Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

  • 22/07/21 | Le Département de la Gironde recrute des médecins

    Lire

    Le Département de la Gironde vient de lancer un appel à recrutement pour compléter l’exercice des médecins par des activités de santé publique au travers de consultations médicales dédiées aux enfants de moins de 6 ans, des actions de prévention et de prise en charge des enfants en danger ou encore des consultations en santé sexuelle. Le Département propose également une mission d’accompagnement santé adultes pour les personnes dont les problématiques de santé peuvent être un frein à l’insertion.

  • 22/07/21 | Les interventions en été pour tapage nocturne explosent en Dordogne

    Lire

    Les gendarmes de la Dordogne sont intervenus 171 fois l'été 2019 pour "tapage nocturne". Ce nombre a augmenté de 59% pendant l'été 2020 avec 272 interventions. Les secteurs du département où se sont concentrés les appels sont le Sarladais avec 33 % des interventions et Périgueux avec 30 %. Pour la gendarmerie de la Dordogne, ce phénomène est dû à un relâchement après le confinement strict du printemps 2020.

  • 21/07/21 | Plus de 60 600 jeunes néo-aquitains bénéficiaires du Plan de relance

    Lire

    Lancé en septembre 2020, l'Etat a fait le point à fin juin du déploiement de son plan de relance (France relance) sur les territoires. En Nouvelle-Aquitaine, sur la question de l'insertion professionnel des jeunes le plan « 1 jeune, 1 solution » a permis de financer ou soutenir, 19 761 primes à l’embauche, 37 978 contrats d’apprentissage et 2874 aides aux contrats de professionnalisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Télévision régionale : France 3 NoA veut séduire la Nouvelle-Aquitaine

13/01/2019 | Lancée le 11 septembre dernier, France 3 NoA est une chaîne de télévision régionale qui émet 24h/24. L'objectif est de mettre en lumière tous les territoires la région.

Laurence Mayerfeld, directrice de France 3 Nouvelle-Aquitaine, est à l'initiative de France 3 NoA, une chaîne qui se veut 100% régionale.

Quatre mois après son lancement, le 11 septembre dernier, NoA, la chaîne régionale de France 3 Nouvelle-Aquitaine, continue de grandir : avec une grille des programmes qui se veut au plus près des Néo-aquitains et qui aborde un grand nombre de thématiques (culture, sports, information, séries, téléfilms). Simple expérience ou laboratoire qui préfigure l’avenir de la télévision régionale ? Plus généralement, comment regarderons-nous la télévision dans les années futures ? Entretien, en compagnie de Joël Aubert, avec Laurence Mayerfeld, directrice de France 3 Nouvelle-Aquitaine et à l’initiative de ce vaste projet. Une chaîne régionale uniquement disponible sur Internet ou via les box des fournisseurs d’accès à Internet.

Les locaux de France 3 NoA sont installés au coeur de France 3 Aquitaine à Bordeaux. Laurence Mayerfeld, directrice de France 3 Nouvelle-Aquitaine nous emmène découvrir la régie, le poumon de la nouvelle chaîne. Située entre plusieurs salles de montage, et la salle de maquillage, au rez-de-chaussée de France 3 Aquitaine, la régie se limite à une petite pièce. « Voici notre régie, vous voyez, il y a des écrans, un ordinateur et c’est à cela que tient NoA. » Elle nous avait avertis… que la visite serait courte, entendons par là que les moyens techniques sont modestes. Au deuxième étage du bâtiment, on trouve le « Lab », l’endroit où les journalistes ou techniciens réalisent et montent directement leur production. 
 
La régie de NoA se situe dans une petite salle. Elle se résume à deux grands écrans et un ordinateur. Elle paraît minimaliste à côté de celle de France 3 Aquitaine
NoA : la petite chaîne qui veut « monter »
Le 11 septembre dernier le lancement de Noa s’est déroulé en direct sur les box Internet, les réseaux sociaux et le site web, avec de grands noms qui sont passés par tous les France 3 de la Nouvelle-Aquitaine (Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes), des personnalités politiques et Delphine Ernotte-Cunci, la présidente de France Télévisions. Et même si, aujourd’hui, son existence est connue sur notre territoire, la plus grande région de France, les téléspectateurs potentiels ont du mal à la trouver. « NoA, c’est à la fois pour les Néo-Aquitains et les autres, ceux qui n’habitent pas forcément dans la région car avec les box et Internet, on peut nous voir de partout », souligne Laurence Mayerfeld. Pour le moment difficile de percevoir un éventuel engouement autour de la chaîne : aucune mesure d’audience n’est communiquée. Il est difficile de créer des habitudes télévisuelles en seulement quatre mois d’existence. 
 
NoA,  « un prénom qui sonne bien ! », selon Laurence Mayerfeld. « NoA, c’est une espèce de transition. Je ne peux pas dire si dans 5 ou 10 ans, elle continuera d’exister. On voit bien, la BBC arrête certaines de ses chaînes  en mode linéaire. Cela va sans doute être le cas à France Télévisions qui risque d’abandonner des chaînes de télévision au profit de plateformes de contenus. NoA, qu’est-ce que c’est d’autre qu’une offre de contenus ordonnée car on met les programmes dans un certain ordre. C’est une vraie chance car elle permet de faire la transition pour nos salariés. » Des salariés qui ont dû, sur le principe du volontariat, s’investir dans ce nouveau projet. « 5 postes ont été ouverts », des techniciens ont suivi des formations pour apprendre à tourner (le plus souvent avec des téléphones portables), à s’exprimer à l’antenne, à interviewer. Ils se sont prêtés au jeu et ont acquis de nouvelles compétences. 
 
Des programmes reflets de notre région
Concernant les programmes, NoA s’organise comme une chaîne de télévision locale et émet 24h/24 avec des programmes régionaux exclusivement. On parle de la Nouvelle-Aquitaine. « L’objectif est de mettre en lumière ces territoires où l’on ne va jamais. » L’une des émissions phares de la chaîne est diffusée en semaine : "Tous les chemins mènent à vous". « Elle n’est pas réalisée par des journalistes, les présentateurs doivent discuter avec les personnes rencontrées, les faire se raconter. » On peut suivre trois directs par jour de différents lieux « emblématiques », de villages de Nouvelle-Aquitaine. Sinon la grille des programmes est assez malléable pour pouvoir diffuser, notamment, des événements culturels ou sportifs. « Je dis toujours que plus on va casser la grille récurrente, mieux je vais me porter. Notre truc, c’est d’être en direct, de partout. Dernièrement, nous avons diffusé le championnat du monde de pelote à Barcelone. Ça a bien marché, on a fait plus de 550 000 vues sur Facebook. On diffuse également le concours hippique des étoiles de Pau, nous allons essayer d’être sur le festival de la BD d’Angoulême », poursuit la directrice de France 3 Nouvelle-Aquitaine. Des conférences régionales peuvent également être mises à l’antenne. « On a également une émission musicale, NoA pop, où on met en avant des groupes régionaux qui enregistrent trois morceaux et font une interview dans nos locaux ». NoA leur donne de la visibilité. 
 
Mais NoA, c’est également de l’information. Les éditions locales de Nouvelle-Aquitaine sont reprises à différentes heures de la journée. Ce lundi 7 janvier, la chaîne régionale a lancé un nouveau rendez-vous d’information, à 21 heures, en semaine. « Un journal de Nouvelle-Aquitaine, tout image, de 10 minutes, composé par des sujets des locales et des sujets des régions », un rendez-vous qui peut se concevoir comme une session de rattrapage pour ceux qui veulent s’informer en mode « régional ». Autre évolution qui devrait voir le jour dans la premier semestre. Un bandeau d’information. « Moins imposant... que celui de BFM, avertit Laurence Mayerfeld. Ce serait un fil d’info régionale qui reprendrait les informations de nos locales et nos bureaux régionaux. Il faut que l’information soit accessible à tous, à tous les moments de la journée. » Un fil d’info qui disparaîtrait sur les fictions, les documentaires et les oeuvres.
 
Ce modèle de chaîne régionale, unique en France (même s’il existe France 3 via Stella qui couvre la Corse, ou 1ère la chaîne d’Outre-mer), est présent dans d’autres pays d’Europe, notamment en Espagne ou en Allemagne. Mais selon la directrice de France 3 Nouvelle-Aquitaine. « NoA sera la seule initiative de ce type. Le mouvement, donné aujourd’hui par les groupes audiovisuels en Europe, ce n’est pas de créer des chaînes mais des plateformes et des offres de contenus ». Elle rappelle que NoA, c’est également une rencontre avec  le président de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset. Une volonté politique. « Nous avons signé un contrat d’objectif et de moyens (COM). La région nous verse 1,086 million d’euros chaque année, ce qui nous permet de produire de nouveaux programmes. Éditorialement, on ne se sent pas menacé en terme d’indépendance. » Le fond de grille de la chaîne vaut au total 45 millions d’euros. 
 
En tout cas, Laurence Mayerfeld définit son objectif de chaîne régionale 24/24. Il sera atteint « si NoA, demain, est le témoin de la façon de phosphorer intellectuellement ce territoire et de représenter les gens qu’on ne voit pas ailleurs. NoA, c’est un petit retour là où on doit être. »
 
Comment voir NoA ? 
Sur le box internet :
Orange 339
SFR 455
Free 326
Bouygues 337
Sur Internet : 
na.france3.fr

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
11205
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !