Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/10/18 : La diffusion de la mini-série TV, "Victor Hugo ennemi d'Etat", tournée en Dordogne, est annoncée pour les 5 et 6 novembre. Elle se présente en quatre épisodes et met en scène les comédiens Isabelle Carré et Yannick Choirat dans le rôle principal.

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/10/18 | Poitiers: Tous à la patinoire avec Pass’sport

    Lire

    Du 20 octobre au 4 novembre, la Communauté Urbaine de Grand Poitiers met en place son Pass’Sport. Il permet, pour les enfants des 40 communes jusqu’à 16 ans, un accès à la patinoire et le prêt de patins gratuitement tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h30 à 17h. Pour obtenir le Pass’Sport, rdv dans la mairie de votre commune. Renseignements : 05 49 52 35 35 ou pass-sports@grandpoitiers.fr

  • 23/10/18 | La Rochelle : après les travaux, un exercice de protection contre les submersions

    Lire

    Suite aux travaux de protection contre les submersions marines menés dans le quartier du Gabut et de la Ville en Bois, la ville de La Rochelle va mener un exercice de simulation d'état d'alerte submersions, le vendredi 23 novembre à partir de 17h. Formés les 18 et 19 octobre, 18 des 26 agents chargés d'intervenir seront mobilisés pour mettre en place clapets et batardeaux entre le pont Scherzer et l'esplanade du Gabut pour un test grandeur nature avant l'hiver.

  • 22/10/18 | Le Plan Végétal Environnement est là !

    Lire

    Pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel ou dans l’aménagement de leur exploitation, la Région Nouvelle-Aquitaine, les agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, le FEADER, l’État et les collectivités territoriales lancent un nouvel appel à projets jusqu’au 31 mars 2019. Il permet de répondre à la réduction des pollutions et à l’optimisation de la consommation d’intrants ; à la réduction de l’érosion des sols ou à la réduction des prélèvements de la ressource en eau. Modalités et formulaire de réponse

  • 22/10/18 | Charente-Maritime : un nouveau sous-préfet pour le bassin de Jonzac

    Lire

    Jérôme Aymard, le nouveau sous-préfet de Jonzac, prend officiellement ses fonctions ce 22 octobre lors d'une cérémonie de commémoration aux Morts à Jonzac. C'est son premier poste en tant que sous-préfet, après avoir été chef de différents services de sous-préfectures dans la Loire et dans le Morbihan, où il était dernièrement DRH à la Préfecture.

  • 22/10/18 | Le retour des marchés au gras à partir du 3 novembre à Périgueux

    Lire

    La saison des marchés au gras et aux truffes a lieu du samedi 3 novembre au 16 mars 2019. Les mercredis et samedis matin, les producteurs locaux vendront leurs produits frais issus de l’élevage de canards et d’oies. La place Saint-Louis, accueillera une trentaine de producteurs de Dordogne venus faire découvrir, déguster et vendre des produits de haute qualité. Quatre marchés primés seront organisés, les 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier et 16 février. Les marchés aux truffes débutent le 8 décembre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Un dernier soir éclectique, binaire et furieux avec Stupeflip et Gaëtan Roussel au Grand Souk All V.I.P. de Ribérac (24)

25/07/2011 |

Gaëtan Roussel au festival Le Grand Souk All V.I.P de Ribérac (24)

Pour ce troisième et dernier soir du Grand Souk All V.I.P, le public et même le ciel bleu commençaient à arriver dès le début de la soirée. Un samedi plus éclectique et électrique avec comme point d'orgue une belle bataille entre deux visions de la musique en France : le rock plutôt pop typiquement français de Gaëtan Roussel et le rap fourre-tout des sales gosses de Stupeflip. Un duel complété par une découverte scéniques (The Amplifetes), une grosse machine électro (The Bloody Beetroots) et une belle brochette de groupes indés (The death Set, Syd Matters, Crane Angels, Mondkopf). Merci, c'était bien.

Avec ses coins, ses recoins, ses buvettes, ses stands, ses passages et ses grands espaces, le site du Grand Souk All V.I.P a gardé la tête haute même au moment du pic de fréquentation. Et pourtant la soirée avait commencé doucement. Les mélodies des Crane Angels tutoyait les timides rayons du soleil devant un public clairsemé mais attentif. La chorale pop de Bordeaux, amputée de deux musiciens (et donc réduite à onze sur scène, ce qui n'est déjà pas mal), n'a pas pu faire tout son répertoire mais n'a pas manqué de charmer l'assemblée. Une pop lumineuse et vocale qui, sans nier quelques descendants directs, sera suivie par son exact contraire : Syd Matters The Crane Angels au festival Le Grand Souk All V.I.P de Ribérac (24)et sa pop sombre et mélancolique. Jamais le plus efficace pour faire tourner les serviettes, le français, bien connu pour ses talents de compositeur et sa voix lancinante, fait dans la folk raffinée. Et tandis que les organisateurs établissent le bilan provisioire plutôt positif (3000 personnes pour le vendredi), les furieux rockeurs américains de The Death Set enflamment la scène Gingko.

Le messie fait du disco-rock
C'est à partir du moment où Gaëtan Roussel prend place sur la grande scène que l'on pouvait se rendre compte de l'augmentation significative des spectateurs. L'étendue herbeuse située devant la grande scène est noire de monde quand l'ancien chanteur de Louise Attaque et de Tarmac commence à jouer. Indéniablement, le groupe familial de cette soirée. Alors qu'hier, la programmation lorgnait plus vers l'ouverture, cette fois-ci, il faut donc attendre Gaëtan Roussel pour faire le consensus après trois groupes de spécialistes. Des musiciens talentueux, les morceaux de Ginger, son album récompensé aux Victoires de la musique cette année, et l'énergie surprenante de Gaëtan Roussel n'auront aucun mal à conquérir le public. Il se permettra même de finir son live (le plus long du festival) par une reprise du mythique Psycho Killer des Talking Heads.
En suivant, sur la petite scène, la découverte de ce festival : The Amplifetes, groupe suédois qui mélange disco et rock comme si l'on était encore en 2001 mené par un grand type en costard qui ressemble à Jesus Christ. Une grosse claque pour les festivaliers autant visuelle (le Messie qui se prend pour Georgio Moroder, il faut le voir pour le croire) que musicale. Groupe de scène par excellence, The Amplifetes font danser tous les curieux sans une once de difficulté.

Stupeflip au festival Le Grand Souk All V.I.P de Ribérac (24)Stupeflip et tremblements
Vient enfin l'heure de Stupeflip, le groupe dont nous vous avions proposél'interview il y a quelques jours et que tout le monde attend. Que ce soit pour leur exprimer son mécontement, son amour, sa perplexité ou sa surprise totale, chacun des spectateurs avait sûrement quelque chose à dire au groupe. Stupeflip s'en sortira parfaitement bien sur scène entre la mise en scène mythologie du « crou », quelques attaques en règle sur les collègues ou les fans, des morceaux de rap d'anthologie (les seuls du festivals) et parfois même une vraie réflexion sur l'industrie de la musique. Après ce live fou, gueulard et subversif d'un des meilleurs groupes français, le public commencera à songer à rentrer.
Pourtant le toulousain Mondkopf invitera ensuite les quelques curieux à prendre le temps d'écouter sa musique électronique complexe. Avec ses nappes de synthés, ses beats distordus et ses nombreux samples, le jeune DJ préférera laisser le soin d'échauffer les esprits au vétéran périgourdin Vörse, installé dans le club. A ce stade, la plupart du public nous a quitté mais la jeunesse tient le coup et attend avec impatience un de ses groupes préférés du moment : The Bloody Beetroots Death Crew 77. Dernière tête d'affiche et clôture du festival, le duo de DJ italien est accompagné par plusieurs musiciens dont une batterie. C'est fort, c'est puissant, c'est efficace et parfois un peu facile mais leur techno bas de plafond sous influence rock reste le meilleur choix pour bien finir trois jours de festival intense et griller ses dernières neurones dans un déluge sonique qui se répercute dans les rues de la ville.

Thomas Guillot

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
3876
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !