Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Trois questions à ... Marc Large, directeur artistique de Satiradax

19/06/2012 | Satiradax se tiendra du 21 au 24 juin dans la cité thermale landaise. Marc Large, son directeur artistique nous livre le mode d'emploi de cette deuxième édition.

Marc Large a créé un festival à son image : cinglant et étonnant

C’est ce que l’on appelle un départ sur les chapeaux de roues. Après seulement une édition (et quelle édition !), le bien nommé festival Satiradax fait son grand retour dans la cité thermale. Cure caustique et moments hystériques en perspective, cette deuxième édition affiche une programmation dense, navigant entre humour, musique, happenings et même « grand n’importe quoi » à l’image de la nuit du samedi 22 juin concoctée par Rémi Gaillard. Marc Large, directeur artistique de ce rendez-vous de la satire, répond aux questions d’Aqui.

@qui! - Deuxième édition de Satiradax et déjà un gros succès : comment expliquez-vous cela ?
Marc Large - Je pense que ce festival a remporté un gros succès dès sa première édition grâce à son originalité. Il est unique, dans le sens où jusque là aucun festival ne décloisonnait tous les modes d'expression d'une seule et même discipline. Quand j'ai commencé à imaginé quelque chose qui tournerait autour de la satire, il m'a paru évident qu'il fallait aller plus loin que mon propre métier : dessinateur de presse. Alors j'ai pensé au cinéma, à des concerts, des spectacles et one man shows, expos, dédicaces, conférences, théâtre de rue, etc... La satire s'exprime dans tous les arts. Certains journaux pour lesquels je travaille, et en particulier grâce à Siné (Siné Hebdo puis Siné Mensuel), rassemblent différents artistes : des écrivains, dessinateurs, humoristes, réalisateurs, acteurs... C'est certainement ce qui m'a donné envie de les rassembler dans une même fête. La première édition de Satiradax a ainsi rassemblé près de 10 000 festivaliers sur 4 jours qui ont pu festoyer avec des humoristes comme Christophe Alévêque, Didier Porte ou l'équipe de Groland, des chanteurs et groupes tels que Didier Super, GiedRé, les Wampas, des auteurs, dont l'entarteur Noël Godin, mais aussi des acteurs et réalisateurs pour la projection d'une dizaine de films, et de nombreux dessinateurs de presse. Même pour les invités, cette ambiance est unique.

@! - Quels sont les temps fort de cette deuxième édition ?
M. L. - Difficile à dire... J'ai voulu qu'il n'y ait aucun temps mort et que la programmation ne vive pas de baisse de régime pendant 4 jours. Il y en a un peu pour tous les goûts. Mais ce qui me semble le plus attendu est la rencontre privilégiée avec les têtes d'affiches : Daniel Prévost, Edouard Baer, Fabrice Eboué, Zebda, David Salles (Bref), Anémone, FX Demaison, Sophia Aram, Rémi Gaillard, Groland... Pas mal de nostalgiques de l'époque punk, des Béruriers noirs, attendent les concerts du jeudi et vendredi, avec : les Producteurs de Porc (groupe officiel de Groland), Brassen's not dead, Parabellum, les Ramoneurs de Menhirs. On fêtera aussi le retour de Zebda aux côtés de leurs petits frères HK et les Saltimbanks. Tandis que nous vivrons avec regret le dernier concert de Marcel et son Orchestre. Autre moment fort, très attendu par 3000 participants : "La Nuit du n'Importe Quoi" de Rémi Gaillard... dans les Arènes de Dax ! 4500 bombes de mousse, deux propulseurs de mousse, deux machines à fumée, un écran géant, des milliers de ballons dont certains contiendront de vrais gens, une fanfare, des DJ, un groupe, des lasers, etc... Ce sera un moment totalement hors du temps, délirant ! Et le dimanche, plus familial, sera consacré aux 20 ans de Groland avec de nombreuses surprises.

@! - Comment voyez-vous l'avenir du festival et qui voudriez-vous y voir à l'affiche ?
M. L. - J'espère que ce festival gardera son esprit, sa dimension et sa simplicité. L'une de nos principales préoccupations est qu'il reste très abordable financièrement. Autant dans la programmation (les 3/4 du festival sont gratuits, les concerts sont autour de 10 euros pour deux groupes...) que pour le prix des boissons, de la restauration. Ce festival ne doit pas devenir élitiste. Les invités et l'organisation ne se prennent pas au sérieux et ça doit rester comme ça. Je pense à beaucoup d'autres artistes que j'aimerais inviter pour les prochaines éditions : le tout étant qu'ils soient totalement satiriques, déconneurs, engagés ou dérangeants. Il nous manquera toujours Coluche, Desproges ou Brassens, mais de nouvelles têtes portent les mêmes idées.

Stéphane Baillet
Par Stéphane Baillet

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1032
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !