Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

11/12/18 : 70 ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme la Ligue des Droits de l'Homme organise une conférence-débat avec Henri Leclerc pdt d’honneur de la LDH France, le mardi 18 déc à 19h30 à l’Athénée municipal à Bordeaux.

11/12/18 : Vendredi 14 décembre à 20h30, concert de fin d'année de l'Orchestre universitaire de Bordeaux, dans l'amphi 700 de l'Université Bordeaux Montaigne, avec au programme : Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Antonín Dvořák.

11/12/18 : Ouverture des Halles de Talence ! Après 9 mois de travaux et 18 mois d’élaboration cet équipement a fait peau neuve. Prochainement, il accueillera 16 commerces de bouche dans l’hypercentre.

11/12/18 : 3ème « Partage - Groove for Food », dimanche 16 déc, où 12 des meilleurs DJs bordelais se mobiliseront en faveur des plus démunis de 12 h à 19 h, en se relayant aux platines du restaurant L’Épicerie Bordelaise, 14 rue Ravez.

11/12/18 : Charente-Maritime : à compter du 1er janvier 2019, deux nouvelles communes vont voir le jour : Marennes-Hiers-Brouage et Saint-Hilaire-de-Villefranche (près de St Jean d'Angély). Les nouveaux maires et adjoints seront élus lors des prochaines séances de c

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 12/12/18 | Impact économique de la mobilisation des gilets jaunes : la CCI47 solidaire de ses entreprises

    Lire

    Les 15 000 ressortissants de la CCI47 sont actuellement sondés pour faire un état des lieux à date des impacts suite aux blocages des « gilets jaunes ». Le sondage est accessible via le site web de la CCI www.cci47.fr. Une cellule d’aide et de soutien aux entreprises est également mise en place.

  • 12/12/18 | En Dordogne, patrouilles renforcées sur les marchés de Noël

    Lire

    Après le drame qui a frappé Strasbourg, mardi, le préfet appelle chacun à la vigilance. Dans un communiqué, la préfecture indique que des mesures de sécurisation des marchés de Noël et des rassemblements festifs en Dordogne ont été prises avant la fusillade de Strasbourg, mais l'ensemble des dispositions de sécurité initiales sera au besoin renforcé conformément au plan Vigipirate. Les patrouilles de police et de gendarmerie seront plus fréquentes et l'ensemble des acteurs de sécurité sont mobilisés.

  • 12/12/18 | Electricité publique : Limoges re-signe pour 30 ans

    Lire

    Une nouvelle convention de concession vient d'être signée entre la ville de Limoges, Enedis et EDF, respectivement pour la gestion du service public de distribution d'électricité et la fourniture d'énergie électrique (tarif règlementé) pour trente ans. Ce contrat, visan notamment, selon la ville, à "améliorer les indicateurs de performance et de suivi de service public d'électricité", permet aussi aux clients de bénéficier de e.quilibre, une solution numérique pour les aider à maîtriser leur consommation énergétique.

  • 12/12/18 | Urgence Attentat : la sécurité renforcée en Gironde

    Lire

    Suite à l'attentat commis mardi soir à Strasbourg, la préfecture de Gironde, après l'instauration au niveau national du plan vigipirate au niveau "Urgence Attentat", a annoncé avoir fait appel aux services de sécurité et aux forces armées pour "renforcer sans délais" les contrôles à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans les gares et les ports et la surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et bâtiments publics. Par ailleurs, elle interdit toute manifestation ou rassemblement sur la voie publique et incite les professionnels à "prendre toutes les mesures nécessaires".

  • 12/12/18 | La CCI Charente débraye

    Lire

    Ce 11 décembre à l’appel d’une intersyndicale entre les différents syndicats, un débrayage a eu lieu durant une heure dans l’ensemble du réseau des CCI Charente. En cause, la loi de Finances 2019 qui est en cours de discussion et qui, selon les grévistes, "menace l’avenir des CCI avec des bouleversements annoncés qui auront un impact sans précédent sur les missions, emplois et les conditions de travail du personnel". Les salariés ont répondu à cet appel en écho à l’action menée le même jour sur Paris, devant le ministère de l'Economie.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Trois questions à Véronique Iaciu, directrice artistique du Festival du Périgord Noir.

12/08/2011 |

Véronique Iaciu

Le Festival du Périgord Noir est devenu un grand rendez-vous estival pour les amateurs de musique classique. Se déroulant du 30 juillet au 9 octobre, il propose toute une série de concerts d'exception, en donnant carte blanche à de nombreux grands musiciens comme Giovanni Bellucci ou Dmitry Sitkovetsky. A mi-chemin de son long parcours dans le Périgord Noir, il semble donc naturel d'établir une sorte de bilan d'étape avec sa directrice artistique, Véronique Iaciu, à travers les temps forts qui ont déjà composé et composeront la partition du festival. Celle qui est à l'origine d'une programmation aussi riche en noms de maîtres et diverse en manières de se délecter de leurs talents, parle avec félicité de l'harmonie qui règne entre les musiciens et leur public.

@qui - Le Festival du Périgord noir a déjà commencé depuis un bon mois. Quels sont pour vous les temps forts déjà passés avec succès et ceux à venir ?
Véronique Iaciu -
Il y a déjà eu un temps fort important, avec la carte blanche offert au pianiste Giovanni Bellucci. Le 7 août, on avait aussi vécu un grand concert avec l'Académie de musique ancienne du Périgord Noir, qui a repris la "Caecilia, virgo et martyr" de Marc Antoine Carpentier et "Hail, bright Cecilia" de Henry Purcell. Pour le bicentenaire de la naissance de Frantz Liszt, Bellucci reprend ses œuvres et sa carte blanche se termine ce 10 août avec un récital autour de "Liszt et Faust".
Le "Festival Off" possède aussi une grande importance à mes yeux et pour le Festival ; avec notamment les lauréats du Conservatoire national de région de Bordeaux, dont le concert se nomme assez justement "La relève en Aquitaine". Ces jeunes chanteurs ont déjà un bon cursus, passé plusieurs concours et gagnent ainsi l'occasion de donner un concert grand public d'une heure. Pour ce "Festival Off", il y aura également deux projections de films. Karol Beffa choisit chaque année des films cultes du cinéma muet, sur lesquels il réalise une improvisation. Cette année, un film très connu "Le Mécano de la General" avec Buster Keaton, et un moins connu "La Divine", un film chinois de 1934.
Pour cette année, on a crée une randonnée pédestre musicale, nouvelle venue dans le cadre du Festival, "Sur les bords de la Vézère". Ce n'est pas une longue marche, le but n'est pas d'épuiser les gens, elle se fait au son de duos et avec un Goûter. Hélène Merlin et Shani Diluka ont crée pour ce goûter un spectacle assez grand public, pour des personnes de sept à soixante-dix-sept ans, autour des œuvres de Chopin.
La nuit du 15 août se terminera par une soirée dédiée au jazz, jazz qu'on a introduit par deux biais cette année : le 6 août, avec une soirée Jazz Génération Spedidam, et ce 15 août, où se produiront des jazzmans plus locaux, qui se réunissent pour jouer ensemble des standards du jazz.
Pour un dernier moment fort, on pourrait citer la carte blanche donnée au violoniste Dmitry Sitkovetsky. Il donnera trois concerts, pour lesquels il se fera accompagné de ses amis Alexander Zemstov, Konstantin Lifschitz et le français Henri Demarquette. C'est un bon moyen pour connaître un peu mieux ce grand violoniste, et des œuvres accessibles et très diversifiées de Ravel ou encore Mozart.

@qui - Le concert du 12 août, avec d'anciens lauréats des académies de musique ancien, qu'a-t-il de particulier ?
Véronique Iaciu -
Depuis trois ans, on a eu cette idée de créer une académie de musique ancienne. On n'a pu que remarquer le bon niveau de cette académie avec de bons plateaux artistiques, les années précédentes, que ce soit sur "The Fairy Queen" de Purcell ou "Les Indes Galantes" de Rameau. Avant, il s'agissait d'opéras avec costumes et grandes scènes ; cette année, l'académie de musique ancienne se produit sous la forme d'auditoriums. Ceux sont des artistes remarquables, que l'on pourrait faire revenir pour des cartes blanches. Ce concert du 12 août reprend des extraits de "The Fairy Queen" et de "Les Indes Galantes" : les habituées vont retrouver des personnes qui se sont déjà produites pour le Festival et ont chanté ces airs ; là, il s'agira d'une version scénique pure des œuvres.
La sélection de l'Académie se fait sur un temps très court, nous disposons de deux mois pour monter un spectacle. C'est un lourd travail que je tiens à réutiliser. Ce concert sera redonné à Brive le 9 octobre, une sorte de point final au Festival du Périgord Noir. Sous le titre "The Fairy Queen, une nuit magique", avec des extraits de l'œuvre. C'est une production que l'ont veut refaire circuler et vu qu'il s'agit de jeunes artistes talentueux, ils étaient tout à fait partant sur l'idée.

@qui - A mi-parcours du Festival du Périgord Noir, peut-on déjà dresser un mini-bilan ?
Véronique Iaciu -
Déjà, au niveau de la billetterie, nous sommes assez contents : c'est une meilleure année que l'année précédente. Nous ne sommes pas comme les festivals qui ne disposent pas des subventions nécessaires à leur déroulement ; nous sommes fortement soutenus, que ce soit localement ou régionalement. Là où on peut vraiment être heureux, c'est de voir que le public suit le festival. On est content qu'on vienne nous féliciter pour notre programmation. Pour la directrice artistique d'un tel festival, c'est ça le plus important : des gens heureux qui viennent vers vous pour vous féliciter. Il y a une ambiance chaleureuse sur le festival, et puis les gens sont proches des musiciens, ils arrivent à créer une certaine empathie avec eux.

 

Laura Jarry.

Crédit Photo : International Art Consultants - Tous droits réservés.
Plus d'informations (dont programmation) sur le site du Festival du Périgord Noir.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1274
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !