Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

  • 22/07/21 | Le Département de la Gironde recrute des médecins

    Lire

    Le Département de la Gironde vient de lancer un appel à recrutement pour compléter l’exercice des médecins par des activités de santé publique au travers de consultations médicales dédiées aux enfants de moins de 6 ans, des actions de prévention et de prise en charge des enfants en danger ou encore des consultations en santé sexuelle. Le Département propose également une mission d’accompagnement santé adultes pour les personnes dont les problématiques de santé peuvent être un frein à l’insertion.

  • 22/07/21 | Les interventions en été pour tapage nocturne explosent en Dordogne

    Lire

    Les gendarmes de la Dordogne sont intervenus 171 fois l'été 2019 pour "tapage nocturne". Ce nombre a augmenté de 59% pendant l'été 2020 avec 272 interventions. Les secteurs du département où se sont concentrés les appels sont le Sarladais avec 33 % des interventions et Périgueux avec 30 %. Pour la gendarmerie de la Dordogne, ce phénomène est dû à un relâchement après le confinement strict du printemps 2020.

  • 21/07/21 | Plus de 60 600 jeunes néo-aquitains bénéficiaires du Plan de relance

    Lire

    Lancé en septembre 2020, l'Etat a fait le point à fin juin du déploiement de son plan de relance (France relance) sur les territoires. En Nouvelle-Aquitaine, sur la question de l'insertion professionnel des jeunes le plan « 1 jeune, 1 solution » a permis de financer ou soutenir, 19 761 primes à l’embauche, 37 978 contrats d’apprentissage et 2874 aides aux contrats de professionnalisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Un site exceptionnel de la fin du paléolithique découvert à Angoulême

08/11/2018 | Les fouilles menées sur l'îlot Renaudin par les archéologues de l'Inrap ont révélé trois occupations préhistoriques datées du Paléolithique final au Mésolithique.

Les fouillles préventives sur l'îlot Reanudin à Angoulême sont prolongées jusqu'au 23 novembre

Débutées en avril, les fouilles préventives de l'îlot Renaudin dans le quartier de la gare à Angoulême, menées par une équipe d'archéologues de l'Inrap sont entrées dans une phase de " découverte exceptionnelle". Elles sont prolongées jusqu'au 23 novembre avec un budget alloué d'1,7 million euros. Elles ont révélé trois occupations préhistoriques : une première attribuable à l'Azilien récent ( -11500 avant J-C), une seconde correspondant au Laborien (-9900 avant J-C) et enfin des indices d'occupations mésolithiques (-8900). Le site est remarquable avec 200 000 pièces mis au jour.

 Quelque 200.000 pièces dont plus de 400 armatures à jet, à la typologie variée, ont été présentées mercredi par l'équipe de dix archéologues de l'inrap qui oeuvre sur les fouilles préventives  de l'îlot Renaudin à Angoulême. Débutées en avril, ces fouilles ont été prescrites dans le cadre d'un ambitieux projet de réaménagement du quartier de la gare porté par la communauté d'agglomération. En sept mois, elles ont dévoilé un site qualifié d'exceptionnel  car témoin du changement climatique du paléolithique final au mésolithique. La géologie et la morphologie du site, couvrant trois périodes de transition (azilien récent en 11.500 avant notre ère, laborien en 9.900 et mésolithique en 8.900) sont qualifiées par les scientifiques sur place d'exceptionnelles. 

Jusqu'au 23 novembre

Depuis le 9 avril jusqu'au 23 novembre, ces fouilles préventives sont réalisées sur une superficie de 2.000 m2 - soit 6.000 m3 de terre enlevées et 1.600 tamisées - avant la construction d'un centre d'affaires près de la gare d'Angoulême. Ce site renferme, au sein d’un paléo-chenal bordé de tufs, trois occupations préhistoriques : une première attribuable à l’Azilien récent (11500 avant notre ère), une seconde correspondant au Laborien (9900 avant notre ère), enfin des indices d’occupations mésolithiques (8900 avant notre ère). Ces implantations préhistoriques sont les témoins de la transition entre la fin du Paléolithique supérieur et le Mésolithique, entre un climat froid et un climat tempéré. Le gisement, implanté en fond de vallée, est dans un état de conservation remarquable malgré des phénomènes érosifs. La position du site a favorisé  la fossilisation des vestiges préhistoriques sous une épaisse couche de tufs. Ainsi, les deux niveaux, azilien puis laborien, sont bien calés stratigraphiquement. Les archéologues, venus pour trouver des traces d'une ancienne faïencerie, ont été surpris de découvrir des pièces datant de la préhistoire, qualifiées de "rares et surtout en quantité". 

Données nouvelles sur ces chasseurs collecteurs du paléolitique

L'Azilien est généralement associé au réchauffement climatique faisant suite à la dernière glaciation. Il se caractérise par une transformation de la faune et de la flore, faisant évoluer les comportements humains. Le niveau d’occupation découvert s’étend sur toute sur une épaisseur de 40 à 80 cm. Sur le terrain, des aménagements bien conservés ont été exhumés : quatre structures de combustion (foyers), des concentrations de galets chauffés, des restes osseux et un poste de taille du silex. Parallèlement, la faune est bien conservée, notamment des bois de cervidés. L'occupation azilienne laisse entrevoir l'implantation d'un site de chasse, l'outillage domestique découvert en témoigne.  La fouille du niveau laborien  révèle des structures de combustion ( traces de feux), des postes de taille de silex et une multitude d'informations nouvelles sur ces chasseurs collecteurs de la fin du Paléolithique supérieur. La fouille de l'ïlot a d'ores et déjà mis en évidence une zone d'activité  grâce à la découverte  de grandes lames de silex amassées aux abords de vestiges osseux de cheval. 

Ces informations sont d'autant plus importantes que "les cultures du l'azilien jusqu'au mésolithique ne sont pas bien renseignées dans la région", selon l'Inrap (institut national de recherches archéologiques préventives). Face à un tel état de conservation, l'îlot Renaudin à Angoulême pourrait devenir une référence pour d'autres sites qui manquent d'informations sur cette période de la préhistoire.

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : DRAC Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
5846
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !