aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Un dialogue entre le luth baroque et les percussions persanes

15/08/2016 | Dimanche à Ajat, l'artiste Iranien Keyvan Cheminari et Thomas Dunford, spécialiste de la musique baroque, ont permis à deux genres musicaux de dialoguer.

Les deux concertistes ont créé un pont en Orient et Occiddent

Lors du concert organisé hier après-midi en l'église d'Ajat dans le cadre du Festival du Périgord noir, la percussion iranienne et le luth baroque se sont rencontrés de manière inédite, pour créer une musique nouvelle, aux parfums d'Orient. Si le résultat a pu paraître surprenant, surtout pour les non mélomanes, l'essentiel est ailleurs. Ce concert fut la rencontre de deux mondes, de deux cultures, entre Orient et Occident, ce qui a fait beaucoup de bien aux nombreux spectateurs présents, surtout dans le contexte actuel.

Lors concert proposé dimanche après midi dans l'église d'Ajat, dans le cadre du festival du Périgord noir, le nombreux public présent a pu assister à un subtil mariage entre Orient et Occident. Il s'agissait d'une rencontre entre la percussion iranienne et le luth baroque. Ce qui a pu surprendre et même dérouter les non mélomanes. Les deux concertistes sont des virtuoses dans leur domaine respectifs. Keyvan Chemirani a commencé à étudier le zarb, instrument phare de la musique classique persane avec son père, qui lui a transmis  les techniques de percussion traditionnelle.
Sa polyvalence l'a conduit à travailler avec des représentants de musiques traditionnelles persanne, ottomane, grecque, turque et à développer des projets  originaux avec des musiciens spécialistes de jazz ou encore du baroque, comme Thomas Dunford.  Agé seulement de 28 ans, Thomas Dunford est un maître incontesté du luth et de la musique baroque, mais il est attiré par une grande variété de genres musicaux et aime développer des projets musicaux originaux.
Lors du concert d'hier, la percussion iranienne et le luth baroque ont ainsi créé une forme de dialogue pour faire naître une musique nouvelle. En jouant les thèmes de musiques anciennes ainsi que des compositions personnelles imprégnées de parfums d’Orient les artistes ont réinventé les traditions dans un toucher (toccatta) délicat et raffiné.
Keyvan Chemirani aime créer des passerelles entre les univers musicaux. Il s’amuse ici avec deux talents éblouissants d’un baroque moderne et sans complexe. Ensemble, ils donnent vie à une rencontre musicale, une rencontre entre deux mondes, au parfum d'Orient, agrémentée tantôt d'improvisations, de thèmes traditionnels perses, de morceaux classiques de la musique baroque et de rythmes enlevés.  Là est sans doute là le plus important. Ces deux artistes, avec leurs différences et leurs sensibilités, sont parvenus à travers la musique a créé un pont entre Orient et Occident. Le public en est ravi et séduit.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5045
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !