Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

  • 19/10/18 | Hot Vienne et son colloque international

    Lire

    Dans le cadre de la saison culturelle Hot Vienne, Limoges se la joue jazz. Passionnés du jazz de renom se retrouveront lors du colloque international dédié au jazz du 22 au 24 octobre à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges. Durant ces 3 jours, les 25 intervenants se succéderont pour s’exprimer sur les figures emblématiques du genre autour de thèmes l’écriture du jazz ou son histoire à Limoges. Entrée libre et gratuite.

  • 18/10/18 | Floirac : budgets participatifs n°2

    Lire

    A Floirac dans le cadre de la 2ème édition des budgets participatif, 160 000 € ont été réservés par le conseil municipal pour financer ces actions proposé par les habitants, dont 60 000 € pour des projets visant à améliorer le cadre de vie en milieu scolaire. 45 projets ont été déposés: 35 pour la ville, 10 pour les écoles. Le vote est désormais ouverts aux habitants jusqu'au 29 octobre, pour l'élection de 4 projets de ville et 3 projets d'écoles. Les 45 projets déposés sont présentés sur internet et à la M.270, où une urne est disposition pour le vote qui peut aussi se faire sur internet.

  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Théâtre Dromesko: un mauvais rêve au TnBA

21/10/2009 |

Arretez le monde

Dernière semaine pour la nouvelle production du Théâtre Dromesko, Arrêtez le monde, je voudrais descendre. Ayant élu domicile Square Dom Bedos, la baraque foraine déploie son architecture imposante tel un appel à la rêverie et au fantasme. Un monde clos prêt à révéler ses secrets aux passants impatients de jeter un oeil à la mécanique du songe. Adeptes du théâtre de l'inattendu, Igor et Lily ont imaginé cette fois un manège bien rond où le fantastique et le surréel seraient de mise. Mais un surréalisme malheureusement contrit et inexploité faisant basculer cette oeuvre dans l'espace gris et triste d'une rencontre manquée.

On aurait aimé ressortir la mine réjouie, le regard empli d'une lueur maligne. Arrêtez le monde, je voudrais descendre, ce titre valait pourtant de l'or! Une invitation à la fantasmagorie emmenée par une troupe de saltimbanques et sa très chère ménagerie... poule, cochon, chèvre, poisson, pélican tous unis pour faire vivre le spectaculaire! Il y avait même un peu de magie dans l'air lorsque les premiers tours de l'incroyable machine à remonter les scènes révélait ses quelques atours: une mécanique implacable autorisant les scénographies les plus inventives. Car, sous le toit de cette baraque en bois se cachait en réalité une cloche gigantesque, s'ouvrant en de multiples pans et tournoyant sur elle-même, permettant de faire valser comédiens et décors. Une farandole de décors, une débauche de moyens, un amas de situations... dont le fil décousu annihilait rapidement tout espoir de poésie, celle-là tant espérée dans un univers aussi esthétisé. Eparpillé en de multiples scénettes n'ayant que très peu de liens entre elles et mal introduites par des transitions souvent grotesques, le monde des Dromesko tournait bien-sûr mais à sa vitesse, incompréhensible. Les personnages se succèdant les uns aux autres, offraient des moment autant décalés qu'insaisissables. Et si la référence au surréalisme pouvait suffire à justifier le parti pris, le mélange des genres était tel qu'il ne permettait pas de pénétrer l'univers Dromesko. Ici les deux protagonistes assurant les changements de plateau discutaient de la protaste, tandis que plus tard un musicien en culotte et ailes dans le dos (terrible vision de Cupidon) accompagnait deux danseurs dans un lit géant, suivis de près par une scène de préparation de mariage et la vision d'un hôpital d'animaux. Si les rêves humains sont souvent illogiques et obscurs, les rares moments d'émotion et d'étrangeté présents étaient irrémédiablement tournés en dérision. Quel dommage que la troupe n'ait su trouver le ton juste et pousser à l'extrême certaines scènes pourtantséduisantes, telles cette salle de bain très bien reconstituée ou ce carnaval des animaux, mélange de bizzarerie et de beauté plastique.Une chasse d'eau se casse tournant à la blague cocasse et le spectateur est replongé dans la dure réalité: celle d'être assis sur un banc en bois, au sein d'une baraque où des images défilent sans jamais passer la frontière de l'imaginaire. Loin d'être suspendu, le monde continue de tourner, parfois durant de très longues minutes au cours desquelles on aurait préféré que la dégustation finale intervienne beaucoup plus tôt!

Hélène Fiszpan

Arrêtez le monde, je voudrais descendre du Théâtre Dromesko au TnBA jusqu'au 24 octobre.
Renseignements au 05 56 33 36 80 ou www.tnba.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
692
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !