Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Trois questions à Damien Guillon, contre-ténor et invité remarquable du Festival du Périgord Noir.

13/08/2013 | Après avoir mené une Masterclass de deux jours à Saint-Amand de Coly, Damien Guillon donnera un concert ce 14 août sur le thème "Naples profane, Naples sacrée".

Damien Guillon, invité remarquable du Festival du Périgord Noir.

Contre-ténor d'exception, Damien Guillon a animé une Masterclass ces 12 et 13 août dans le Vieil Hôpital de Saint-Amand de Coly, autour du répertoire pour voix solistes des XVIIe et XVIIIe siècles, avec un accompagnement au clavecin de Benoit Babel. Entre deux cours donnés d'une main douce et inspirée, le regard attentif et focalisé sur ses élèves de différentes nationalités mais à l'excellent niveau, il s'est confié à Aqui.fr sur sa façon d'aborder ces séances en comité réduit, son choix de répertoire pour son propre concert du 14 août et son appréciation du Festival du Périgord Noir.

@qui! – Comment avez-vous abordé la Masterclass que vous avez animé dans le cadre de ce Festival du Périgord Noir ?
Damien Guillon – La Masterclass s'inscrit dans le prolongement de l'Académie de Musique Ancienne du festival, qui a eu lieu juste avant avec Michel Laplénie. Ils ont travaillé à ce moment-là sur Marc-Antoine Charpentier, et l'idée était que je vienne pour proposer aux chanteurs qui ont suivi cette Académie d'avoir deux jours de cours avec moi sur d'autres répertoires, du répertoire baroque mais pas uniquement sur de la musique française (ce qu'ils ont fait la semaine dernière), avec cette fois de la musique allemande, de la musique italienne etc. Le but étant d'apporter des pièces solistes, pour pouvoir travailler dessus avec moi.
La Masterclass se fait donc vraiment dans le prolongement de l'Académie. Je ne connaissais pas ces chanteurs avant, c'est la première fois que je les rencontre. Les cours que je donne sont en format cours particuliers, comme les cours de chant habituels pour chanteurs solistes. J'essaye de travailler avec eux à la fois sur l'interprétation musicale, le rapport au texte, le rapport au style de l'époque et puis aussi, à partir de la musique, de faire un petit travail technique.

@!– Vous allez également vous produire ce 14 août à l'église d'Auriac : êtes-vous à l'origine du thème de ce concert, "Naples profane, Naples sacré" ?
D. G.  – Ce concert se fait surtout autour d'un compositeur phare de cette époque, c'est-à-dire du XVIIIe un peu tardif. Le compositeur en question, napolitain, est Nicola Porpora, que l'on connaît un peu moins aujourd'hui mais que l'on commence à redécouvrir, alors qu'il était un compositeur très connu à son époque : il était professeur de chant, très célèbre notamment pour certains de ses élèves puisqu'il a eu deux castrats très connus comme élèves, Farinelli et Carestini, deux grandes stars du monde lyrique de l'époque. Porpora était chanteur, donnait des cours de chant, était très réputé pour cela et était aussi un compositeur prolifique : il a écrit beaucoup de musiques et d'opéras. Le programme que je vais faire demain, sont des cantates profanes, écrites un peu sur le même principe que les airs d'opéra, des œuvres à part entière, de chambre. Elles servaient probablement, un peu comme les cantates d'Haendel, d'exercices, de préparation pour les opéras ; des éléments donc pédagogiques et des œuvres ainsi pleines de difficultés techniques, dans un ensemble assez virtuose.
L'autre compositeur [mis en avant durant ce concert] est encore moins connu : il s'agit de Leonardo Leo, qui est exactement de la même époque que Porpora et qui a écrit des leçons de ténèbres pour plusieurs voix, sopranos et altos. C'est une musique qu'on ne joue jamais, qui est assez théâtrale, notamment avec ce sujet.
J'ai voulu associer ces deux compositeurs, avec en plus quelques pièces instrumentales de l'époque, comme Vivaldi et Scarlatti. L'idée était de mêler ces musiques, et montrer qu'il y a très peu de différences entre l'écriture de la musique profane et l'écriture de la musique sacrée.

@! – Vous allez ou avez sûrement assisté à d'autres concerts du Festival du Périgord Noir ?
D. G.  – Malheureusement, je ne reste pas longtemps, mais je vais aller écouter ce soir [13 août] le concert de Jérôme Hantaï et de Maude Gratton, à l'église de Fanlac. Ce sera cependant le seul que je pourrais voir, étant donné que je repars le soir de mon concert du 14 août ; donc je ne raterai pas le concert de ce soir.

Concert de Damien Guillon le 14 août à l'Eglise d'Auriac à 18h.
Autres concerts à venir du Festival du Périgord Noir.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : B.de Diesbach - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1935
Aimé par vous
100 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !