Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | San Giovanni Battista, une oeuvre méconnue du grand public

11/08/2016 | L'Académie de musique ancienne propose un oratorio d'Alessandro Stradella "San Giovanni Battista". Le premier concert a lieu ce soir à l'abbaye de St Amand de Coly.

A droite,  le chef d'orchestre Inaki Encina Oyon, en compagnie du basse Olivier Déjean et la soprano Giulia Montanari, en répetition

Après quinze éditions dirigées par Michel Laplénie, l'Académie de musique ancienne du festival du Périgord noir tourne une page. Celle-ci évolue avec une nouvelle génération d'artistes, désormais placée sous la direction d'Inaki Encina Oyon, à la fois chef d'orchestre et directeur musical. Ce dernier jouit d'une réputation grandissante dans l'univers de la musique baroque. En compagnie d'une trentaine de jeunes musiciens et chanteurs, il propose ce soir et demain soir à l'abbaye de Saint-Amand de Coly, deux concerts de San Giovanni Battista, un oratorio en deux parties d'Alessandro Stradella.

L'oeuvre est méconnue du grand public, alors que ce célèbre passage de la Bible, où Salomé demande la tête de Jean-Baptiste, a inspiré de nombreuses oeuvres majeures de la peinture et la littérature.  L'Académie de musique ancienne du festival du Périgord noir, a choisi de monter cette saison un oratorio en deux parties, San Giovanni Battista", d'Alessandro Stradella, compositeur italien du XVII siècle.

Lors des répétitions mercredi après midi, avant les concerts du 11 et du 12 août

" Ce compositeur, assez méconnu du grand public a pourtant influencé bon nombre de musiciens de son époque et les compositeurs de la musique baroque qui lui ont succédé, notamment Haendel," précise Inaki Encina Oyon.
Ce jeune chef d'orchestre  basque espagnol assure  depuis cette année, la direction musicale de l'Académie de musique ancienne du Festival du Périgord noir. Il succède à Michel Laplénie. Secondé par Johannes Pramsolher, 1er violon et responsable des cordes Philippe Grisvard, chef de chant, il est entouré d'une petite trentaine de jeunes musiciens et chanteurs professionnels dont certains sont seulement âgées d'une vingtaine d'années. "Nous avo
ns choisi cette oeuvre pour plusieurs raisons. D'un point de vue instrumental, elle est très intéressante, car elle alterne les textures de concertino et concerto grosso. C'est une oeuvre relativement courte, une heure dix, avec  seulement cinq chanteurs. Mais chacun a un rôle intéressant et peut exprimer sa personnalité. Ce qui est intéressant pour ces jeunes chanteurs en formation, c'est que chaque rôle compte dans cette oeuvre d'Alessandro Stradella. Et mon objectif est que chacun retire une expérience supplémentaire de cette Académie. La plupart participe pour la première fois," explique le chef d'orchestre. Parmi ces chanteurs, certains sont déjà de jeunes professionnels reconnus comme le basse Olivier Déjean, ou l'alto Manuela Rovira, ou la soprano Pauline Feraci

 Ce "Giovanni Battista"  demande aux chanteurs des vocalises  virtuoses ou des longues lignes touchantes. La musique est étroitement liée au texte avec un livret dramatique et intense. Ce qui crée une atmosphère d'opéra.  Lors des répétitions qui ont eu lieu hier, en l'abbaye de Saint-Amand de Coly, le public a pu s'en rendre compte avant le premier concert proposé ce soir à 21 heures à l'abbaye. La deuxième représentation aura lieu demain avant un concert prévu à la mi-novembre en région parisienne.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4818
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !