aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/04/17 : Charente-Maritime : le chômage a augmenté de +0,3% en 12 mois, portant à 56 550 le nombre de demandeurs d'emploi. L'augmentation est plus importante du côté des demandeurs en catégorie A (aucune activité) avec +1,4% entre février et mars.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/04/17 | Nouvelle Aquitaine: Le chômage repart à la hausse

    Lire

    Fin mars en Nouvelle-Aquitaine, il y avait 299 700 demandeurs tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) augmentation de 2,2% sur un mois (4870 personnes) et de 1,7% sur 3 mois. France ( +1,2% sur 3 mois de +1,3% sur 1 mois). En un an l'évolution régionale est de - 0,8%; elle est de -0,9% au niveau national. Pôle emploi note qu'entre fin février et fin mars 2017, le nombre de demandeurs qui ont basculé des catégories B et C vers la catégorie A est inhabituellement élevé, ce qui contribue à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi dans cette dernière catégorie

  • 26/04/17 | Brigitte Allain, députée EELV du Bergeracois votera Macron

    Lire

    Députée du Bergeracois, je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron au 2e tour des présidentielles et mettrai tout en œuvre pour faire barrage au Front national, dont le projet, source de division, de peur, de racisme et de xénophobie est une menace pour notre pays. Ce vote ne représente pas une adhésion au projet porté par le candidat Macron (...) J'attends d'Emmanuel Macron qu'il prenne en compte, avec humilité, les millions d'électeurs qui ne se reconnaissent pas dans son projet.

  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | San Giovanni Battista, une oeuvre méconnue du grand public

11/08/2016 | L'Académie de musique ancienne propose un oratorio d'Alessandro Stradella "San Giovanni Battista". Le premier concert a lieu ce soir à l'abbaye de St Amand de Coly.

A droite,  le chef d'orchestre Inaki Encina Oyon, en compagnie du basse Olivier Déjean et la soprano Giulia Montanari, en répetition

Après quinze éditions dirigées par Michel Laplénie, l'Académie de musique ancienne du festival du Périgord noir tourne une page. Celle-ci évolue avec une nouvelle génération d'artistes, désormais placée sous la direction d'Inaki Encina Oyon, à la fois chef d'orchestre et directeur musical. Ce dernier jouit d'une réputation grandissante dans l'univers de la musique baroque. En compagnie d'une trentaine de jeunes musiciens et chanteurs, il propose ce soir et demain soir à l'abbaye de Saint-Amand de Coly, deux concerts de San Giovanni Battista, un oratorio en deux parties d'Alessandro Stradella.

L'oeuvre est méconnue du grand public, alors que ce célèbre passage de la Bible, où Salomé demande la tête de Jean-Baptiste, a inspiré de nombreuses oeuvres majeures de la peinture et la littérature.  L'Académie de musique ancienne du festival du Périgord noir, a choisi de monter cette saison un oratorio en deux parties, San Giovanni Battista", d'Alessandro Stradella, compositeur italien du XVII siècle.

Lors des répétitions mercredi après midi, avant les concerts du 11 et du 12 août

" Ce compositeur, assez méconnu du grand public a pourtant influencé bon nombre de musiciens de son époque et les compositeurs de la musique baroque qui lui ont succédé, notamment Haendel," précise Inaki Encina Oyon.
Ce jeune chef d'orchestre  basque espagnol assure  depuis cette année, la direction musicale de l'Académie de musique ancienne du Festival du Périgord noir. Il succède à Michel Laplénie. Secondé par Johannes Pramsolher, 1er violon et responsable des cordes Philippe Grisvard, chef de chant, il est entouré d'une petite trentaine de jeunes musiciens et chanteurs professionnels dont certains sont seulement âgées d'une vingtaine d'années. "Nous avo
ns choisi cette oeuvre pour plusieurs raisons. D'un point de vue instrumental, elle est très intéressante, car elle alterne les textures de concertino et concerto grosso. C'est une oeuvre relativement courte, une heure dix, avec  seulement cinq chanteurs. Mais chacun a un rôle intéressant et peut exprimer sa personnalité. Ce qui est intéressant pour ces jeunes chanteurs en formation, c'est que chaque rôle compte dans cette oeuvre d'Alessandro Stradella. Et mon objectif est que chacun retire une expérience supplémentaire de cette Académie. La plupart participe pour la première fois," explique le chef d'orchestre. Parmi ces chanteurs, certains sont déjà de jeunes professionnels reconnus comme le basse Olivier Déjean, ou l'alto Manuela Rovira, ou la soprano Pauline Feraci

 Ce "Giovanni Battista"  demande aux chanteurs des vocalises  virtuoses ou des longues lignes touchantes. La musique est étroitement liée au texte avec un livret dramatique et intense. Ce qui crée une atmosphère d'opéra.  Lors des répétitions qui ont eu lieu hier, en l'abbaye de Saint-Amand de Coly, le public a pu s'en rendre compte avant le premier concert proposé ce soir à 21 heures à l'abbaye. La deuxième représentation aura lieu demain avant un concert prévu à la mi-novembre en région parisienne.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4124
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !