier réserve chaque été une place au grand écran parmi ses nombreuses animations. « Mais cela manque de lisibilité » estiment ses responsables. L’idée d’un festival spécifiquement destiné au cinéma a donc fait son chemin. Il aura lieu désormais tous les deux ans, au printemps, à Salies-de-Béarn.

Le choix de cette commune ne relève pas du hasard. Le Conseil général, qui épaule  Hestiv’Òc, apprécie en effet de voir la manifestation essaimer sur un plus vaste territoire. D’autant plus que  Salies-de-Béarn est déjà engagée dans une politique de soutien à la langue avec école bilingue, double signalétique et associations attachées au développement de la culture béarnaise. 

D’Espigoule à Farrebique

Le festival « Clap de Lenga » se déroulera du 9 au 11 mai prochains. Il réunit tous les ingrédients du genre, assure Didier Fois. Une vingtaine de films, longs et courts métrages, seront présentés au cinéma Le Saleys ainsi qu’ à la salle Jean Monnet. On trouvera là par exemple une œuvre culte : « Les quatre saisons d’Espigoule », de Christian Philibert. « Ce film a fait le tour du monde. Il évoque une culture provençale hilarante. »

 Centenaire de la guerre de 1914-1918 oblige, on pourra également revoir « Malaterra », de Philippe Carrèse, couronné de récompenses, mais aussi l’incontournable « Farrebique », prix de la critique internationale au festival de Cannes en 1946. Ajoutez à cela des films d’animation grand public, des documentaires, des œuvres où l’on parle aussi bien d’une vieille danse béarnaise que d’un moulin ariégois ou encore du vin de Comminges. Pour ne citer que quelques exemples.

La vidéo des collégiens

Tout festival a son parrain. Le choix des organisateurs s’est porté sur le réalisateur, producteur et distributeur Françis Fourcou, à qui l’on doit notamment « La vallée des montreurs d’ours ». Une « masterclass » (à défaut du français, y a-t-il un terme en occitan ?) lui permettra  de parler de son cinéma à travers des extraits de ses films et d’autres cinéastes.

Clap de Lenga accueillera, de même, un concours de scénarios de courts métrages de fiction en occitan. Douze d’entre eux, venus de régions très diverses, ont été sélectionnés pour l’occasion. Dans le même temps, les élèves d’une classe bilingue du collège de Laruns s’initieront au tournage et au montage d’un court métrage vidéo dont le scénario a été écrit dans la langue de leurs aïeux.  Cet exercice enthousiasmant pour les jeunes sera organisé avec l’aide du centre d’animation pédagogique en occitan (Cap’Òc) ainsi que  du collectif Dètz, de Toulouse. Une projection  du film « Gruffalo » est également prévue, dans le cadre des Maïadas 2014,  pour des centaines d’écoliers béarnais.

Entre pros et amateurs

Quant à la journée d’ouverture, elle sera consacrée aux deuxièmes Rencontres professionnelles de l’audiovisuel et du cinéma occitans. Elles mettront sur la diffusion des films et permettront aux professionnels comme aux amateurs d’échanger sur leurs pratiques et leurs expériences respectives (inscription obligatoire au 05 47 41 40 46).

Tout cela, sans oublier bien sûr apéritifs concerts, stands et rencontres conviviales pendant toute la durée du festival dont l’entrée est proposée à des tarifs abordables : 3 € la séance, 8 € le pass journée.

Le programme : www.hestivoc.com/cinema/festival-de-cinema/

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
961
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !