Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/18 : L'Hermione est arrivé hier à Pasaia, au pays basque espagnol, où elle restera jusqu'au 27 mai.

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | TnBA : humour et politique inaugurent 2011

10/01/2011 |

Du goudron et des plumes

Après une fin d'année enthousiasmante avec les spectacles de Jean-Claude Gallotta et Mathurin Bolze, le TnBA poursuit le chemin qu'il s'est tracé en donnant voix à la création contemporaine vivifiante. C'est avec deux spectacles événements qu'il entame ses bonnes résolutions, aux côtés de Sylvain Creuzevault et du collectif d'ores et déjà pour "Notre terreur", une pièce sur les derniers mois de Robespierre qui questionne l'actualité des idéaux révolutionnaires. Et des deux comparses suisses Zimmerman et de Perrot avec leur dernier opus burlesque Oper Opis, un dérèglement en bonne et due forme en compagnie de danseurs et acrobates, au son des désormais célèbres platines de De Perrot. Musique, humour et politique marqueront ces deux rendez-vous théâtraux qui devraient être de bonne augure pour la fin de saison.

Politique, humour et musique !
Notre terreur, fait allusion à la Terreur (1793-1794), période trouble de l'Histoire française et au sentiment ambivalent : être terrorisé ou terroriser. Trente ans après la chute du mur de Berlin et l'accomplissement du libéralisme, le collectif d'ores et déjà s'intéresse au petit Robespierre présent en chacun de nous, aux idéaux révolutionnaires, aux notions de liberté et d'égalité. Les Révolutionnaires de 1794 sont les militants d'aujourd'hui, à la langue bien pendue. La parole fuse, drôle et dangereuse, elle questionne et débat : que sont devenues les révolutions populaires ? Quelques mois avant la mort de Robespierre et son éxecution, ils sont tous là: Saint-Just, Barère, Collot d'Herbois ... équivalents historiques de nos engagés fievreux qui usent de l'art théâtral comme arme réflexive. Moins sanglant mais tout aussi politique, moins bavard mais tout aussi éloquent, le duo de trublion Zimmerman et de Perrot remet le couvert avec une création made in Switzerland comme eux seuls en ont le pouvoir. Mélange de cirque, danse, theâtre et musique, ils contredisent les lois de la gravité et du silence en une pièce explosive et frénétique. Après Gaff Aff en 2009 et Chouf ouchoufen 2010, Oper Opis (traduisez "quelqu'un quelque chose") invite sur le plateau à bascule des danseurs, acrobates et contorsionnistes pour sculpter une variation burlesque sur le déséquilibre. Drôle et virtuose. 

Gallotta et Bolze: retour sur deux partitions modernes et jubilatoires
L'homme à la tête de chouxMieux vaux tard que jamais pour évoquer à nouveau les deux spectacles programmés fin 2010 au TnBA : la chorégraphie événement de Jean-Claude Gallotta et la création moins attendue mais toute aussi impressionnante de Mathurin Bolze. Emotion d'abord avec l'hommage au grand absent Alain Bashung, inteprète d'une nouvelle épopée Melody Nelson, qui décédé prématurémment n'aura pu être sur scène aux côtés des quinze danseurs de L'homme à tête de chou. Disparu, sa présence n'en est que plus forte, marquée par une chaise vide au centre de la scène et sa voix qui résonne. La danse raconte l'histoire imaginée par Gainsbourg, blue jeans et costards noirs à l'appui. Des élans plein de vie aux allusions sexuelles, leurs deux univers s'entremêlent dans cette danse dont Gallotta a le secret:  chorégraphies chorales, solos, duos ou trios, il s'agira de danser, danser, encore danser. Défier le temps pour combler le vide. Inventer des mouvements continus, libérateurs et jubilatoires qui collent à la peau et ondulent en une transe sexuelle et rock. Moins subversive mais techniquement bluffante la partition composée par Mathurin Bolze n'a rien à envier à ses contemporains. Dans une esthétique façon photographie viellie, quatre circassiens évoluent en milieu hostile, sur un radeau instable qui met à rude épreuve leur stabilité. Plus félins qu'hommes, il leur en faudra plus pour perdre pied, se faisant légers comme des plumes ou lourds comme du goudron pour esquiver les chutes. Habiles dans un espace restreint, souples à l'infini, les corps repoussent les limites de la verticalité et de l'horizontalité. Les perspectives ne sont plus, le chaos guette, il est temps pour eux de disparaître. Hypnothique et hors du temps, Du goudron et des plumes oscille entre poésie et technique, esthétisme et naturel, repoussant une fois de plus les limites du cirque vers des territoires complexes, poreux et sensibles. 

Photos : Christophe Raynaud de Lage, Guy Delahaye.

Hélène Fiszpan

Notre terreur, Sylvain Creuzevault, au TnBA jusqu'au 11 janvier, 05 56 33 36 80
Oper Opis, Zimmerman et de Perrot, au TnBA du 11 au 15 janvier,  05 56 33 36 80
L'homme à tête de chou, Jean-Claude Gallota, www.gallotta-danse.com
Du goudron et des plumes, Mathurin Bolze, www.compagnie-mpta.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !