Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Une agence du film pour rendre Pays basque et Béarn plus attractifs

26/01/2018 | Le Fipa de Biarritz aura fait office de superbe plateau télé pour l'agence d'attractivité et de développement du 64 pour replanter le décor

Max Brisson au Fipa agence du film

Le sénateur - Biarrot — Max Brisson, président de la jeune Agence d'attractivité et de développement touristique des Pyrénées-Atlantiques et Jacques Pédehontaà, sa version béarnaise, ont utilisé avec malice le 31e Festival de la création audiovisuelle internationale (Fipa) de Biarritz pour lancer officiellement l'Agence du film Béarn Pays basque. En partenariat avec Écla, dont la vocation est de valoriser et promouvoir les acteurs du livre et du cinéma aux côtés des référents institutionnels, et Film France, soutenue par le Centre National de la Cinématographie, chargée de favoriser les tournages et la postproduction en France.

Si le Pays basque et le Béarn, alias les Pyrénées-atlantiques, ont le privilège de bénéficier d'une image flatteuse et complémentaire en matière touristique, en revanche, leur lisibilité "grand public", par le biais de l'image semble un peu plus floue. Même si Jean-Pierre Pernaut sur TF1 ou La webcam de BFMTV ont tendance à camper du côté de la Grande plage de Biarritz. Mais en matière de décor naturel pour le petit écran, le bilan est plutôt chiche. Si les spectateurs se souviennent que Biarritz et l’Hôtel Palais avaient bénéficié d'un coup de projecteur pour "Hors de Prix" avec Gad Elmaleh et Audrey Tautou et que la haute vallée d'Ossau, et les Eaux-Bonnes en particulier, vont bientôt bénéficier de quelques scènes pour le dernier Dujardin, le chat est plutôt maigre....

Aussi le – nouveau — sénateur biarrot et ancien vice-président du tourisme au Conseil départemental, Max Brisson, après avoir pris les rênes de l'Agence d'attractivité et de Développement touristique, (AaDT), le bras armé technique touristique du Département composé vient de changer de braquet. En attelage avec son vice-président Jacques Pédehontaà, maire de Laàs en Béarn qui connut une certaine notoriété en accompagnant pour quelques étapes, Jean Lassalle dans sa longue marche. Manquait l'image au bras technique du tourisme ? Vient de naître, la nouvelle agence du film Béarn-Pays basque.

Malicieux, Max Brisson saisissait  l'opportunité du Fipa pour présenter à la presse en la rotonde du Bellevue le nouveau-né avec deux assesseurs: Antoine Sébire, directeur de la communication d'Ecla avec Mia Billard, responsable de l'accueil des tournages en Nouvelle Aquitaine  La vocation de cette structure régionale est de valoriser, promouvoir, accompagner et encourager dans leur développement les acteurs des filières du livre et du cinéma aux côtés des référents institutionnels et se veut le moteur du développement des savoirs. À  côtés aussi, Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de Film France, chargée de favoriser les tournages et la postproduction en France et qui anime le réseau des 41 commissions du film locales (bureaux d’accueil de tournages) reparties en France métropolitaine et d’outre-mer.

"Le tourisme des territoires passe aussi par l'image"

"Nous voulons refaire de nos deux destinations du Béarn et du Pays basque des terres de tournage. Il y a une tradition ancienne et forte entre nous et l'audiovisuel. Nous avons quelques atouts, quelques sites qui sont remarquables et des  terres qui ont un peu de caractère, " a dit en préambule et en souriant Max Brisson. Nous avons surtout aussi je crois des professionnels de l'audiovisuel, du son, de l'image qui étaient d'ailleurs un petit peu malheureux de l'assoupissement de la structure qui était à leur disposition et à leur service pour faire le lien avec des sociétés de production.. Voilà pourquoi le président du Conseil départemental Jean-Jacques Lasserre a demandé à l'Agence d'attractivité et de développement touristique de recevoir cette mission de la prendre en main, de la conduire. Cela correspond tout à fait à ce que fait l'AaDT,  mais le tourisme va au-delà des destinations Pays basque et Béarn. Nous sommes persuadés aujourd'hui que le tourisme, parce qu'il projette une image, est un vecteur très fort d'attractivité économique bien au-delà du tourisme lui-même comme l'ont démontré  beaucoup de territoires. Un tournage, ce sont aussi des nuitées, des repas dans des restaurants, voire l'embauche d'intermittents de la région. Le tourisme passe aussi par l'image. Voilà pourquoi nous avons répondu banco pour accueillir l'Agence du film Béarn-Pays basque pour des missions d'accueil, de lien, d'assistance avec les structures nationales de liens avec les sociétés de professionnels. Pour cela Isabelle Breilh s'est mise à disposition de cette mission, et les premiers échos que j'en ai sont tout à fait satisfaisant."

Vaste est le chantier. Quand Max Brisson s'est interrogé sur le nombre de tournage dans le 64, Écla a répondu sans éclat... "91 jours en 2016, 31 en 2017" Et Valérie Lépine-Karpik, la déléguée générale Film France qui fédère 41 bureaux d'accueil de tournages d'ajouter: "Près de 45% des tournages se déroulent en Ile-de-France.."
La route sera longue pour changer de décors et faire du 64 une marque...

Samedi, la clôture avec Marie Drucker et Maïtena Biraben

La 31e édition du Fipa de Biarritz se terminera ce samedi avec deux rendez-vous et la proclamation du palmarès à 19h30 suivi de la projection du film documentaire de Marie Drucker  "Le courage de grandir".

Auparavant, deux rencontres ouvertes au public sont programmées au casino municipal avec une comédienne et une réalisatrice. Tout d'abord, à 14h30,  Elsa Lunghini, la nièce de l'excellente comédienne Marlène Jobert. Avec une telle filiation, elle débute dès l'âge de 7 ans comme figurante dans "Garde à vue", de Claude Miller avec Lino Ventura et Michel Serrault. A 13 ans, elle est pensionnaire du Top 50 de Marc Toesca avec la chanson "T'en va pas". Puis elle enchaîne chanson et comédie. En 2017, elle joue la compagne de Cheriff dans la quatrième saison. Elle parlera de sa vie de comédienne et de la fiction signée Didier Bivel,  "Parole contre parole" qu'elle a tournée en 2016.

À 16 heures, une deuxième invitée lui succédera, Marie Drucker, la nièce de....Certes, mais surtout la fille de Jean Drucker, co créateur de M6. Journaliste et présentatrice du journal télé de France 3 puis de France 2 jusqu'en 2016, elle s'est spécialisée depuis 2012 dans la réalisation de documentaires et a fondé en 2016 sa maison de production "No school productions. Elle évoquera ce sujet illustré par son documentaire qui assurera la clôture du festival "Le courage de grandir". Et conversera avec le réalisateur de "Enfants du hasard" Thierry Michel qui a présenté son film jeudi après-midi salle du Bellevue.

Enfin, après Bruce Toussaint, c'est dans l'air...du temps, c'est Maïtena Biraben, ex-animatrice du Grand journal de Canal + qui animera cette soirée de clôture.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3575
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !