Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/06/18 : Après dix mois de travaux nécessités par le futur TramBus Tarnos-Biarritz, le pont historique qui enjambe l'Adour à Bayonne sera rouvert ce 2 juillet et festivement inauguré. Passage réalisé une habile quote-part entre voitures-bus, vélos- piétons.

23/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction dans cette zone

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/18 | Basque et gascon au côté du français au Pays basque

    Lire

    Vendredi soir, après d'âpres discussions, la Communauté Pays basque, a voté -par vote électronique- "dans le respect du cadre juridique, la reconnaissance officielle du basque et du gascon comme langues de son territoire au côté du français." Le débat a porté sur la territorialité, la place du gascon par rapport au basque. Avec 59,65% des voix,l'amendement pour supprimer le périmètre géographique initialement prévu entre Basque et Gascon a été adopté.le gascon a évité une frontière linguistique au sein du territoire.

  • 25/06/18 | Le festival Sunny Side à La Rochelle du 25 au 28 juin

    Lire

    Le festival international du film documentaire Sunny Side of the dock prend de nouveau ses quartiers à l'espace Encan de La Rochelle pour quatre jours d'échanges entre professionnels de l'audiovisuel. Avec une nouveauté cette année : la journée du mercredi sera dédiée à l'usage du digital dans les collectivités locales, en particulier en terme de communication touristique. Le grand public pourra quant à lui découvrir les vidéos en réalité augmentée de Pixii. Renseignements : www.docmarkets.com

  • 22/06/18 | La grogne des CCI de Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Réunis ce jeudi en AG à Bordeaux, les quinze présidents des Chambres de Commerce et d'Industrie régionales ont dénoncé la décision du gouvernement de raboter la Taxe pour Frais de Chambre de 100 millions d'euros par an sur les 4 prochaines années. "Fin 2017, plusieurs ministres s’étaient engagés à garantir la stabilité des ressources de 2019 à 2022 après une baisse de 150 millions en 2018. Que valent donc ces engagements, notamment quand le gouvernement refuse de reconnaître la performance des CCI sur les territoires ?" dénoncent-ils, parlant même d'une "casse sociale annoncée". Une réunion de crise est prévue le 5 juillet prochain.

  • 22/06/18 | Gourette: les travaux de la RD918 démarrent lundi

    Lire

    Après une semaine d'études du site de l'effondrement de la RD 918, suite aux intempéries du 12 juin, « les travaux commencent dès lundi », annonce le Département des Pyrénées-Atlantiques. La réalisation d’un remblai en terre armée sur une hauteur de 4 m permettra de rétablir une chaussée de 7 m de large, telle la voirie d’origine et garantissant les conditions de sécurité, pour un coût de 700 000 €. Le chantier devrait durer 4 à 5 semaines (sauf mauvaise météo), permettant d'assurer la 19ème étape du Tour de France. Des travaux de confortement et de drainage du talus amont seront aussi engagés sur le 2nd semestre 2018.

  • 22/06/18 | Viticulture: de nouvelles mesures de soutien

    Lire

    L'INAO, a décidé d'augmenter le niveau du volume complémentaire individuel à 20% maximum du rendement du cahier des charges et de faire évoluer de 30 à 50% le plafond cumulé de réserve sur 3 ans. Une manière de renforcer la résilience des exploitations face aux aléas climatiques et à leur récurrence, en jouant un rôle équivalent à celui d’une assurance récolte. Ainsi, les volumes complémentaires cumulés pourront être revendiqués en appellation d’origine en cas de récolte déficitaire. La structure a aussi donné un avis favorable à la demande d’expérimentation pour les vins liquoreux (Monbazillac, Sauternes et Barsac).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Sur le féminisme et la révolution, une exposition au Frac Aquitaine

13/04/2008 |

hangarg2

« Sans titre (15 jours) » - tel est le vrai intitulé de cette exposition, présentée par les étudiants de l'Ecole des beaux-arts de Bordeaux en collaboration avec des artistes et intervenants professionnels. Différentes formes de création - film, peinture, dossier, performance - se rassemblent pour traiter de la femme, des rôles et préjugés qui lui semblent attribués, et enfin, de la façon dont, elle-même, se positionne par rapport à ces étiquettes.

15 jours - c'est le temps dont avaient besoin les étudiants, divisés en trois groupes de travail, supervisés par des artistes, intervenants extérieurs, afin de mettre en place l'exposition. Mais c'est seulement un an après, que les effets du workshop peuvent être finalement contemplés dans les vastes espaces du Hangar G2 du Bassin à flot no1. Le projet s'inscrit d'ailleurs dans une tradition de l'école, associant chaque année des étudiants de première année à des artistes contemporains confirmés, sur un thème imposé. Cette année on comptera parmi ces personnalités artistiques : Benoît Maire, artiste, Leire Vergara, commissaire d'exposition générale de la Sala Rekalde à Bilbao et Brice Dellsperger, artiste invité par Marie Canet, critique d'art.

Les rues « féminines » de Bordeaux
L'oeuvre qui attire le plus notre attention, la seconde même après être entré, est une grande peinture, occupant l'espace de tout un mur, qui ressemble étrangement à une carte de Bordeaux, mais bien particulière. On dirait une carte des lignes de tram, sauf que ces lignes, ici au nombre de quatres, n'ont rien à voir avec les lignes existantes. Qui plus est, les « arrêts », seuls points de repère sur la carte, sont tous des prénoms de femmes ; chacun peint dans un style différent. « Les prénoms font références aux noms de rues à Bordeaux et leur style graphique à la personnalité de la femme concernée. » explique Mickaël, 22 ans, étudiant en design : « ... les 4 lignes distintes, reliant plusieurs prénoms l'un à l'autre représentent notre parcours dans la ville en quête de ces rues féminines. »

Le féminin entre scientifique et spirituel
Le parcours des étudiants fait d'ailleurs l'objet d'une vidéo, où le spectateur adopte le point de vue d'un piéton se promenant dans les rues de Bordeaux. « C'est l'idée de ces femmes qui se réveillent, en tant que fantômes, et hântent les rufraces qui portent leurs noms. » nous dévoile Leire Vergara. Cette dimension se reflète d'ailleurs à travers quelques 160 dossiers accompagnant l'exposition. Ceux-ci, en dehors des biographies de femmes, ayant donné leurs noms aux rues bordelaises, ainsi que de plusieurs commentaires tirés de forums féministes, contiennent des photos de personnes dont les visages se voient effacés par des taches blanches. « Ceci renvoie à cet éternel conflit entre le spiritualisme et la science où les hommes tentent d'appréhender le monde de la femme avec une approche scientifique, ce qui s'avère souvent infaisable. » remarque l'artiste.

Une variation travestie de Lynch
Le travail de Brice Dellsperger n'a pas du tout vocation de s'inscrire dans un contexte de féminisme et de révolution. Les étudiants se sont ici consacrés à recréer la partie hors cadre d'une scène de Mullholand Drive de David Lynch. « Je leur ai demandé de faire une extension, de travailler sur le contrechamps de la scène et imaginer ce qui pourrait se passer. » explique l'artiste. Ce qui a donné une tentative assez originale de mettre en parallèle un remake de la scène originale avec une version de son contrechamps, diffusées en même temps sur deux murs opposés. On y voit des travestis, défilant un par un devant l'écran, parlant d'une seule et même voix, en contemplant les hommes et femmes de la scène originale, en train de se masturber. « La masturbation est à la base quelque chose de pudique, intime ; mais par l'introduction de ce nouveau cadre, et des nouveaux personnages, je rend cette activité très publique, je l'expose. » explique Brice Dellsperger.

Vidéo-performance
Benoît Maire, de son côté, réalise à partir d'archives, l'actualisation, par répétition, d'une conférence de Jacques Lacan donnée à l'université catholique de Louvain en 1972. Il s'inspire du basculement et d'une perturbation provoquée par l'intervention d'un jeune révolutionnaire qui a ainsi interrompu la conférence. Benoît Maire, à travers une remise en scène en boucle, présentée en vidéo, propose une réédition de l'événement de 1972, s'interrogeant sur l'impact du hasard et du concours de circonstances sur le déroulement des faits. Rendez vous donc jusqu'au 18 avril au Frac Aquitaine pour une rencontre spéciale avec la création contemporaine.

Piotr Czarzasty

Infos pratiques

Frac Aquitaine
Hangar G2, Bassin à flot no1,
Quai Armand-Lalande
33300 Bordeaux
ac@frac-aquitaine.net

Exposition
du lundi au vendredi 10h-18h
le week-end 12/13 avril de 14h à 18h
entrée gratuite

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
1115
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !