Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/03/21 | Charente-Maritime : 3 jours de forum sur le droit des femmes

    Lire

    À l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Département 17 organise du 8 au 10 mars, un forum dédié à l'égalité entre les femmes et les hommes. Avec, lundi, une matinée d'échanges et de témoignages sur l'égalité femmes/hommes, en présence d'Élisabeth Morin-Chartier, ex députée européenne. Mardi, "l'égalité professionnelle, un état des lieux contrasté". Mercredi, "Filles et garçons, cassons les clichés". Ces visio-conférences se dérouleront sur le site du Département.

  • 05/03/21 | Paskal Indo réélu président du Conseil de développement du Pays basque

    Lire

    Paskal Indo a été réélu par ses pairs à la présidence du Conseil de développement du Pays basque. Le CDPB a approuvé également son bilan 2020 et débattu autour de son Projet 2021-2023 qui fixe les orientations stratégiques que la société civile souhaite donner au développement futur du territoire. Un document qui guidera l’action du Conseil pour les prochains mois dans ses contributions et son partenariat auprès de la Communauté d'agglomération du Pays basque et des autres acteurs publics.

  • 05/03/21 | Charente-Maritime : LPO et NE17 main dans la main pour la nuit de la chouette

    Lire

    La Ligue de Protection des Oiseaux de Charente-Maritime et Nature Environnement 17 organisent une soirée en visio-conférence, à l'occasion de la nuit de la chouette le 6 mars, dès 18h. Ce sera l'occasion d'échanger avec des spécialistes de l'animal, participer à des jeux, visionner des vidéos et des photos, pour mieux connaître le bête. Inscription: https://urlz.fr/eZyp NE17 propose une sortie découvertes à la Réserve Naturelle Régionale de la Massonne, à 9h. Contact: sandra.laborde@ne17.fr

  • 05/03/21 | Un podcast sur les femmes

    Lire

    Le 8 mars, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la Maison de l’Europe du Lot-et-Garonne lance son podcast sur Spotify et Anchor « StéréoFemmes ». Disponible un lundi sur deux à 12h, il partagera des témoignages sur les femmes dans nos sociétés que ce soit au travail, dans la famille, dans le couple, à la télévision... dans le but de briser les stéréotypes.

  • 05/03/21 | Covid-19: des restrictions sur la vente et la consommation d'alcool

    Lire

    Le préfet a prononcé le 1er mars la fermeture administrative pour une durée d’une semaine de deux débits de boissons rochelais suite au constat de rassemblements répétés à proximité immédiate de ces établissements pratiquant la vente à emporter. En concertation avec la ville de La Rochelle, le préfet a interdit, par arrêté du 4 mars, la vente à emporter de boissons alcoolisées sur les quais Duperré et Valin du samedi 6 mars au dimanche 21 mars 2021 inclus. A Bordeaux de 11h à 18h, il est interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique dans le centre-ville et dans les parcs et jardins de la ville depuis le 4 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Un Roman Noir pour l'Eté : Les Mains Vides

24/06/2019 | Valerio Varesi : les Mains vides (A mani Vuote 2005 traduit par Florence Rigollet) - Agullo noir -259 pages- avril 2019- 21 euros

Valerio Varesi : les Mains vides (A mani Vuote 2005 traduit par Florence Rigollet) - Agullo noir-259 pages- avril 2019- 21 euros

Le commissaire Soneri officie en général dans sa ville bien -aimée de Parme. Les éditions Agullo (implantées à Villenave d’Ornon) ont entrepris de publier l’intégralité des enquêtes de ce policier (il y en a à ce jour une quinzaine), il vaudrait mieux dire les aventures tellement ses manières professionnelles sont assez peu conventionnelles et témoignent d’une singulière personnalité, forte et indépendante. 

Avec « Les mains vides », débute la 4ème affaire éditée en France : elle commence avec l’assassinat d’un commerçant, dont il apparaît vite que ses activités légales cachaient une montagne d’affaires illicites. Citons pêle-mêle le blanchiment d’argent sale venu de sa famille liée à la mafia calabraise, le trafic de cocaïne lié à un autre gang, albanais d’origine, en train de s’implanter en ville, sans oublier les prêts d’usure, voire la liaison homosexuelle entretenue avec une petite frappe qui le fragilisait. Cela fait peut-être beaucoup, mais c’est à l’image des transformations socio-économiques à l’œuvre dans la ville.

Car c’est là que gît le fond du problème : ces mutations délétères ravagent la ville, analyse Soneri. Ainsi, l’arrivée massive de ces capitaux augmente la fièvre immobilière. C’est une entreprise qui en fait les frais, la Forneria Duomo, dont les ouvriers manifestent dans une indifférence de plus en plus générale contre le démantèlement de leur outil de travail : « la ville appartenait désormais aux spéculateurs qui passaient l’histoire comme des rouleaux compresseurs en broyant les vies de ceux qui se trouvaient sur leur chemin » peste le commissaire. Mais ce sont aussi des couches plus anciennes du crime organisé qui sont à leur tour atteintes : comme Gerlanda un usurier qui a la haute main sur de troubles circuits financiers, au physique d’ogre dont le « crâne rasé à blanc avait la brillance opaque du marbre », qui impressionne et dans le même temps fait enrager le commissaire : « Il se sentait intimidé par cet homme qui possédait quelque chose qu’il n’avait pas. Mais, en même temps, il réveillait son instinct anarchiste, ennemi de toute forme d’arrogance et d’autorité ». Mais ce Gerlanda chute à son tour devant les entreprises mafieuses. Voilà Sorneri témoin impuissant, « je ne reconnais plus cette ville je n’arrive plus à la prévoir, cette mutation génétique d’un terrible virus nourri par les affaires, qui empoisonne la politique avec la corruption » plus encore, le voilà désabusé : « son métier lui donnait de plus en plus le sentiment de ne servir à rien. Cette tentative quotidienne de mettre de l’ordre, de ramener les choses à leur point d’équilibre lui donnait l’impression d’un travail de Sisyphe. » Il est malheureux pour sa ville dont il se rappelle le glorieux passé- la résistance au fascisme mussolinien, les armes à la main-. Cette ville qu’il arpente pour les besoins de son enquête, de jour et de nuit. Surtout de nuit car la ville est livrée à une chaleur écrasante et délétère, en ce début de mois d’août, comme une image symbolique d’une cité à bout de souffle et sans défense : « dans la touffeur de l’été, Parme ressemblait à une vieille dame souffrante étendue sur les rives de son torrent à sec. »

De ce sombre tableau, on retiendra la rage froide qui habite le commissaire, lucide et impuissant; s’il fallait puiser dans le patrimoine universel du roman noir, on pourrait dire que Soneri est un lointain croisement du personnage du roman de l’italien Sciascia, le Jour de la chouette, ce brigadier des carabiniers s’épuisant dans sa lutte contre la mafia sicilienne, avec le détective Marlowe imaginé par l’américain Chandler, ce preux chevalier moderne à l’assaut des torts du monde hollywoodien. Comme pour mieux se concentrer sur la personnalité de son héros, Varesi est avare de renseignements sur son physique, son histoire, ses goûts. Tout juste sait-on qu’il porte la moustache, qu’il atteint la quarantaine, qu’il fume des cigarillos toscans, et que ses habitudes de fin gourmet le font pester contre la mal bouffe des restaurants de parvenus. S’il n’y avait pas sa compagne, l’avocate Angela, qui le renseigne sur le pouls criminel de la ville et lui apporte le soutien d’une liaison heureuse que lui resterait-il ? Sa conscience et pour le lecteur l’attrait d’une figure d’enquêteur tragiquement attachante.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : La Machine à Lire

Partager sur Facebook
Vu par vous
3878
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !