17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | The Hives : "On a plus de choses en commun que notre sens de la mode"

27/11/2012 | Après le garorock en juin, les Hives reviennent. Le groupe de rock sera à la Médoquine le 30 novembre avec les américains de The Bronx en première partie.

Vigilante Carlstroem, guitariste des Hives au Garorock 2012

Avec six bons albums, dont le petit dernier « Lex Hives », on commence à connaitre la formule magique du groupe suédois. Du rock tendance garage joué tellement vite et bien que ce n'est pas surprenant de les voir sortir un tube de temps en temps. Le groupe avait enflammé la scène du festival Garorock de Marmande en juin dernier avec ce qui était sûrement la meilleur performance de cette nouvelle édition. L'après-midi, ils nous avaient parlé de leur dernier album, de Josh Homme, de terrible chute et de ce qu'il ne faut pas faire pour être un Hives.

A peine arrivés sur le site du festival, les cinq musiciens de The Hives sont conduits sous la tente cosy des conférences de presse. Déjà en uniformes coordonnés (jeans, perfectos en cuir et lunettes de soleil), les suédois s'amusent avec les journalistes malgré la fatigue du voyage.

@qui! - Pouvez-vous nous dire ce que « Lex Hives » veut dire ? Je sais que c'est une loi mais j'aimerai savoir quelle la définition de cette loi.
Pelle Almqvist -
C'est le mode d'emploi de The Hives. C'est un ensemble de règles de ce qu'on peut et ne peut pas faire.

@ - Quelles sont les choses que vous ne pouvez pas faire alors ?
PA -
Jouer le son de batterie de Manchester était un des premiers qui nous est venu à l'esprit. C'était en 1994. [Il imite le son de batterie]. Nous ne pouvions pas utiliser ça puisque c'était assez populaire à ce moment là. Et ne pas porter de rose. Ne pas porter n'importe quel autre couleur que le noir et le blanc en fait. Et pas de mélodie Beatles. C'est principalement en rapport avec la musique comme l'interdiction de mettre de la reverb sur la guitare ou des choses dans le genre. Et éventuellement, toutes ces petites décisions, ces règles et règlements, sont devenus ce qui est assis en face de vous à cet instant.
Dr. Matt Destruction - Basiquement, on se débarrasse de tout ce qui n'est pas bon. Ce qui veut dire que tout ce qu'on produit est forcément génial.

@ - Pouvez-vous nous parler du nouvel album ?
PA -
On en est très fier et nous sommes contents d'avoir un album, enfin. Cela nous a pris pas mal de temps pour le finir. C'est probablement notre meilleur album, je pense. C'était plus amusant de se produire tout seul que je ne le pensais. Moins problématique que ce que j'imaginais. Il s'est avéré que l'on tombait d'accord sur plus de choses que notre garde-robe. Le groupe a finalement plus de choses en commun que son sens de la mode.

@ - A propos du nouvel album, pouvez vous nous parler de votre travail avec Josh Homme ?
PA -
On était à Los Angeles et on avait fini d'enregistrer notre album. On était en train de le mixer. L'album était fini. Ce que vous entendez sur le disque existait déjà. Mais Josh était chez lui sans grand chose à faire d'autre que des tours sur sa moto et on lui avait en quelque sorte emprunté son studio pour faire des enregistrements vocaux de dernière minute. Il s'est dit « si je suis dans le coin, si vous êtes dans le coin, peut-être devrait-on enregistrer quelque chose ? » Donc on a enregistré deux chansons, très rapidement.

@ - Voudriez vous faire un album entier avec lui ?
PA -
Peut-être. On ne fait pas tant d'albums que ça. Ça pourrait être cool.
Vigilante Carlstroem - Il y a des tonnes de gens avec qui on voudrait bosser mais on est très lent pour faire sonner les chansons justes. On devrait faire plein d'albums. Si nous le pouvions, on atteindrait la centaine. Produits par Josh Homme ou David Bowie. Ou peut-être Justice. Nous n'avons juste pas assez de chansons.

@ - Pourriez vous produire d'autres groupes ?
PA -
Chris a produit un groupe qui s'appelle Alex Carole & The Crush qui a écrit le morceau High School Shuffle que nous avons enregistré avec Josh. Ils sont de chez nous. C'est un groupe vraiment cool. Moi et Nicholaus, on produit un groupe de rock qui chante en suédois. Nous avons tous plus ou moins enregistré d'autres groupes. Mais je crois qu'on passe trop de temps à être les Hives pour produire correctement. Cela prend beaucoup de temps. Quand quelqu'un fait un album c'est toute une histoire. Tu dois vraiment te comporter comme si quelqu'un te tendait un bébé, tu dois t'en occuper et l'éduquer correctement. Ça paraîtrait bizarre de le faire uniquement avec ta main gauche. On passe la plupart de notre temps avec les Hives. Il ne reste pas beaucoup de temps, malheureusement.

@ - Vous vous êtes blessé l'été dernier pendant un concert ?
PA -
J'ai grimpé très très haut jusqu'aux lumières et j'allais sauter en bas sur la scène quand je me suis pris dans un câble et je suis tombé d'à peu près quatre mètres. J'ai atterri sur la tête et je me suis évanoui. Je me suis réveillé, j'ai fini le concert - on en était au quatrième morceau - et un docteur m'a dit que je devais aller à l'hôpital. Là bas, ils m'ont dit que je ne pouvais pas voyager pendant deux jours. Ce qui nous a fait rater le dernier concert de l'été. On était impatient, on avait loué un jet privé pour l'occasion. C'était triste de devoir le renvoyer.

The Hives + The Bronx
Le vendredi 30 novembre à 19h30
La Médoquine - Bordeaux (33)
Prix : 33 euros

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Isabelle Guillot

Partager sur Facebook
Vu par vous
839
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !