Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/21 | Divagation d'ours : le tribunal de Pau annule 20 arrétés municipaux

    Lire

    A l'automne 2018, 20 maires des Pyrénées-Atlantiques ont pris des arrêtés interdisant la divagation des ours sur le territoire de leur commune. Déférés devant le tribunal administratif de Pau, ces arrêtés viennent d'être annulés par le juge considérant d'une part qu'"aucune circonstance particulière ne mettait en évidence les dangers auxquels les personnes ou les biens seraient exposés en raison de la présence d’ours sur le territoire" et d'autre part que ces arrêtés "ne précisaient pas les mesures susceptibles d’être prises dans l’hypothèse où, malgré l’interdiction, la divagation d’ours serait néanmoins constatée".

  • 20/01/21 | Rive droite bordelaise : les élus demandent un deuxième centre de vaccination

    Lire

    Les maires du Grand Projet des Villes rive droite - Bassens, Cenon, Floirac et Lormont - estiment que « le centre de vaccination de la clinique Bordeaux Tondu à Floirac ne suffira pas si on veut proposer un service efficace ». Selon eux, la problématique des transports pourrait dissuader les habitants de Bassens, Carbon-Blanc, Ambès ou encore Ambarès-et-Lagrave. Ainsi, les élus demandent l'ouverture d'un centre de vaccination à Lormont, « permettant aussi de soulager les soignants ».

  • 20/01/21 | La MONA change de gouvernance

    Lire

    Après son directeur pendant l'été 2020, la Mission des Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine (MONA) change de président. En effet, Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque a pris cette fonction ce mardi 19 janvier. Il succède à la landaise Frédérique Dugény, présidente de la Mona dix-sept ans durant. Mona est un réseau de 171 organismes de tourisme, représentant plus de 1 400 salariés.

  • 20/01/21 | Gironde : le Département a lancé sa campagne de vaccination

    Lire

    Elle a débuté le 18 janvier. Le Conseil départemental de Gironde commence à vacciner les personnels soignants et les publics prioritaires à la Maison du Département de la Promotion de la Santé (2 Rue du Moulin Rouge, à Bordeaux). Ainsi, les personnels soignants de plus de 50 ans, ceux présentant des signes de comorbidité et les personnes de 75 ans et plus peuvent s'inscrire sur Doctolib pour se faire vacciner dans l'établissement public, « dans l'attente de la mise en place d'autres centres de vaccination sur la Métropole et le département », indique la collectivité.

  • 19/01/21 | L'UIMM Adour organise une semaine de l'apprentissage dans l'industrie

    Lire

    Du 25 au 30 janvier, les pôles formations de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie ouvrent leurs portes du 25 au 30 janvier pour inviter à découvrir les métiers de l'industrie. L'UIMM Adour met ainsi ses métiers en valeur, alors même que l'État a lancé le programme 1 jeune 1 solution dans le cadre de France Relance pour aider les entreprises à recruter des apprentis. Au Pôle formation Adour, 580 apprentis ont choisi la filière industrie pour un taux d'insertion de 86%.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Une agence du film pour rendre Pays basque et Béarn plus attractifs

26/01/2018 | Le Fipa de Biarritz aura fait office de superbe plateau télé pour l'agence d'attractivité et de développement du 64 pour replanter le décor

Max Brisson au Fipa agence du film

Le sénateur - Biarrot — Max Brisson, président de la jeune Agence d'attractivité et de développement touristique des Pyrénées-Atlantiques et Jacques Pédehontaà, sa version béarnaise, ont utilisé avec malice le 31e Festival de la création audiovisuelle internationale (Fipa) de Biarritz pour lancer officiellement l'Agence du film Béarn Pays basque. En partenariat avec Écla, dont la vocation est de valoriser et promouvoir les acteurs du livre et du cinéma aux côtés des référents institutionnels, et Film France, soutenue par le Centre National de la Cinématographie, chargée de favoriser les tournages et la postproduction en France.

Si le Pays basque et le Béarn, alias les Pyrénées-atlantiques, ont le privilège de bénéficier d'une image flatteuse et complémentaire en matière touristique, en revanche, leur lisibilité "grand public", par le biais de l'image semble un peu plus floue. Même si Jean-Pierre Pernaut sur TF1 ou La webcam de BFMTV ont tendance à camper du côté de la Grande plage de Biarritz. Mais en matière de décor naturel pour le petit écran, le bilan est plutôt chiche. Si les spectateurs se souviennent que Biarritz et l’Hôtel Palais avaient bénéficié d'un coup de projecteur pour "Hors de Prix" avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou et que la haute vallée d'Ossau, et les Eaux-Bonnes en particulier, vont bientôt bénéficier de quelques scènes pour le dernier Dujardin, le chat est plutôt maigre....

Aussi le – nouveau — sénateur biarrot et ancien vice-président du tourisme au Conseil départemental, Max Brisson, après avoir pris les rênes de l'Agence d'attractivité et de Développement touristique, (AaDT), le bras armé technique touristique du Département composé vient de changer de braquet. En attelage avec son vice-président Jacques Pédehontaà, maire de Laàs en Béarn qui connut une certaine notoriété en accompagnant pour quelques étapes, Jean Lassalle dans sa longue marche. Manquait l'image au bras technique du tourisme ? Vient de naître, la nouvelle agence du film Béarn-Pays basque.

Malicieux, Max Brisson saisissait  l'opportunité du Fipa pour présenter à la presse en la rotonde du Bellevue le nouveau-né avec deux assesseurs: Antoine Sébire, directeur de la communication d'Ecla avec Mia Billard, responsable de l'accueil des tournages en Nouvelle Aquitaine  La vocation de cette structure régionale est de valoriser, promouvoir, accompagner et encourager dans leur développement les acteurs des filières du livre et du cinéma aux côtés des référents institutionnels et se veut le moteur du développement des savoirs. À  côtés aussi, Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de Film France, chargée de favoriser les tournages et la postproduction en France et qui anime le réseau des 41 commissions du film locales (bureaux d’accueil de tournages) reparties en France métropolitaine et d’outre-mer.

"Le tourisme des territoires passe aussi par l'image"

"Nous voulons refaire de nos deux destinations du Béarn et du Pays basque des terres de tournage. Il y a une tradition ancienne et forte entre nous et l'audiovisuel. Nous avons quelques atouts, quelques sites qui sont remarquables et des  terres qui ont un peu de caractère, " a dit en préambule et en souriant Max Brisson. Nous avons surtout aussi je crois des professionnels de l'audiovisuel, du son, de l'image qui étaient d'ailleurs un petit peu malheureux de l'assoupissement de la structure qui était à leur disposition et à leur service pour faire le lien avec des sociétés de production.. Voilà pourquoi le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre a demandé à l'Agence d'attractivité et de développement touristique de recevoir cette mission de la prendre en main, de la conduire. Cela correspond tout à fait à ce que fait l'AaDT,  mais le tourisme va au-delà des destinations Pays basque et Béarn. Nous sommes persuadés aujourd'hui que le tourisme, parce qu'il projette une image, est un vecteur très fort d'attractivité économique bien au-delà du tourisme lui-même comme l'ont démontré  beaucoup de territoires. Un tournage, ce sont aussi des nuitées, des repas dans des restaurants, voire l'embauche d'intermittents de la région. Le tourisme passe aussi par l'image. Voilà pourquoi nous avons répondu banco pour accueillir l'Agence du film Béarn-Pays basque pour des missions d'accueil, de lien, d'assistance avec les structures nationales de liens avec les sociétés de professionnels. Pour cela Isabelle Breilh s'est mise à disposition de cette mission, et les premiers échos que j'en ai sont tout à fait satisfaisant."

Vaste est le chantier. Quand Max Brisson s'est interrogé sur le nombre de tournage dans le 64, Écla a répondu sans éclat... "91 jours en 2016, 31 en 2017" Et Valérie Lépine-Karpik, la déléguée générale Film France qui fédère 41 bureaux d'accueil de tournages d'ajouter: "Près de 45% des tournages se déroulent en Ile-de-France.."
La route sera longue pour changer de décors et faire du 64 une marque...

Samedi, la clôture avec Marie Drucker et Maïtena Biraben

La 31e édition du Fipa de Biarritz se terminera ce samedi avec deux rendez-vous et la proclamation du palmarès à 19h30 suivi de la projection du film documentaire de Marie Drucker  "Le courage de grandir".

Auparavant, deux rencontres ouvertes au public sont programmées au casino municipal avec une comédienne et une réalisatrice. Tout d'abord, à 14h30,  Elsa Lunghini, la nièce de l'excellente comédienne Marlène Jobert. Avec une telle filiation, elle débute dès l'âge de 7 ans comme figurante dans "Garde à vue", de Claude Miller avec Lino Ventura et Michel Serrault. A 13 ans, elle est pensionnaire du Top 50 de Marc Toesca avec la chanson "T'en va pas". Puis elle enchaîne chanson et comédie. En 2017, elle joue la compagne de Cheriff dans la quatrième saison. Elle parlera de sa vie de comédienne et de la fiction signée Didier Bivel,  "Parole contre parole" qu'elle a tournée en 2016.

À 16 heures, une deuxième invitée lui succédera, Marie Drucker, la nièce de....Certes, mais surtout la fille de Jean Drucker, co créateur de M6. Journaliste et présentatrice du journal télé de France 3 puis de France 2 jusqu'en 2016, elle s'est spécialisée depuis 2012 dans la réalisation de documentaires et a fondé en 2016 sa maison de production "No school productions. Elle évoquera ce sujet illustré par son documentaire qui assurera la clôture du festival "Le courage de grandir". Et conversera avec le réalisateur de "Enfants du hasard" Thierry Michel qui a présenté son film jeudi après-midi salle du Bellevue.

Enfin, après Bruce Toussaint, c'est dans l'air...du temps, c'est Maïtena Biraben, ex-animatrice du Grand journal de Canal + qui animera cette soirée de clôture.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
7313
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !