Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | TnBA: Un mois d'avril placé sous le signe de l'engagement physique

03/04/2008 |

Le roi Lear - Photo Brigitte Enguerand

À première vue on ne trouve pas de filiation directe entre les invités de ce mois d'avril, si ce n'est une volonté farouche de sortir des conventions scéniques pour donner à voir un théâtre ou une danse pétris de liberté et pleinement dédiés à la présence physique des interprètes. De la danse enivrante de Catarina Sagna en passant par le « Roi Lear » de Jean-François Sivadier ou l'intrigante facétie de Stefan Kaegi, on peut s'attendre à quelques surprises énergisantes et quelques visions cruellement ironiques du monde qui nous entoure.

Un effet miroir pour le moins décapant lorsqu’il s’agit pour ces metteurs en scène et chorégraphes de jauger de la folie des hommes, de la lente dégradation des corps, ou bien encore de notre chère Europe libérale.

Deux personnalités atypiques pour deux expériences inédites

Basso Ostantino - Photo ablainL’une est italienne, l’autre est suisse. L’une fait de la danse, l’autre du théâtre documentaire. Tous deux sont prolifiques, brillants et totalement atypiques dans le paysage culturel qu’ils occupent. Pour Catarina Sagna, la danse est avant tout une histoire de famille. Fille d’Anna Sagna et sœur de Carlotta Sagna, elle entame sa carrière en Italie à leurs côtés. Après un passage dans la compagnie de Carolyn Carlson, elle développe son propre travail et tente de déchiffrer à chacune de ses créations les tenants et aboutissants de la danse en décortiquant les aléas des corps. « Basso Ostinato », sa dernière création, est considérée comme sa pièce majeure. Mêlant à sa danse des scènes nourries d’ironie, elle chorégraphie 3 amis en train de terminer un repas copieux bien arrosé. Entre trivialité et farce cruelle, elleillustre de cette dérision qui lui est propre, l’image du corps humain soumis à sa lente mais irrémédiable dégradation, à travers une mécanique de la danse implacable et fluide.
On connaissait Stefan Kaegi par le biais de la maquette, aujourd’hui on le retrouve dans une installation théâtrale grandeur nature : « Cargo Sofia-Bordeaux ». Après nous avoir convié en décembre dernier à son expérience miniature du train, il propose cette fois encore de rencontrer des « spécialistes de la vie quotidienne» en embarquant à bord d’un véritable camion. Aux côtés de deux routiers bulgares, le spectateur s’engage pour un périple partant de Sofia et jalonné d’étapes bordelaises, au cours duquel la réalité autoroutière et commerciale se mêle à la fiction pour dénoncer une Europe libérale quelque peu envahissante. Claustrophobes et malades en transport s’abstenir !

Folie et écriture : deux thématiques inexorablement liées


Cargo drivers snowAprès avoir créé l’événement l’année passée dans la cour d’honneur du Palais des Papes à Avignon, Jean-François Sivadier déplace son « Roi Lear » et ses troupes à Bordeaux, salle Antoine Vitez. Venus nombreux défendre le blason de leurs armoiries respectives, les comédiens interpréteront avec fracas et conviction cette pièce de la folie meurtrière et de la guerre de pouvoir fratricide, aux multiples intrigues et personnages. Crimes, sang, vengeance, fureur, trahison, tous ces thèmes symptomatiques de l’écriture shakespearienne seront présents au fil des pages et il faudra 3H45 au metteur en scène pour explorer entièrement ce texte fleuve. Un véritable défi physique pour les comédiens qui auront la charge d’interpréter « des blocs d’instincts en fusion », en se jetant à corps perdus dans leur rôle jusqu’à l’ultime cataclysme. Si la durée peut effrayer, le succès de la pièce semble reposer sur l’énergie collective déployée et le grain de comédie qui parcourt la mise en scène de bout en bout.
En réponse à la folie du « Roi Lear » datant du XVIIe siècle, celle décrite dans la pièce d’Antonio Tarantino est toute contemporaine. S’appuyant surles relations entre un infirmier et son patient schizophrène, l’auteur italien, récemment primé pour ses œuvres, développe une écriture singulièrement syncopée, alternant moments itératifs et obsessionnels avec une prose rageuse et puissante. Loin des poncifs en la matière, il transcende le thème de la maladie psychique pour livrer un texte qui puise sa force de sa matière même et des visages qui l’incarnent. Servi par des comédiens férus de l’auteur, ils nous convoquent à une expérience linguistique à la frontière du free jazz et du surréalisme poétique. Une plume supplémentaire à découvrir…

Photo : Brigitte Enguerand, A. Blain

Hélène Fiszpan
Renseignements et locations au TnBa par téléphone au O5 56 33 36 80 ou sur www.tnba.org
Basso Ostinato de Catarina Sagna au Cuvier de Feydeau le 4 avril 2008
Cargo Sofia-Bordeaux, mise en scène Stefan Kaegi au TnBA, du 8 au 17 avril
Le Roil Lear, mise en scène Jean-François Sivadier au TnBA, du 9 au 11 avril
Passion selon Jean, mise en scène Jean-Yves Ruf au YnBa, du 15 au 17 avril



Partager sur Facebook
Vu par vous
530
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !