Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

  • 16/11/18 | « Pas vu, pas protégé, soyez un cycliste éclairé »

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, Grand Poitiers, en partenariat avec la Police Nationale, la préfecture de la Vienne, les villes de Poitiers, Buxerolles, Jaunay-Marigny, l’Atelier du Petit Plateau et Vélocité 86, organise sa 9ème semaine de sensibilisation pour la sécurité des cyclistes. Pour informer et aider les cyclistes à renforcer leur visibilité, des actions sont proposés et des accessoires de sécurité seront offerts.

  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | The Hives : "On a plus de choses en commun que notre sens de la mode"

27/11/2012 | Après le garorock en juin, les Hives reviennent. Le groupe de rock sera à la Médoquine le 30 novembre avec les américains de The Bronx en première partie.

Vigilante Carlstroem, guitariste des Hives au Garorock 2012

Avec six bons albums, dont le petit dernier « Lex Hives », on commence à connaitre la formule magique du groupe suédois. Du rock tendance garage joué tellement vite et bien que ce n'est pas surprenant de les voir sortir un tube de temps en temps. Le groupe avait enflammé la scène du festival Garorock de Marmande en juin dernier avec ce qui était sûrement la meilleur performance de cette nouvelle édition. L'après-midi, ils nous avaient parlé de leur dernier album, de Josh Homme, de terrible chute et de ce qu'il ne faut pas faire pour être un Hives.

A peine arrivés sur le site du festival, les cinq musiciens de The Hives sont conduits sous la tente cosy des conférences de presse. Déjà en uniformes coordonnés (jeans, perfectos en cuir et lunettes de soleil), les suédois s'amusent avec les journalistes malgré la fatigue du voyage.

@qui! - Pouvez-vous nous dire ce que « Lex Hives » veut dire ? Je sais que c'est une loi mais j'aimerai savoir quelle la définition de cette loi.
Pelle Almqvist -
C'est le mode d'emploi de The Hives. C'est un ensemble de règles de ce qu'on peut et ne peut pas faire.

@ - Quelles sont les choses que vous ne pouvez pas faire alors ?
PA -
Jouer le son de batterie de Manchester était un des premiers qui nous est venu à l'esprit. C'était en 1994. [Il imite le son de batterie]. Nous ne pouvions pas utiliser ça puisque c'était assez populaire à ce moment là. Et ne pas porter de rose. Ne pas porter n'importe quel autre couleur que le noir et le blanc en fait. Et pas de mélodie Beatles. C'est principalement en rapport avec la musique comme l'interdiction de mettre de la reverb sur la guitare ou des choses dans le genre. Et éventuellement, toutes ces petites décisions, ces règles et règlements, sont devenus ce qui est assis en face de vous à cet instant.
Dr. Matt Destruction - Basiquement, on se débarrasse de tout ce qui n'est pas bon. Ce qui veut dire que tout ce qu'on produit est forcément génial.

@ - Pouvez-vous nous parler du nouvel album ?
PA -
On en est très fier et nous sommes contents d'avoir un album, enfin. Cela nous a pris pas mal de temps pour le finir. C'est probablement notre meilleur album, je pense. C'était plus amusant de se produire tout seul que je ne le pensais. Moins problématique que ce que j'imaginais. Il s'est avéré que l'on tombait d'accord sur plus de choses que notre garde-robe. Le groupe a finalement plus de choses en commun que son sens de la mode.

@ - A propos du nouvel album, pouvez vous nous parler de votre travail avec Josh Homme ?
PA -
On était à Los Angeles et on avait fini d'enregistrer notre album. On était en train de le mixer. L'album était fini. Ce que vous entendez sur le disque existait déjà. Mais Josh était chez lui sans grand chose à faire d'autre que des tours sur sa moto et on lui avait en quelque sorte emprunté son studio pour faire des enregistrements vocaux de dernière minute. Il s'est dit « si je suis dans le coin, si vous êtes dans le coin, peut-être devrait-on enregistrer quelque chose ? » Donc on a enregistré deux chansons, très rapidement.

@ - Voudriez vous faire un album entier avec lui ?
PA -
Peut-être. On ne fait pas tant d'albums que ça. Ça pourrait être cool.
Vigilante Carlstroem - Il y a des tonnes de gens avec qui on voudrait bosser mais on est très lent pour faire sonner les chansons justes. On devrait faire plein d'albums. Si nous le pouvions, on atteindrait la centaine. Produits par Josh Homme ou David Bowie. Ou peut-être Justice. Nous n'avons juste pas assez de chansons.

@ - Pourriez vous produire d'autres groupes ?
PA -
Chris a produit un groupe qui s'appelle Alex Carole & The Crush qui a écrit le morceau High School Shuffle que nous avons enregistré avec Josh. Ils sont de chez nous. C'est un groupe vraiment cool. Moi et Nicholaus, on produit un groupe de rock qui chante en suédois. Nous avons tous plus ou moins enregistré d'autres groupes. Mais je crois qu'on passe trop de temps à être les Hives pour produire correctement. Cela prend beaucoup de temps. Quand quelqu'un fait un album c'est toute une histoire. Tu dois vraiment te comporter comme si quelqu'un te tendait un bébé, tu dois t'en occuper et l'éduquer correctement. Ça paraîtrait bizarre de le faire uniquement avec ta main gauche. On passe la plupart de notre temps avec les Hives. Il ne reste pas beaucoup de temps, malheureusement.

@ - Vous vous êtes blessé l'été dernier pendant un concert ?
PA -
J'ai grimpé très très haut jusqu'aux lumières et j'allais sauter en bas sur la scène quand je me suis pris dans un câble et je suis tombé d'à peu près quatre mètres. J'ai atterri sur la tête et je me suis évanoui. Je me suis réveillé, j'ai fini le concert - on en était au quatrième morceau - et un docteur m'a dit que je devais aller à l'hôpital. Là bas, ils m'ont dit que je ne pouvais pas voyager pendant deux jours. Ce qui nous a fait rater le dernier concert de l'été. On était impatient, on avait loué un jet privé pour l'occasion. C'était triste de devoir le renvoyer.

The Hives + The Bronx
Le vendredi 30 novembre à 19h30
La Médoquine - Bordeaux (33)
Prix : 33 euros

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Isabelle Guillot

Partager sur Facebook
Vu par vous
1076
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !