Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Satiradax : le festival des « tarés » de la scène annonce sa 3e édition

04/03/2013 | Avec un budget modeste de 160 000 euros, le festival de la satire de Dax semble néanmoins avoir déjà trouvé son équilibre après seulement deux ans d’existence.

concert des Wampas

Et c’est reparti pour un nouveau volet de ce festival au concept unique en France. Du 17 au 19 mai, c’est une centaine d’artistes de tous bords (humoristes, acteurs, musiciens, réalisateurs et dessinateurs) qui se produira à Dax. Tous, rassemblés comme d’habitude autour du même thème, la satire.

« Je dirais que c’est le festival des plus gonflés ; d’artistes qui n’ont peur de rien, qui disent ce qu’ils pensent mais avec humour et une bonne dose d’autodérision », résume Marc Large, directeur artistique du festival et à l’initiative de Satiradax. Parmi ces artistes « gonflés » on trouvera entre autres Didier Super, David Salles, Jean-Pierre Mocky, la bande à Groland, Les Frères Brothers ou encore Ma Guitare S’appelle Reviens. Tout ce beau monde, mené par Guy Bedos, le nouveau parrain de Satiradax.

L'art "décloisonné"Une programmation éclectique donc, qui est érigée en marque de fabrique du Festival. « J’étais toujours frustré d’assister à un festival cloisonné à un seul type de création artistique, raconte Marc Large. Dans un festival de cinéma on parlait que cinéma avec des gens du cinéma, pareil pour un festival de musique etc. Mais là, les artistes ont pour la première fois la possibilité de rencontrer et d’échanger avec des « confrères » qui font un métier différent du leur. Satiradax c’est ça, un événement qui décloisonne tous les modes d’expression en les regroupant dans un même endroit », précise le directeur artistique.

Un festival « des arts » en somme avec, comme son nom l’indique, cette particularité d’un thème unique. « On sait que cette idée ne plaît pas à tout le monde, que certains ont du mal avec la liberté d’expression en nous trouvant vulgaires, reconnaît Marc Large, mais on n’est là que pour rire et on évite justement la vulgarité. Les gens se prennent trop au sérieux alors que nous, on trouve qu’il n’y a qu’une vie, donc il ne faut pas trop se prendre la tête ».

Satiradax : le « fou » de la mairieDe son côté, la municipalité, elle, a été séduite rapidement, apportant son soutien au projet dès le départ. « Chaque pouvoir a besoin de son fou, relève Stéphane Mauclair, délégué des affaires culturelles à la mairie de Dax. On doit être remis à notre place de temps en temps, c’est sain ». Les Dacquois semblent aussi apprécier. Ils étaient quelque 20 000 à répondre présents lors de la dernière édition. « Dax est quand même une petite ville de province et quand le public d’ici voit des têtes connues venir leur dire du bien de leur territoire, ça les rend fiers, observe M. Mauclair. Et puis avec la gratuité d’accès à la moitié des manifestations, ça permet d’atteindre un public plus large, notamment des personnes pour qui ce n’est pas forcément facile et abordable de pousser la porte d’un théâtre ».       

Avec un budget modeste de 160 000 euros, le festival de la satire de Dax semble néanmoins avoir déjà trouvé son équilibre après seulement deux ans d’existence. « On ne veut pas voir plus grand. Ce n’est pas l’objectif, assure Marc Large. On souhaite garder notre côté convivial et la formule actuelle correspond parfaitement ».

Piotr Czarzasty
Par Piotr Czarzasty

Crédit Photo : Ville de Dax

Partager sur Facebook
Vu par vous
1386
Aimé par vous
4 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !