Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Trois questions à Damien Guillon, contre-ténor et invité remarquable du Festival du Périgord Noir.

13/08/2013 | Après avoir mené une Masterclass de deux jours à Saint-Amand de Coly, Damien Guillon donnera un concert ce 14 août sur le thème "Naples profane, Naples sacrée".

Damien Guillon, invité remarquable du Festival du Périgord Noir.

Contre-ténor d'exception, Damien Guillon a animé une Masterclass ces 12 et 13 août dans le Vieil Hôpital de Saint-Amand de Coly, autour du répertoire pour voix solistes des XVIIe et XVIIIe siècles, avec un accompagnement au clavecin de Benoit Babel. Entre deux cours donnés d'une main douce et inspirée, le regard attentif et focalisé sur ses élèves de différentes nationalités mais à l'excellent niveau, il s'est confié à Aqui.fr sur sa façon d'aborder ces séances en comité réduit, son choix de répertoire pour son propre concert du 14 août et son appréciation du Festival du Périgord Noir.

@qui! – Comment avez-vous abordé la Masterclass que vous avez animé dans le cadre de ce Festival du Périgord Noir ?
Damien Guillon – La Masterclass s'inscrit dans le prolongement de l'Académie de Musique Ancienne du festival, qui a eu lieu juste avant avec Michel Laplénie. Ils ont travaillé à ce moment-là sur Marc-Antoine Charpentier, et l'idée était que je vienne pour proposer aux chanteurs qui ont suivi cette Académie d'avoir deux jours de cours avec moi sur d'autres répertoires, du répertoire baroque mais pas uniquement sur de la musique française (ce qu'ils ont fait la semaine dernière), avec cette fois de la musique allemande, de la musique italienne etc. Le but étant d'apporter des pièces solistes, pour pouvoir travailler dessus avec moi.
La Masterclass se fait donc vraiment dans le prolongement de l'Académie. Je ne connaissais pas ces chanteurs avant, c'est la première fois que je les rencontre. Les cours que je donne sont en format cours particuliers, comme les cours de chant habituels pour chanteurs solistes. J'essaye de travailler avec eux à la fois sur l'interprétation musicale, le rapport au texte, le rapport au style de l'époque et puis aussi, à partir de la musique, de faire un petit travail technique.

@!– Vous allez également vous produire ce 14 août à l'église d'Auriac : êtes-vous à l'origine du thème de ce concert, "Naples profane, Naples sacré" ?
D. G.  – Ce concert se fait surtout autour d'un compositeur phare de cette époque, c'est-à-dire du XVIIIe un peu tardif. Le compositeur en question, napolitain, est Nicola Porpora, que l'on connaît un peu moins aujourd'hui mais que l'on commence à redécouvrir, alors qu'il était un compositeur très connu à son époque : il était professeur de chant, très célèbre notamment pour certains de ses élèves puisqu'il a eu deux castrats très connus comme élèves, Farinelli et Carestini, deux grandes stars du monde lyrique de l'époque. Porpora était chanteur, donnait des cours de chant, était très réputé pour cela et était aussi un compositeur prolifique : il a écrit beaucoup de musiques et d'opéras. Le programme que je vais faire demain, sont des cantates profanes, écrites un peu sur le même principe que les airs d'opéra, des œuvres à part entière, de chambre. Elles servaient probablement, un peu comme les cantates d'Haendel, d'exercices, de préparation pour les opéras ; des éléments donc pédagogiques et des œuvres ainsi pleines de difficultés techniques, dans un ensemble assez virtuose.
L'autre compositeur [mis en avant durant ce concert] est encore moins connu : il s'agit de Leonardo Leo, qui est exactement de la même époque que Porpora et qui a écrit des leçons de ténèbres pour plusieurs voix, sopranos et altos. C'est une musique qu'on ne joue jamais, qui est assez théâtrale, notamment avec ce sujet.
J'ai voulu associer ces deux compositeurs, avec en plus quelques pièces instrumentales de l'époque, comme Vivaldi et Scarlatti. L'idée était de mêler ces musiques, et montrer qu'il y a très peu de différences entre l'écriture de la musique profane et l'écriture de la musique sacrée.

@! – Vous allez ou avez sûrement assisté à d'autres concerts du Festival du Périgord Noir ?
D. G.  – Malheureusement, je ne reste pas longtemps, mais je vais aller écouter ce soir [13 août] le concert de Jérôme Hantaï et de Maude Gratton, à l'église de Fanlac. Ce sera cependant le seul que je pourrais voir, étant donné que je repars le soir de mon concert du 14 août ; donc je ne raterai pas le concert de ce soir.

Concert de Damien Guillon le 14 août à l'Eglise d'Auriac à 18h.
Autres concerts à venir du Festival du Périgord Noir.

Laura Jarry
Par Laura Jarry

Crédit Photo : B.de Diesbach - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1587
Aimé par vous
100 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !